Pang-Australie.jpg
Alors que je jouais encore aux Barbies, mon frère a reçu pour un Noël un Atari 520 STE. C’était un sacré événement dans la famille car pour la première fois nous avions un ordinateur, et surtout toute une série de jeux qui allaient avec.
Il a fallu plusieurs semaines (voire mois) pour qu’à mon tour j’ai le droit d’en profiter car mon frère et ses copains passaient des heures à jouer à quelques jeux dont Gouls’n Ghosts qui me faisait bien trop peur!

En grandissant mon frère a délaissé son Atari et c’est alors qu’avec ma cousine, nous sommes devenus addict à Pang. Dans Pang vous êtes un petit bonhomme qui doit éclater des ballons qui se divisent en ballons plus petits tout en évitant de les toucher, ou de toucher les nains et les oiseaux, sous peine de mourir. Comme le jeu consiste en un tour du monde, à chaque niveau on découvre un nouveau pays, et dans certains, comme en Russie, il faut aussi faire avec la composante neige qui rend le sol glissant!

Comme on peut jouer à deux joueurs simultanément, je peux vous dire qu’on s’est régalé des dimanches après-midi entier avec ma cousine, se récompensant à coup de Kango quand on parvenait à finir un niveau!
Pourquoi je vous parle de ça? Parce que ce week-end Chéri m’a installé un émulateur pour pouvoir jouer à de vieux jeux d’Atari sur mon PC!!!

C’est ainsi que depuis je passe mes moments de libre à jouer à Pang, en regrettant que ma cousine ne soit pas avec moi pour m’aider à passer certains niveaux! C’est vraiment génial, à tel point que j’en ai rêvé la nuit maintenant!
Une fois fini ce jeu, je vais pouvoir m’attaquer au prochain sur ma liste: Rick Dangerous mais pour le coup, il est vraiment difficile!
rick.png

2 commentaires le Emulation

  1. Héhé marrant ça, je les connais pas ceux-là, j’avais juste des petits consoles portables Nintendo genre Donkey Kong etc.
    Ensuite j’ai eu une copine qui avait une Megadrive et on jouait à Sonic, et c’est vrai qu’en m’endormant j’avais encore le bruit des anneaux qui continuait…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *