Il y a 5 ans et demi je suis allée à Montréal pour une année d’échange entre Lyon 3 et l’Uqam, le temps de ma maîtrise. Dans l’absolu, j’aurais préféré être à New-York mais ma fac ne proposait pas cette ville et de toute façon pour une maîtrise de lettres, il me semblait un peu risqué de suivre tous mes cours en anglais. C’est donc ainsi que j’ai fait la connaissance de Montréal et par la suite je n’ai eu de cesse d’y revenir.

Tout d’abord en PVT (Programme Vacances Travail) pendant un an.
Partie pour m’installer à Montréal et essayer de me faire un réseau dans ma branche, au bout de 3 mois, j’ai décidé de traverser le pays (en bus) pour découvrir Vancouver. C’était bien, c’était beau mais rien ne valait Montréal donc, au bout de 5 mois, demi-tour (en avion cette fois).

Puis un jour je me suis enfin lancée et j’ai décidé d’immigrer vraiment, c’est-à-dire de demander un visa de Résidence Permanente (RP). Sauf que prendre la décision c’est une chose mais obtenir le visa ç’en est une autre!

Le Québec est la seule province canadienne à choisir ses immigrants elle-même, il faut donc d’abord demander un Certificat de Sélection du Québec (CSQ) pour ensuite pouvoir demander au Canada Fédéral de vous accueillir. Autrement dit du temps et de l’argent en plus mais l’avantage c’est qu’en tant que français on marque des points et on a toutes les chances d’être accepté.

J’ai donc lancé ma demande de CSQ en avril 2007 et obtenu cette première étape le 19 juillet suite à quoi j’ai déposé le 24 août ma demande de RP en tant que telle, auprès de l’ambassade du Canada à Paris. Après plus de 3 mois et demi d’attente ils m’ont envoyé un accusé de réception comme quoi mon dossier venait d’être ouvert et 2 mois plus tard, les instructions pour passer la visite médicale.

Examen médical, prise de sang pour dépistages divers et variés, analyse d’urine, radio des poumons, et près de 150 euros en moins plus tard, j’avais franchi la dernière étape dans le parcours du combattant de l’immigrant. Restait plus qu’à attendre des nouvelles de l’ambassade pour savoir si, enfin, j’étais acceptée.

Ayant mis l’adresse de mes parents comme lieu de résidence, je ne pouvais pas aller frénétiquement chaque jour à la boîte aux lettres pour voir si une enveloppe à mon nom m’attendait, ce qui n’est peut-être pas plus mal. Samedi matin, 15 jours après ma visite médicale, mes parents m’appellent pour me dire que j’ai reçu la « Brune » c’est-à-dire la lettre m’informant que mon visa est prêt à être émis!!

Après près de 11 mois d’attente (et 1100 euros de procédure), cette fois c’est la fin, je vais devenir Résidente Permanente du Canada! Il ne me reste plus qu’à aller faire apposer le visa dans mon passeport et ensuite je suis libre de partir quand bon me semble! Et début avril, après mon anniversaire, me paraît une bonne idée…

14 commentaires le Immigrer au Québec, mode d’emploi

  1. Félicitations!! C’est génial!
    Par contre, ça ne me donne plus vraiment envie d’aller visiter. Toutes ces démarches et cet argent, je trouve ça …moyen.
    Et sinon je t’ai nominé sur mon blog!

  2. C’est trop cool d’en voir enfin le bout !! En fait, un an en tout, ça va comme durée de procédure… Par contre c’est cher payé. Comme quoi on peut dire qu’il faut le mériter pour habiter là-bas 😉

  3. Mais faudra faire une grosse fête pour ton anniv !!

    POur ma part Alice, je trouve ca normal que les démarches soient compliquées. Il ne faut pas oublier qu’au bout de 3 ans, on pourra etre citoyen canadien. Ce n’est pas rien quand meme.

  4. Youhou Félicitations à nouveau !

    Sinon comme Aurélie je trouve ces frais et démarches tout à fait normaux, c’est quand même pas rien un visa de résident permanent, c’est pas juste un bout de papier pour travailler, c’est un statut qui permet de vivre comme un Canadien si ce n’est qu’on n’a pas le droit de vote, et en plus, en effet, au bout de 3 ans on peut devenir Canadien ! Et en tant que Français on l’a facilement et rapidement la RP en plus.
    Si on veut immigrer plus simplement il faut rester dans la communauté européenne…

    Bon Delph on t’attend alors, en plus on a récupéré le blender de Kriss et testé les margaritas fraise donc ça marchera aussi pour les daiquiri fraise 😀

  5. Felicitations Delphine. Profite bien de tes derniers mois en France. Tu ne sais pas quand sera ta prochaine occasion d’y passer plus de 2 semaines 🙂
    A Alice: Avoir une carte de resident permanent sans avoir un boulot qui te sponsorise ou sans etre marie a un citoyen est une opportunite fantastique offerte par le Canada. C’est quand on cherche a emigrer dans un autre pays qu’on se rend compte des demarches necessaires, et j’avoue que la Canada a l’air de rendre les choses plutot faciles!

  6. Bravo ! Beau parcours ! Quand je vois l’effet que ça fait d’avoir son PVT en poche, je ne qu’imaginer l’état dans lequel tu dois être, surtout après toutes ces démarches ! 🙂
    Euh, concernant la citoyenneté, vous êtes sûrs que c’est au bout de 3 ans qu’on peut la demander ? Il me semblait que c’était 5…

  7. Julie: merci, moi aussi je suis contente! 😀

    MissBrownie: c’est cher mais long surtout! Mais bon après je suis tranquille à vie ou presque!

    Alice: merci pour la nomination et donc comme c’est dit plus bas, c’est sûr que ça fait des démarches mais en même temps quand tu décides de t’installer dans un pays hors UE le Canada est sûrement un des plus accueillants.

    Aurélie: euh pour la grosse fête je sais pas trop, ça risque d’être compliqué tout ça parce que l’air de rien le départ serait dans un mois et demi!! 😮

    Marlène: lol pour le blender mais je vois que vous l’avez étrenné devant les Oscars! Vous serez au point niveau cocktails à mon retour! LOL

    Vince: c’est la famille surtout qui se demande quand je vais revenir pour plus de 2 semaines! 😐
    Pour le reste c’est clair que le Canada, et surtout le Québec, quand tu es français ça va tout de suite beaucoup plus vite, enfin si on considère 9-12 mois comme vite! C’est souvent l’alternative au rêve américain mais toi tu es de l’autre côté quoi! 😎

    Manu: bizarrement je ne réalise pas trop ce que ça représente cette carte de RP… Et puis je pense plus à tous les aspects logistiques pour l’instant qu’au fait d’en avoir fini avec ces démarches… :-/

    Et donc c’est bel et bien 3 ans (1095 jours pour être précise) et même que le temps passer sur le sol avant la RP compte pour moitié dans le temps nécessaire pour faire la demande de citoyenneté… Et que la demande de citoyenneté c’est aussi un processus long apparemment. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.