Harry Potter et les reliques de la mortNotez l’à-propos de mon titre alors que précisément je comptais vous parler du dernier tome d’Harry Potter, Harry Potter et les reliques de la mort (à croire que je choisi moi-même mes titres) ! J’avais rapidement évoqué le sujet ici mais j’avais envie de développer mon point de vue à présent que ma lecture est achevée. Par contre, si jamais vous ne l’avez pas lu ou pas fini et que vous projetez de le faire, n’allez pas plus loin (mais revenez quand ce sera le cas me donner votre avis).

Bizarrement j’appréhendais énormément la lecture de ce 7e volet car les quelques spoilers sur lesquels j’étais malencontreusement tombée à sa sortie m’avaient laissé une impression négative, comme si la fin n’allait pas être à la hauteur du reste de la saga.
J’ai donc un peu traîné pour m’y mettre mais dès les premières pages la magie opérait et de nouveau je ne cessais de penser à nos trois sorciers préférés entre chaque lecture.

Le fait que l’histoire se déroule hors de Poudlard m’embêtait un peu car l’univers réconfortant et plein de surprises que constitue l’école a toujours été un des éléments que j’adorais, mais soit, on n’allait donc faire sans…
Ce 7e volume est quand même très sombre, rares sont les moments joyeux et quand c’est le cas ils ne durent jamais bien longtemps. C’est un Harry un peu trop vite en proie au doute que l’on retrouve mais pas vraiment un héros dans le sens où pendant les trois quarts du livre il cherche quel chemin prendre. J’ai moyennement compris qu’il soit si apte à croire les écrits de Rita Skeeter à propos de Dumbledore alors qu’il avait lui-même à faire à elle… Par contre, qu’il soit en colère contre son ancien mentor, on peut l’imaginer vu toutes les questions sans réponse qu’il a laissées.

Comme dans des précédents tomes une brouille au sein du trio intervient et c’est Ron qui est absent de plusieurs chapitres cette fois. On atteint ainsi l’apogée de la tristesse possible quand Harry et Hermione se retrouvent seuls, sans avoir rien à se dire, sans savoir où aller et même sans baguette à un moment pour Harry ! Longtemps je me suis demandée comment Ron allait les retrouver et la couverture française avec les trois amis autour d’une tombe m’a induite en erreur puisque j’étais persuadée que c’était à Godric’s Hollow. Au sujet de cet épisode justement, on peut une fois de plus remettre en question le bon sens de Harry qui suit une inconnue qui n’a pas dit 2 mois, seul, dans une pièce à l’étage sans prendre aucune précaution… Evidemment c’est un piège et l’épisode Godric’s Hollow aura été décevant si ce n’est pour le bref moment devant la maison de Lily et James.

Par la suite, avec le retour de Ron, la réapparition de l’épée de Gryffondor, la destruction du médaillon, les choses s’arrangent enfin, c’est sans compter une nouvelle bourde d’Harry qui les droit dans la gueule du loup (qui revêt l’apparence de Beatrix Lestrange). En voyant Queudver on se doute qu’enfin vient le moment pour lui de remercier Harry mais non, ou presque ! Il hésite une simple seconde (une seconde de trop) mais pas de réel remord, dommage… Cela dit, l’idée de Dobby pour les sauver est vraiment très bonne, je trouvais cela très à-propos.
Harr Potter 7 anglais Par contre, l’association qui s’en est suivi avec le gobelin pour cambrioler Gringotts paraissait mal partie d’entrée de jeu, mais on est plus à ça près ! Après ça les choses s’accélèrent et on se retrouve à Poudlard pour la bataille finale.

S’il était vraiment agréable de voir Ron prendre enfin une initiative utile et détruire un nouvel Horcruxe, j’étais un peu déçue que Drago Malefoy ne change pas vraiment de camp. Au mieux sa mère fait un pas dans ce sens mais lui ne le fait jamais clairement.
Comme on pouvait s’y attendre tous les personnages principaux et secondaires débarquent pour ce dernier grand moment, c’est assez émouvant mais pourquoi tuer Rémus et Tonks, sans compter Fred ?? J’avais l’impression que l’histoire se répétait et qu’un nouvel orphelin était condamné à grandir sans ses parents. A choisir, j’aurais préféré voir Hagrid, McGonagall ou n’importe qui d’autres que ce couple mourir ! En plus, ils représentaient un beau symbole par cette union entre un loup-garou et une sang-pur, mais non…

Pour en revenir à la bataille, elle laisse sur le carreau Rogue et bien que je n’ai (presque) jamais douté de sa loyauté envers Dumbledore, j’étais déçue que sa mort soit si rapide, si quelconque. Malgré tout c’était un personnage important pendant toutes ces aventures et là il meurt tellement facilement, sans que ça n’apporte rien (ou presque). Cela nous permet tout de même de rentrer dans ses souvenirs et de mieux le comprendre. Cela dit, j’ai du mal à saisir pourquoi il déteste autant Harry alors qu’il adorait sa mère. N’ayant aucun parent en vie, il aurait pu se rapprocher du fils de la femme qu’il aimait et la retrouver ainsi. Enfin bon je connais la réponse ‘parce qu’il ressemble trop à James’… Mouais, si vous le dites.

On découvre en tout cas ce qu’on pouvait suspecter à savoir que Dumbledore avait demandé à Rogue de le tuer le moment venu, je ne pensais néanmoins pas qu’il était malade. J’ai apprécié la façon dont on comprend que Harry doit lui aussi mourir, même si l’épisode un peu surnaturel de la conversation avec Dumbledore m’a moins convaincu. Je comprends qu’il fallait qu’on ait des réponses à nos questions mais était-ce le meilleur biai
s ? Quoiqu’il en soit arrive l’instant fatidique et presque trop facilement Voldemort meurt ! C’est même si facile qu’on s’attend à ce qu’il se relève mais non, c’est bien fini.
Peu de temps pour savourer cet instant et on retrouve tout ce petit monde 19 ans plus tard pour l’épilogue. Là, je dois dire que j’ai été frustré. J’aurais voulu en voir davantage, rentrer plus dans les détails. Au lieu de ça, j’ai eu l’impression d’assister à une énumération de noms, parfois difficile à suivre. Comme prévu les couples sont ensemble et ont fait plein de petits qu’ils ont nommé d’après des « héros » (Albus, Severus) mais les vraies questions sont que font Harry, Hermione, Ron, Ginny et tous les autres à présent et qui dirige Poudlard ?
Voilà, je suis restée sur ma faim mais il faut avouer que c’est surtout parce que je ne voulais pas que ce soit fini. C’est triste de quitter cet univers et de se dire qu’on ne suivra plus jamais leurs aventures… Ca me rend nostalgique parce que j’ai vraiment pris du plaisir à suivre les aventures d’Harry, Ron et Hermione, faut dire ça a duré un sacré paquet d’années aussi…
HP 1

8 commentaires le Une page se tourne…

  1. Je ne l’ai lu qu’en anglais cet été, je n’arrive pas à ouvrir le tome français que MrChéri m’a offert à sa sortie… parce qu’une fois lu, ce sera vraiment terminé !! buuuh, j’ai pleuré comme une madeleine à la fin ;-(
    (oui, je suis vraiment grave LOL )

  2. Par où commencer…
    J’ai bien aimé le fait que ça se passe en dehors de l’école, comme ça nous aussi on ressent bien la perte de confort et de repères que cela entraîne, pour ma part quand ils sont en fuite, campent dans les bois, ne sachant que faire, perdus, j’étais complètement avec eux !
    Pour Snape oui c’était sûr qu’il était du côté de Dumbledore et que celui-ci lui avait demandé de le tuer mais on ne pouvait s’empêcher d’avoir un micro-doute quand même.
    Et oui, Harry est le produit de l’amour de Lily et d’un autre que lui, un autre qui le détestait cordialement (et inversement) donc forcément… enfin sa réaction me semble logique.
    Bien sûr il y a des défauts (le piège dont tu parles par exemple, et puis il y a trop de persos secondaires qui ne font que passer c’est dommage).
    J’aime bien par contre que Harry devienne le parrain d’un petit orphelin, comme lui, joli symbole.
    L’épilogue enfin a frustré tout le monde je crois: avalanche de noms comme tu dis, et on ne sait pas ce qu’ils font (Harry est-il devenu auror ?) et y a plein d’autres persos passés à la trappe.
    Mais malgré ces défauts j’ai vraiment bien aimé.

