voleur.jpg Vivre seule c’est fun… Surtout quand en pleine nuit vous entendez du bruit dans l’appart d’à-côté qui est censé être vide depuis plusieurs jours! Sauf qu’avant d’identifier que ça venait de chez votre ex-voisine, vous avez d’abord cru que quelqu’un essayait d’ouvrir votre porte! À moitié endormie, le cerveau à 30% de son maximum, vous échaffaudez un plan d’urgence: sortir et appeler des secours! Et bien l’air de rien, même si vous avez vraiment peur au fond de votre lit à l’écoute de ces bruits étranges, crier à l’aide n’est vraiment pas spontanée! Je crois que l’intrus aurait pu se faufiler jusqu’à ma chambre que je n’aurais toujours pas crié, persuadée qu’en restant silencieuse il ignorerait la grosse boule que je formais sous ma couette!

J’ai bien songer à sortir de mon lit, de ma chambre, de mon appartement mais la porte d’entrée (et mon violeur) aurait été sur mon chemin. Sans compter que la veille j’avais fermé pour la première fois les deux portes de ma terrasse, entravant d’autant ma sortie en urgence. La dernière solution résidait dans les fenêtres de ma chambre mais sauter du 3e étage ne me tentait pas trop! Surtout que là aussi le temps m’aurait manqué car il aurait fallu que je lève la première fenêtre à guillotine, la moustiquaire puis la deuxième fenêtre à guillotine, autant dire que j’aurais encore les fesses dans l’appartement quand mon assassin serait rentré!

Le temps d’élaborer toutes mes stratégies, mon nouveau voisin avait emménagé. Car oui, tout ce ramdam venait du Sieur qui n’a pas jugé mieux que d’emménager dans la nuit (en vrai il était 6h du matin), histoire d’entretenir un bon voisinnage, parce qu’autant vous dire que les allers et retours avec les cartons à cette heure-ci, ça fait du bruit dans les escaliers et qu’il n’y a sûrement pas que moi que ça a réveillé!

La morale de cette histoire c’est qu’il faut toujours avoir une fenêtre ouverte près de son lit et une corde prête à déployer pour descendre en rappel car vous ne savez jamais qui va pénétrer chez votre voisin et vous flanquer le frousse!

10 commentaires le Que faire de ses nuits…

  1. Marrant j’ai toujours eu le réflexe aussi du « je fais semblant de dormir et personne me verra », c’est con quand même !
    Quant au déménagement, ça me rappelle nos derniers voisins en France qui avaient décidé de déménager (dont un énorme canapé qui ne passait pas dans l’escalier) et de refaire la peinture (en musique bien sûr) pile la dernière NUIT avant de rendre leur appart…

  2. Le bon vieux coup du « planquée sous ma couette et immobile, personne ne peut me voir » !! ;o) C’est aussi efficace que le « si je baisse le nez vers ma table, le prof ne va pas me voir et il ne m’interrogera pas » ! 😀
    Mais quand on a la trouille en pleine nuit, on se raccroche à se genre de chose, c’est rassurant. La semaine dernière, quelqu’un a sonné super fort à ma porte à 3h du matin… j’ai fait un bond de trois mètres dans mon lit et j’ai attendu au moins une heure que mon coeur reprenne un rythme normal.

  3. Aussi une lampe de 800watts pointee vers la porte pour le cas ou le mec tente de l’ouvrir. En pleine nuit ca va lui bruler les retines et te donner le temps supplementaire pour mettre ton parachute.

  4. Et est ce que t’en étais arrivée à couper ta respiration ?
    Perso, je rêvais déjà à 7 ans qu’un cambrioleur allait venir au 5ème étage de mon immeuble et rentrer par ma fenêtre en parachute ! LOL

    Pour se soigner: le roman de Sylvie Testud « le ciel t’aidera », tu décomplexes de tes peurs après 😉

  5. EnnA: minuit c’est pas mal aussi!! :-/

    Une fille & La toile: ça paraît logique en plus: pourquoi tuer quelqu’un qui dort et qui n’a rien vu?! D’un autre côté, c’est plus « facile » de tuer quelqu’un qui dort que quelqu’un qui crie et se débat! :-/

    Marlène: le genre de truc qui ne me viendrait jamais à l’idée! 😮

    Mox: lol! Avec ma veine, l’intrus s’en servirait contre moi! LOL

    Eirian: pareil, si quelqu’un sonne dans la nuit, c’est la panique! 😐

    Vincent: Hé! Bonne idée! La facture d’électricité va être salée par contre! 😀

    Pauline: à 7 ans en parachute, t’avais déjà de l’imagination! Je vais voir le bouquin! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *