notaire.jpg
Quand vous achetez une maison, vous pensez que le moment le plus stressant sera celui du choix de la maison, de la décision finale, voire de la signature de la promesse d’achat mais en fait non.

Le moment le plus stressant, en tout cas pour un premier achat, est celui qui précède la signature chez le notaire, surtout quand 3 personnes de votre entourage sont passées par là peu de temps auparavant et que 2 d’entre elles ont eu des surprises de dernière minute due à l’incompétence de la banque et au manque de proactivité du notaire.
Dans notre cas, cela fait 1 mois que l’on appelle le notaire pour fixer l’heure du rendez-vous et savoir de quoi il a besoin et cela fait un mois qu’il nous dit qu’il n’en est pas encore à notre dossier… Mercredi, quand il s’est enfin penché sur notre dossier, il nous a mis la pression car il n’avait pas eu d’info de la banque (qu’on harcelait déjà depuis 1 semaine) et qu’il lui fallait au moins un délais de 3 jours pour faire ses calculs. C’est pas comme s’il s’y prenait au dernier moment non plus vu qu’on signe dans moins d’une semaine!

Sur ces entrefaites, on recommence à harceler la banque (et un vendredi 2 juillet, lendemain de jour férié, ce n’est pas simple) qui elle se réveille tout à coup! C’est là qu’ils réalisent qu’il faut qu’ils envoient un inspecteur d’urgence et c’est là que le constructeur n’est pas joignable évidemment!

Nous, au milieu de tout ça, on joue les intermédiaires, entre le notaire qui chaque jour nous informe de nouveaux documents nécessaires (compte de taxes, note de couverture d’assurance, certificat de garantie de la maison -que seule l’agent immobilier a-, etc.), la banque qui a besoin d’informations du constructeur, le constructeur qui n’est jamais directement joignable et l’agent immobilier, électron libre…

Entre temps, on a réussi à fixer l’heure du rendez-vous à 16h lundi prochain (youhou) mais on ne connaitra les montants à payer (par traite bancaire car un chèque certifié de la banque ne convient pas!) que vendredi, quand le notaire aura fini ses calculs! Ou comment nous faire stresser un peu plus à tout faire au dernier moment!

6 commentaires le Acheter une maison: les dernières surprises

  1. Comme je te comprends. je passe par là en ce moment (enfin pour un appartement, je suis parisienne, les maisons sont hors de prix!!!).

    Courage !

    J’ai l’impression que ca doit toujours être difficile pour apprécier d’autant plus ton achat (l’impression de l’avoir mérité).

  2. Pas de bol vous êtes tombés sur des incompétents et en plus en plein longs week-end, nous on n’avait eu aucun problème de ce genre à ce que je me souvienne (et on a payé les « petits » trucs en plus chez le notaire par simple chèque), en tout cas bon courage, et faudra trinquer à votre signature alors 🙂

  3. Marie: merci! 😉

    Pimousse: je n’ose imaginer la recherche d’un bien à Paris! Bon courage à toi aussi! 😉

    Nina: comme tu dis! Tu paies des frais de notaire mais le mec ne s’occupe pas lui-même de contacter la banque!

    Marlène: il faut qu’on paie le reste de l’apport par traite bancaire et les « à-côtés » soit les frais de notaire justement et j’espère rien d’autre en chèque normal… Pour les incompétents, apparemment il y en a en masse! 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.