  3. Shalima, t’inquiète t’es pas la seule à être grav et à avoir pleurer! Rien que dit penser ça me rend toute triste et je comprends que tu n’aies pas envie que ce soit terminé…

    Marlène: au final j’ai aimé aussi que ce soit en dehors de Poudlard et c’est vrai qu’on est à fond avec eux mais Poudlard est un univers tellement rassurant et sympa que j’étais triste qu’on y perde nos habitudes…
    Pour Rogue, j’ai douté quand on a appris que c’était le frère de Dumbledore qui les aidait car j’étais sûre que c’était lui! Là tout d’un coup, ça m’a mis un doute!
    Moi aussi j’aime bien qu’Harry soit le parrain du bébé (cela dit pourquoi il ne vit pas avec lui) mais j’aurais préféré que Lupin et Tonks ne meurt pas.
    En gros on est d’accord sur à peu près tout et je ne l’avais pas précisé mais moi aussi j’ai bien aimé, je le relirais avec plaisir d’ailleurs!

  4. Malheureusement pour moi je n’en ai lu aucun… j’attends qu’ils sortent en films… j’ai déjà tellement de livre à lire que je n’ai jamais réussi à ajouter ceux là à la longue liste… Dommage pour moi…

    Mais les films me plaisent bien 😉

  5. Dommage Miss Brownie, les films ne sont pas vraiment à la hauteur des livres, il y a des coupes énormes dedans (le 3e et le 4e restent pas mal quand même); de plus le principal talent de Rowling, qui n’a pas un style génial et a le défaut de beaucoup se répéter, c’est d’arriver à faire très bien passer les émotions de ses personnages, et ça en film ça passe bien à la trappe (cf L’Ordre du Phénix).

  6. Coucou !! et bien j’ai eu exactement les memes reaction que toi !! je suis vraiment restées sur ma faim limite frustrée, pourquoi la mort de fred, Lupin, Thonks,, pourquoi pas un dernier face à face avec Rogue etc !!!
    j’aurai tellement aimé que cette saga continue et que le dernier tome soit plus long…. harry me manque déjà !!

  7. Miss Brownie je vais te dire la même chose que Marlène, c’est vraiment dommage car les livres sont très prenants, l’évocation de l’univers magique est vraiment bien rendu. Par contre, les films je n’ai vu que les 3 premiers donc forcément je suis moins objective mais c’est sûr qu’ils ne valent pas les romans.

    Reo bienvenue ici et contente de voir que tu partages mon point de vue! Moi aussi il me manque déjà et je ne désepère pas qu’un jour Rowling se décide à continuer ses aventures… On peut toujours rêver! 🙁

  8. je viens voir maintenant que j’ai lu le livre 😉
    Je suis d’accord avec toi sur la mort de Voldemort, j’ai trouvé ça bien rapide et fade.
    L’épisode de Godric’s hollow aussi, j’ai trouvé harry bien crédule et je m’attendais à avoir plus de révélations à ce moment là.
    Après sur la mort de Tonks et Remus et bien même si j’étais triste, ça boucle la boucle : Harry est le parrain d’un orphelin à son tour.
    Par contre celle de Fred bon… à part le fait d’énerver Mrs Weasley …

    Pour Rogue par contre je trouve sa mort certes rapide mais pas quelconque. J’ai trouvé ça touchant quand Harry recueille ses pensées et que Rogue lui dit « regardez moi ».

    Enfin c’était bien quand même!
    J’attends un peu et je relis la saga pour saisir des choses que j’aurais pu zapper 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *