dico.jpeg Quand vous vivez dans un pays et plus généralement une ville bilingue, on s’attend de vous à ce que vous soyiez systématiquement bilingue. Il va de soi que pour nous français, avec nos cours à 2 balles, on a toujours quelques niveaux de retard par rapport aux québécois, sans mentionner notre accent déplorable!

Dans mon job actuel, la plupart des appels et des visiteurs sont francophones, ce qui m’arrange bien. Cependant il arrive parfois que ce ne soit pas le cas et même si vous accueillez les visiteurs avec un grand « Bonjour! », ils vous répondront en anglais, sans vous demander si cela pose problème.

Cette certitude que tout le monde est bilingue me surprendra toujours. Et j’ai beau me débrouiller en anglais, parfois au téléphone, il est difficile de comprendre ce qu’on vous demande lorsqu’il y a des mots comme « docket » ou « waybill » d’employés, que vous n’aviez jamais entendu auparavant. Mais on est au Québec donc tout le monde – ou presque – s’attend à ce que vous compreniez… Too bad for me!

10 commentaires le Le parti-pris du bilinguisme

  1. Quand je bossais dans le même bureau qu’une collègue qui avait parfois des fournisseurs pakistanais au téléphone, j’avais toujours peur de prendre ses appels en son absence!
    L’anglais avec l’accent pakistanais, c’est dur à comprendre!

  2. Ben reste plus qu’à t’y mettre poulette 😀
    Moi mes collègues québécois parlent français avec énormément de mots anglais (dont le fameux waybill par exemple) du coup j’apprends sur le tas, bien pratique pour quand un vrai anglophone me sort le mot ! Mais c’est vrai que c’est pas le genre de mot qu’on entend dans nos séries…

  3. Et c’est quoi alors « waybill » ? 😐

    Ce qui m’étonne moi, c’est que le bilinguisme est dans un seul sens: tout le monde DOIT parler Anglais, mais alors le Français, lui, passe complètement à la trappe…. (dans le reste du Canada) !!!

  4. Quand je parle avec des québecois anglophone, il m’arrive de mélanger français et anglais dans la même conversation.. Ce qui est assez bizarre au final, je suis complètement perdue !

    Pour ce soir, il se peut que j’arrive vers 19h45, vous m’attendez hein ?

  5. Kriss: pourquoi? parce que du coup ils sont mal dirigés? 😐

    MissBrownie: ah oui tu m’étonnes! Surtout quand en plus ce n’est pas tes dossiers, tu ne sais pas forcément à quoi ils font référence! :-/

    Mox: mince, tu me mets un doute maintenant! Surtout que ça date de la semaine dernière et qu’il me semblait savoir ce que ça voulait dire! En tout cas, ton illustration de socket ne m’a pas beaucoup avancé si ce n’est qu’il a fallu que je trie tous « mes » Jack pour savoir lequel avait une Chloé dans son entourage! Ah ah! LOL

    Marlène: il faudrait une série cernée sur l’entreprise (non pas The Office j’aime pas), ça serait très utile! 😀

    Nolwenn: le waybill c’est le reçu quand tu envoies un coursier par exemple.

    Une fille & La toile: le problème c’est que moi des mots me viennent spontanément en anglais mais quand on s’adresse à moi au travail, il y a toujours plein de termes que je ne connais pas et du coup je me sens toute con!! ;-(

  6. Ouais, d’ailleurs, ce que m’ont raconté plusieurs collègues ici, c’est que quand ils vont à Montréal et essayent tant bien que mal de parler français, on leur répond cash en anglais !

  7. C’est vrai… je ne m’en suis jamais vraiment rendue compte… Je crois que c’est le résultat du melting pot dans lequel on vit (tiens…même à l’écrit je suis bilingue!) Autre particularité, il y a un moment, avec des amis, on parlais 3 ou 4 langues dans la même conversation ou même dans la même phrase…

    J’espère que votre soirée blogueuses a été un succès! Je me promets de me joindre à vous dans le futur (mon boulot est assez accaparant ces derniers temps… ;-( ) J’ai bien hâte d’avoir l’occasion de vous rencontrer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *