Il y a des années de ça, nous avons acheté notre première voiture. Je crois qu’à l’époque, c’était synonyme d’une certaine liberté et de voyages. Je ne sais pas si on a fait tant de voyages que ça mais quand nous avons déménagé sur la Rive-Sud, la voiture est devenue carrément vitale puisqu’il n’y avait aucun commerce proche de notre maison.
Au fil des années, on a même acheté une voiture 7 places ce qui nous permettait de partir en balade ou en vacances avec nos familles sans avoir à louer une autre voiture quand ils nous rendaient visite pour l’été…

Mais la vie étant pleine de surprises, on a fini par revenir vivre à Montréal… où notre Ford Explorer nous est vite apparu comme un peu gros. Comme c’était une location, on s’était dit que notre prochaine voiture serait plus petite, histoire de rester proportionnelle à notre ruelle. Mais au fil des discussions, on s’est surtout demandé si c’était encore pertinent d’avoir une voiture tout simplement.

En as-tu vraiment besoin?

En regardant notre utilisation, on s’en servait environ 1 fois par semaine pour emmener Zoé à un cours de danse en dehors du quartier et une fois de temps en temps quand on soupait chez des amis à l’extérieur de la ville.

C’est ainsi qu’on a tranché et qu’on a dit bye-bye à notre auto en mars 2020, juste avant le début de la pandémie. Je me souviens d’un collègue qui m’avait dit qu’on ne tiendrait pas 6 mois comme ça. Et bien un an plus tard, on a aucun regret! Et vraiment l’auto ne nous manque pas.
On est abonné à Communauto et on ne se prive pas de prendre une voiture lorsqu’on en a besoin mais globalement, on se sert surtout de nos pieds, nos vélos et du métro bien sûr!

Est-ce une bonne alternative financièrement parlant?

En terme de coût, en 1 année, nous avons dépensé $2,000 en Communauto, sachant qu’on est parti 2 semaines au Saguenay-Lac St-Jean l’été passé avec notre petit bolide en autopartage et quelques fois en chalet. Si on fait le calcul, considérant que l’essence et l’assurance sont inclus, on a encore de la marge par rapport à posséder une voiture nous-même. En plus, on n’a pas besoin de gérer les changements de pneu, les révisions, ni même le déneigement en hiver! Plus d’angoisse de stationnement pendant le ramassage de la neige, bref plus de contrainte!

Après on a la chance d’habiter un quartier (Hochelaga) avec tout plein de commerces de proximité alors toutes nos courses se font à pied, avec une petite chariote pour la grosse épicerie. Pour le reste, on fait un saut chez le poissonnier, le boucher, la boulangerie, la fruiterie au besoin, ils sont tous à 5 minutes à pied. Quelque part, c’est pour cette qualité de vie-là qu’on a tiré une croix sur notre maison avec piscine creusée en banlieue et là aussi, on a aucun regret!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *