Les placards de notre cuisine sont blancs, de même que notre comptoir en corian. Alors forcément avec les murs blancs, on se sentait un peu comme dans un hôpital, l’odeur en moins. Quand on s’est posé la question du dosseret, il était évident qu’on voulait quelque chose qui « casserait » un peu cette image, tout en restant intemporel. C’est, comme souvent, une photo trouvée sur Pinterest qui m’a mise sur la voie de l’ardoise, cette pierre naturelle foncée qui viendrait contrastée avec les meubles.

 

Le problème, c’est que c’est une matière très poreuse qui n’est pas forcément recommandée pour les dosserets de cuisine. En se renseignant un peu plus, on nous a dit que ce n’était pas plus compliqué que le marbre et que la clé reposait dans le scellant, ce produit qui vient imperméabiliser les tuiles ou céramiques. On s’est donc lancé, et quand je dis « on », c’est vraiment Monsieur puisque c’est lui qui a posé le dosseret. Dans ce genre de travail, ce sont toujours les découpes qui sont les plus longues, sachant qu’il faut une scie à l’eau pour l’ardoise. On en a trouvé une neuve et pas très chère sur Kijiji qu’on peut revendre le même prix maintenant. Il aura fallu pas mal d’huile de coude pour la pose, qui a occupé tout un dimanche, Chéri, faut dire qu’on a une longue surface à couvrir.

Après la pause, c’est là qu’il faut mettre plusieurs couches de scellant. C’est un liquide qui se pose avec un pinceau en quelques minutes mais qui évitera que les tâches de sauce à spag’ par exemple se voient et restent graver à jamais! 

 

Comme nous voulions un effet ardoise avec le moins de de joint possible, les tuiles sont posées très proches, avec des joints de 1/16, ce qui complique la dernière étape : les joints! En fouillant sur Internet, on trouve toutes sortes de conseils pour faciliter la pose du coulis dont utiliser un sauceur à poulet! Laissez-moi vous dire que ça marche juste sur Internet. Mon chum a un peu galéré pour cette étape et il y avait pas mal de coulis sur les tuiles mais on trouve un produit spécifique pour enlever les résidus dans les magasins spécialisés. Une fois tout nettoyé, nous avons remis une couche de scellant et cette fois, c’était bel et bien fini.  

 

On verra à l’usage si l’ardoise était un bon choix mais on sait déjà qu’il faut remettre du scellant une ou deux fois par année. La bonne nouvelle c’est que c’est rapide à poser et qu’un petit bidon (55$) dure longtemps puisqu’on a déjà fait 4 couches et qu’il est à peine entamé…

2 comments on “Un dosseret de cuisine en ardoise”

  1. Cuisine blanche et comptoir au corian blanc ici aussi. Et dosseret en ardoise également. Vu comme ça, la même. La notre a été achetée à la tuilerie. Nous avons choisi de faire des joints plus larges. J aime beaucoup le rendu sans joints ou presque également. Ça fait 4 ans et le dosseret est intact… (Et d ailleurs on a pas remis de scellant depuis la pause).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.