Catégorie : De tout mais surtout de rien

Les Delph’s Awards 2007

Delph Award
Yeah ! L’année 2007 est (presque) finie et rien de tel qu’une petite retrospective, toute subjective évidemment !

  • Dans la catégorie Invention (apparition) de l’année sont nominés:

– Facebook.com
– Netvibes.com
– Un avis sur tout.com
Le gagnant est… Netvibes ! Je ne sais pas si on peut parler d’invention mais en tout cas on peut dire Cocorico pour ce système de regroupement des flux qui est français. C’est vraiment très pratique, convivial et simple d’utilisation, personnellement, je ne m’en passe plus !

  • Film de l’année (vu par moi cette année je précise):

– La môme
– The Departed
– Ne le dis à personne
– Prête-moi ta main
– Je vais bien ne t’en fais pas
The departed Le gagnant est… The Departed (Les Infiltrés en français) ! La concurrence était rude mais j’ai adoré ce film. Contrairement à American Gangster, il est prenant, puissant et nous tient en haleine tout le long. Il m’a valu un grand cri à la mort d’un personnage mais je n’en dirais pas plus au cas où quelqu’un ne l’ait pas vu.
Mention spéciale pour Ne le dis à personne qui m’a fait tomber sous le charme de Guillaume Canet qui réalise ici un thriller (français) très réussi !

  • Artiste musicale de l’année:

– Amy Winehouse
– Mika
– Vanessa Paradis
– Kate Nash
– Lily Allen
Avant le résultat je dois dire que je suis très partagée parce que parmi ces artistes, il y a des albums que j’ai écoutés en boucle pendant des semaines et d’autres que je découvre à peine, ce qui fausse mon jugement… Quoiqu’il en soit c’est Lily Allen qui remporte cet award !

  • Série de l’année:

– Brothers and sisters
– Pushing daisiesEntourage
– Entourage
– Weeds
– Dirty sexy money
Le gagnant est… Entourage ! Là aussi, le choix a été très dur (tout comme les nominés) mais Entourage a été une vraie révélation pour moi cette année bien qu’il y ait déjà 4 saisons de produites! Au même titre, j’aurais pu mettre How I met your mother mais j’adorais déjà l’année dernière !

  • Acteur de l’année (film et série confondus):

– Leonardo Di Caprio dans The Departed
– Jeremy Piven dans Entourage (Ari Gold)
– François Cluzet dans Ne le dis à personne
– Lee Pace dans Pushing daisies (Ned)
– James McAvoy dans The last King of Scotland
– Neil Patrick Harris dans How I met your mother (Barney)
Le gagnant est… Jeremy Piven ! J’ai découvert cet acteur grâce à Entourage et je le trouve tout simplement génial !

  • Actrice de l’année:

– Calista Flockhart dans Brothers and sisters (Kitty)
– Mélanie Laurent dans Je vais bien ne t’en fais pas
– Anna Friel dans Pushing daisies (Chuck)Melanie Laurent
– Marion Cotillard dans La môme
La gagnante est… Mélanie Laurent, qui tient le film sur ses épaules (et pourtant elles ne sont pas larges)! Pleine de sensibilité, dans un rôle sur le fil, elle s’est totalement révélée en jouant dans Je vais bien ne t’en fais pas.

  • Livre de l’année:

Honte sur moi, j’ai très peu lu cette année, du coup la sélection s’en trouve écourtée et de moindre qualité.
– Les yeux jaunes des crocodiles de Katherine Pancol
– Seras-tu là? de Guillaume Musso
– Ensemble c’est tout d’Anna Gavalda
– L’attrape coeurs de JD Salinger
– Harry Potter et les reliques de la mort de JK Rowling
À ex aequo, Ensemble c’est tout et Harry Potter et les reliques de la mort ! Dans deux registres différents, ce sont chacun de bon pavé et pourtant je les ai dévorés en quelques jours à peine. Ce n’est pas de la grande littérature mais c’est un vrai bon moment de détente.

  • Star en pleine déchéance de l’année:

– Pete Doherty
– Lindsay Lohan
– Britney Spears
– Amy Winehouse
La gagnante est… Britney Spears ! Parce que bon… elle ne peut pas tomber beaucoup plus bas et au moins Amy Winehouse et Pete Doherty font de l’assez bonne musique!

Pour finir, vous pouvez voter pour l’Award de tous les awards dans le sondage ci-dessous !

Y a comme un malaise!

Il y a quelques années j’ai fait pour la première fois ce qu’on appelle un malaise vagal. En gros, c’est un malaise dû à une chute de tension qui elle-même peut avoir différentes causes. La première fois que ça m’est arrivé c’était chez mes parents, pendant les révisions de mes partiels de janvier, en 2e année de DEUG. J’étais toute seule, je me suis levée chercher des fiches dans une autre pièce et hop l’instant d’après j’étais allongée sur le carrelage avec de beaux bleus un peu partout et mon chat qui me regardait de loin avec des yeux ronds !

La deuxième fois c’était à Montréal, pendant mon échange en Maîtrise et vous allez voir c’était plus rigolo…
J’étais chez moi, en train de préparer une pizza et de discuter avec ma coloc, avec laquelle je n’avais d’ailleurs aucune affinité mais l’appart était superbe. J’étais donc en train d’étaler la sauce tomate quand tout à coup j’ai senti que quelque chose n’allait pas. Je commençais à ne plus rien entendre, tout devenait flou et j’essayais désespéremment de m’accrocher au plan de travail. Je ne suis pas vraiment tomber cette fois-là, non, juste ma tête… Quand j’ai repris pleine conscience, je me suis passée la main sur le visage et j’avais plein de sauce tomate partout parce que ma tête avait attéri sur ma pizza !! Grand moment de solitude devant les yeux consternés de ma coloc !

Je vous passe mon troisième malaise qui était lors d’un stage dans une maison d’édition, rien de bien excitant, pour en arriver directement à mon quatrième et dernier malaise qui pour la première fois avait lieu en public. Pourtant, je ne suis pas fan des grands auditoires généralement mais là je me trouvais Gare du Nord à Paris et ça m’a paru être une activité comme une autre…
Après avoir fait la queue des plombes pour renouveller ma carte 12-25 ans (à l’époque j’y avais encore droit), arrivée au guichet quelque chose ne marchait pas. La nana de la SNCF essayait toutes les manips possibles mais rien n’y faisait. On était en plein mois de juin, il faisait chaud, j’étais pressée (je prenais le train le même jour mais il fallait encore que je repasse chez moi) et à un moment j’ai senti que ma vue se brouillait et que les sons étaient de plus en plus loin. J’ai rouvert les yeux il y avait 2 filles au-dessus de moi qui me tendaient de l’eau et du sucre et 47 autres personnes qui conservaient leur précieuse place dans la fil d’attente en me regardant comme si j’étais une extra-terrestre !

Cela dit, vu que je ne me suis absolument pas fait mal, je me suis longtemps demandé si je ne m’étais pas allongée sur le sol de moi-même. Je crois que je préfère ne pas savoir, j’en suis mortifiée d’imaginer que j’ai pu m’allonger tranquille au milieu de la gare le temps de reprendre mes esprits !

Medecins series