boumbo.jpg Dimanche, ce n’est pas le tour de l’île à vélo qui aurait du faire râler les automobilistes montréalais, mais bien ma présence sur la route. Et quand je dis présence, j’entends derrière le volant!

J’ai beau avoir obtenu mon permis en 1999 après 2 ans de conduite accompagnée, deux ou trois petits incidents en voiture m’ont fait perdre une bonne partie de ma confiance sur la route. Cela dit, pour ma défense, ce sont surtout les stationnements qui me posent problème, puisque 3 des dits incidents ont eu lieu avant ou après m’être garé…

Je vous passe le premier, qui impliquait juste un petit boui-boui sur une place de parking que je n’avais pas vu mais que le pare-choc de la twingo de mes parents n’a pas trop aimé!
Le deuxième, si je me souviens bien, c’était toujours avec la twingo, qui plus est sous les yeux de mes parents! M’entendant arriver alors qu’ils jardinaient, ils avaient pris soin d’ouvrir le portail et le garage pour que je n’ai pas à sortir de la voiture, sauf qu’arrivant un poil vite et ayant une très mauvaise appréciation des gabarits (et des distances), j’ai accroché l’aile droite sur le mur du garage! Sous les yeux ébahis de mes parents, qui m’ont évidemment passé un savon à cause de ma vitesse!

La troisième fois, c’est en sortant d’une station essence que j’ai tourné un peu court et que je me suis pris un van garé le long du trottoir! Cette fois je conduisais une Safrane que Renault nous reprenait quelques jours plus tard à l’achat d’un Scénic! Autant dire que mes parents n’étaient pas ravis que j’abîme la voiture alors que le marché venait d’être conclu!

Enfin, l’incident qui me laisse le pire souvenir est quand j’ai failli faire tomber le fameux Scénic dans la piscine… J’étais chargée de lui faire faire demi-tour pour sortir mais comme il y avait un tuyau de Karcher sur mon chemin, je suis sortie le pousser. Sauf que j’ai mal mis le frein à main!!! La voiture en légère pente a commencé à reculer vers la piscine quand j’ai sauté dedans pour l’arrêter! Sauf que sous le coup de la panique, je n’étais plus capable de trouver la pédale du frein! Sans compter que dans ces modèles, le frein à main consiste en un bouton à appuyer en même temps que la pédale du frein, donc je ne pouvais même pas utiliser ce stratagème! J’ai eu la peur de ma vie, surtout que mon père n’était pas loin, à hurler en voyant la voiture reculer inexorablement!

Avec tout ça vous comprenez que je n’étais pas pressée de conduire notre nouvelle Mazda 3, tout comme Chéri n’était pas pressé de me laisser le volant!

Malgré tout, profitant d’une balade vers Bois-de-Liesse et de l’absence de véhicules alentour, Chéri m’a appris à utiliser la boîte automatique. Le plus chiant étant certainement les pédales beaucoup plus sensibles que les boîtes manuel, Chéri a donc du répéter régulièrement « en douceur, doucement » pour prévenir les à-coups! Je pensais me limiter au parking de L’Oréal mais non, Monsieur a dit qu’il était temps que je me remette à conduire, j’ai donc pu affronter l’autoroute québécoise, une vraie partie de plaisir qui vaudra un prochain article!

11 commentaires le Vroum Vroum Vroum

  1. Waouh… je ne sais si c’est de l’aile ou de la piscine, mais oui, je comprends pourquoi tu n’étais pas pressée… Bah, après tout, ce ne sont que de mauvais souvenirs, maintenant, faut bien tourner la page et vive la conduite qui s’offre à toi ! 😀

  2. T’as de la chance à devoir apprendre la conduite automatique! C’est la seule que je connaisse et je trouve la conduite manuelle assez difficile surtout que la conduite ici n’est pas aussi relax qu’à Montréal 😐

  3. Oh la vache la piscine 😮
    Moi j’ai eu un accident léger alors que je venais d’avoir mon permis mais sinon rien de spécial, cela dit je n’aime pas conduire quand même, ni être en voiture tout court, je ne pense qu’à l’accident imminent…

  4. Tu ne pourrais pas mettre un gyrophare quand tu conduiras dans ton nouveau quartier ? lol
    Comprends moi je n’ai que l’assurance GP LOL

    En tout cas, ton copain a raison (désolé lol) mais il est important de reconduire quand on n’a perdu l’habitude car sinon tu développes des peurs et après ben tu touches plus au volant.

    Courage, tu verras, tu vas adorer freiner à tous les coins de rues de Montréal 😉

  5. Lauraki : les mauvais souvenirs sont tenaces mais oui, il faut bien que je m’y mette !

    Cynthia : je préfère largement une manuelle même si je comprends qu’à apprendre ce n’est pas simple. Conduire à Paris doit être galère mais à vrai dire à Montréal aussi ! 😐

    MissBrownie : ah ah ! Comment il a fait son compte ?

    Une fille & La toile : je m’en suis très bien passé 2 ans en tout cas! 😉

    Natacha : si seulement je pouvais ! 🙂

    Marlène : je suis comme toi, passagère ou conductrice je suis une boule de nerf au volant tant je vois l’accident partout ! :-/

    Manu : au moins j’égaye cette journée grise ! LOL

    Pauline : j’essaierais de faire gaffe dans le quartier ! 😀

  6. Je peux pas vraiment te donner de conseils j’ai raté 5 fois mon permis… et je l’ai toujours pas !
    Mais je sais que le plus important c’est d’avoir confiance en soi…allez, encore quelques dimanches et tu seras un as du volant ! (et tu pourras instaurer la règle de : c’est celui qui conduit qui choisit la musique :)!)

  7. Franchement, garer sa voiture avec une direction assistée, ce n’est pas si difficile, tu peux te reprendre autant de fois que nécessaire. Si tu avais connu l’époque précédente, tu aurais eu intérêt à réussir ton créneau du premier coup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *