Catégorie : De tout mais surtout de rien

Vrac-mi et vrac-moi (4)

belle-mere.jpg
Le problème quand on ne tient pas son blog à jour régulièrement, c’est qu’après on a plein de choses à dire mais sans fil conducteur… Du coup, on vrac, ça donne ceci:

– Un oiseau m’a fait caca dessus samedi alors que je revenais d’acheter des macarons. Ça serait un coup de Chéri pour m’inciter au régime avant l’été que je n’en serais pas surprise!

– Je n’ai pas travaillé vendredi, ni lundi car c’était férié pour la Journée des Patriotes, ni mardi matin mais cette fois c’est parque je passais mon premier examen dans le cadre du permis de courtier. Résultat sous 10 jours, le stress monte (et je hais les QCM).

– 4 jours à la maison alors qu’il fait plus de 30° dehors, c’est le pied, sauf quand il faut réviser et que la marâtre est là.

– 1 semaine avec la marâtre et Chéri et moi sommes en guerre! D’ailleurs, je vous déconseille fortement d’aller choisir de la céramique avec votre belle-mère, sous peine d’être en froid longtemps…

– Tartine a réussi à chopper la gastro! Je vous passe les détails mais je ne savais pas que du caca pouvait sortir en geyser d’un chien! Tant que c’est dehors ça va, mais elle nous a fait le coup lundi soir à 22h à l’intérieur alors qu’on regardait le final de Lost! Même après avoir nettoyé et passé javel et M. Propre, l’odeur était intenable! En plus, on avait à peine fini de nettoyer qu’elle s’est mise à vomir! Sale bête!

– Avoir un appartement au RDC, pas très lumineux a un avantage certain quand les températures sont au-dessus de 30°, il y fait beaucoup plus frais que dans un appart ensoleillé. Malheureusement, ça ne suffit pas pour passer des nuits à la fraîche…

Dame Pipi

toilettes.gifAujourd’hui je vais vous parler de toilettes, sujet au combien passionnant depuis peu pour moi! Parce que figurez-vous que je ne m’étais jamais posée la question du prix de ces choses-là jusqu’à ce que j’ai à en acheter 3 pour mon futur château.

De base, notre constructeur a prévu le modèle cheap, évidemment, avec clanche en plastique. Hors, vous commencez à le savoir, nous avons des goûts de luxe. Nous avons donc souhaité faire installer des modèles à double chasses d’eau, pour faire notre part dans la lutte contre le réchauffement climatique, la fonte des glaces, la protection des espèces en danger, pour économiser l’eau quoi, même si elle est gratuite ici.

C’est alors que nous avons appris que le modèle de base vaut 89$ alors que le modèle double chasse un peu plus de 300$! Notre engagement écologique ayant des limites, on a décidé de limiter à la salle de bain du bas ce modèle grand luxe mais on souhaitait tout de même avoir une clanche qui ne soit pas en plastique dans les autres salles de bain.
On est tombé de haut quand on a appris la différence de prix puisqu’avoir une clanche en inox/alu (je ne sais pas trop) coûte environ 60$ de moins qu’une double chasse d’eau!! Rendu là, on a retrouvé notre âme d’éco et décidé de mettre des doubles chasses d’eau partout. Qui aurait cru que le simple choix de toilettes pouvait s’avérer si difficile et surtout coûter si cher au final!

Je peux vous dire que le premier que je prends à ne pas utiliser la chasse d’eau petit débit pour un pipi chez moi va m’entendre râler!

Mon premier cheveux….

blondie.jpgnoir!!

Certain(e)s s’affolent de leur premier cheveux blanc, d’autres, superstitieux, pensent que si on en arrache un, sept vont repousser mais moi j’ai surtout été surprise hier de découvrir un cheveux on ne peut plus noir de jais parmi ma tignasse blonde!

Il était suffisamment épais en plus pour me narguer et se démarquer des autres, ce qui fait que j’ai été forcé de l’arracher pour l’étudier de plus près tant il paraissait appartenir à quelqu’un d’autre!

Blonde depuis l’enfance, bien qu’aujourd’hui les mèches du coiffeur sont là pour me rappeler que c’est toujours le cas, cela m’a fait bizarre de découvrir ce cheveux sorti de nul part. On ne va pas épiloguer plus sur le sujet mais pour moi qui ai toujours rêver d’être brune, c’est peut-être la preuve que cela va arriver naturellement… Avant même mes 40 ans si ça se trouve!!

C’est la guerre

housewife.jpgChez nous on ne se dispute pas très souvent mais quand ça arrive, ce sont toujours pour les mêmes raisons…

La première est la sale bête, Tartine, qui est source de conflits au moins une fois par semaine. Pourquoi? Parce qu’après qu’elle m’ait tannée une fois de trop, j’ai décidé de ne plus la promener tant qu’elle n’aurait pas rencontré un dresseur. Monsieur ne compte pas la faire dresser vu que selon lui, elle est obéissante et ne fait plus de bêtises, alors que selon moi elle ferait toujours des bêtises si on ne laissait pas la maison en mode « On planque tout » à chaque fois qu’on la laisse seule. Se pose aussi la question de l’argent pour la faire dresser vu qu’on économise pour la maison et que Tartine n’est pas une priorité pour son vilain maître…
Bref, Tartine est un sujet de dispute, d’autant que ce qui m’énerve le plus c’est la mauvaise foi de Monsieur qui la trouve « tellement belle et sage » alors que bon… oui elle est belle mais qu’est-ce qu’elle est chiante quand elle veut!

Dans les autres sujets de dispute récurrents, il y a tout ce qui touche à la vaisselle et au ménage. On fait la vaisselle à tour de rôle, sauf que Monsieur a une mémoire à court terme fuckée vu qu’un jour sur deux il me dit que c’est à mon tour de faire la vaisselle alors que c’est moi qui l’aie faite la veille! Dans le même ordre d’idée, on fait le ménage à deux généralement mais pour x ou y raison, l’un de nous le fait parfois tout seul. Sauf que lorsque c’est moi, je fais la poussière, la cuisine, la salle de bains, l’aspirateur et la serpillère alors que Monsieur se contente généralement de passer l’aspirateur, voire la serpillère! Ok, mais alors, c’est pas un peu injuste tout ça?!

Problème existentiel

pieds.jpg
Il faudra quand même qu’on m’explique pourquoi 20 minutes après qu’on se soit couché, j’ai toujours les pieds gelés alors que ceux de Chéri sont limite brûlants…

Du coup, en général je me colle à lui tant bien que mal, ou mieux, j’attire ses pieds de mon côté, le laissant se dépatouiller avec la position inconfortable… Cependant, il y a toujours un moment où il faut que je me tourne et alors je retrouve mon côté froid du lit, ô rage, ô désespoir!

D’abord l’enfer

barbie.jpg
Souvenez-vous de mon dernier voyage à New-York où les péripéties s’étaient enchainées… et bien quand on part 10 jours en France avec Chéri, c’est à peu près la même chose comme vous avez pu le voir avec notre retour. Il faut savoir qu’à partir du moment où on a atterri, vendredi à 11h30, on a passé la journée à se geler les fesses! On a beau vivre au Canada, c’est en France qu’on a regretté de ne pas avoir nos bonnets car avec un petit 1°, il faisait super froid! Sans compter que ni la gare TGV de Roissy, ni le TGV n’étaient chauffés (enfin assez), au grand dam des passagers!

Du coup, pas manqué, le lendemain soir j’ai commencé à me trouver mal et j’ai passé la nuit suivante aux toilettes! Si je surveillais ma ligne je serais sans doute contente, mais en fait j’ai surtout passé 3-4 jours sans appétit, ce qui est quand même ballot quand on passe ses vacances au pays de la gastronomie…

Malheureusement, j’ai à peine pu profiter du week-end au gîte avec ma famille mais j’ai quand même pu présenter Chéri à tout le monde. En parfait gentleman, il s’est bien comporté jusqu’à ce qu’il prenne tellement ses aises, que je le surprenne à raconter des histoires peu flatteuses à mon sujet et à me faire passer pour la méchante qui ne veut pas cuisiner ou sortir le chien! Grr! Rappelez-moi de tomber malade quand on est dans sa famille la prochaine fois, histoire de ne pas le lâcher d’une semelle dans la mienne!

Le dimanche, n’étant pas bien, mes parents nous ont suggéré de rentrer à la maison plus tôt mais on a eu la surprise de découvrir qu’ils avaient coupé le chauffage en partant le vendredi ce qui fait qu’il faisait 9° à l’intérieur! Il a fallu 5 heures pour atteindre les 19°, je peux vous dire que même le chat est resté emmitouflé sous la couette en attendant! Je vous passe le reste des péripéties mais Chéri s’est demandé s’il ne se faisait pas bizuter quand il a du prendre une douche à l’eau froide le lendemain!

Tout le reste de la semaine on a eu froid dès qu’on mettait le nez dehors (on s’est d’ailleurs tous les deux enrhumés sur la fin), ce qui nous faisait un peu enrager quand on savait qu’il faisait presque 15° à Montréal… Le pire c’est qu’on est à peine rentré qu’il faisait 20° à Paris (et qu’il reneige à Montréal)!! Cherchez l’erreur!

Presque de retour

J’vous jure, les vacances ce n’est pas toujours simple et surtout rarement reposant, enfin quand on fait le choix de rentrer en France voir la famille à cette occasion… Je vous en dirais plus bientôt mais comme on était censé revenir dimanche et que ça s’est transformé en lundi, je n’ai pas le courage de rentrer dans les détails tout de suite…

Stay tuned pour le récit de nos aventures cette semaine, qui n’ont pas manqués, comme d’habitude!

Un colis et des macarons

macaron.jpgLa semaine dernière j’ai reçu un colis surprise de mes parents et comme toujours dans ce cas, le déballer a été un vrai plaisir! Ça ne surprendra personne de savoir que j’y ai trouvé des Princes, du chocolat noir à dessert mais aussi d’autres petites gâteries telles que du saucisson, une boîte de nouveaux chocolats type Ferrero que je ne connaissais pas et encore d’autres petites choses.

Parmi celle-ci il y avait un coffret Larousse pour faire des macarons! Le coffret contient un petit livre de recette accompagné des poches qui sont nécessaires pour la préparation apparemment! N’ayant jamais essayé de faire des macarons maison, tout ce matériel auquel je ne suis pas habituée me fait un peu peur, d’autant qu’il faut apparemment de la gélatine et que cet ingrédient m’a toujours paru être une plaie à utiliser!

Quoiqu’il en soit j’ai arpenté mon Loblaws à la recherche de colorant alimentaire et gélatine pour pouvoir me lancer dans l’aventure le week-end prochain! Il me reste tout de même à choisir à quel parfum je vais bien pouvoir faire ma première tentative…

Banc d’école (2)

cours.jpgJ’ai passé 5 années sur les bancs de l’université pour avoir un joli DESS (on dirait Master 2 de nos jours) pour au final travailler dans un domaine qui n’a absolument rien à voir.

Le sujet est un peu sensible car quelque part il est toujours décevant de ne pas occuper le poste pour lequel on pensait se destiner mais l’immigration en a décidé autrement…
Comme je suis du genre à préférer occuper n’importe quel emploi plutôt que d’attendre l’opportunité idéale dans l’édition, je me suis retrouvée dans le monde de l’assurance un peu malgré moi. Ayant passé de longs mois sans avoir un CV consistant, j’ai pris la décision l’année dernière en voyant qu’il y avait des perspectives d’évolution intéressantes dans ce domaine, de laisser tomber l’édition une bonne fois pour toutes.

Mon poste actuel n’a rien de transcendant puisque je suis adjointe technique mais j’en apprends un peu plus chaque jour sur l’assurance et maintenant j’ai toute une pile de livres pour m’aider à y voir plus clair!
En effet 5 ans d’étude ce n’était pas assez, j’ai donc décidé de me replonger dedans pour obtenir le permis de courtier en assurance dommage aux entreprises! Ouf, tout un programme!

Pour cela, il faudra que je m’enregistre auprès de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) dès que j’aurais obtenu l’équivalence de mes diplômes français et ensuite à moi les 4 examens!
Je n’ai pas franchement hâte de m’y mettre, d’autant que ça tombe pile au moment où j’ai 6.5 tomes de True Blood à lire ainsi que l’intégral d’Ally Mc Beal à visionner! Tout est une question de priorité comme on dit mais le fait que Chéri arrive, lui, à la fin de ses cours n’aide pas car il n’est pas du genre à me laisser travailler facilement!

Un samedi sur la terre

IMG_9541.jpg
Que fait-on un samedi après-midi quand le soleil fait son grand retour et qu’en plus il ne fait pas très froid (-6°)? On fait une longue balade en ville bien sûr!

C’est ainsi qu’avec Chéri, on est parti de chez nous (métro Préfontaine) pour aller sur la rue Mont-Royal, puis sur le Mont-Royal en lui-même en passant par le parc Jeanne-Mance et les escaliers qui-ont-failli-avoir-ma-peau, qu’on a fait une petite pause au Belvédère pour profiter de la vue et qu’on est partis en direction du Lac des castors pour voir les fous de luge et redescendre par Côte-des-Neige en passant devant l’Oratoire St Joseph!
On a fini par reprendre le métro à Snowdon après avoir marché quelque chose comme 2h30 sur 11km plus le dénivellé! Pas mal pour une journée d’hiver!

On est rentrés très satisfaits de notre promenade et l’appétit ouvert pour manger la moitié de tarte chocolat-banane que j’avais fait à l’occasion d’un dîner la veille! Yummy! 🙂