DSC_0124.jpg
Mia est de retour à la garderie depuis le début de la semaine, après presque 2 semaines de vacances à la maison, avec papy et mamie (et nous, quoi). Le retour a été un peu difficile, entre les réveils plus tôt, les siestes plus difficiles et une éducatrice qu’elle ne connaissait pas pour l’accueillir. Dans ces cas-là, maman est toujours triste de retrouver sa cocotte fatiguée et grincheuse… Cela dit, grincheuse, elle l’a été parfois pendant les vacances aussi, la faute aux dents qui sont sorties en nombre dans le fond de la bouche! Au péril de mon doigt, j’en ai compté 3 mais je ne serais pas surprise qu’il y en ait plus. Pauvre chouette!

Si « maman » fait partie de son vocabulaire, peu de mots ont fait leur apparition depuis. On discerne parfois « papa » mais c’est encore hésitant. En attendant, elle se fait comprendre en pointant du doigt et en trépignant devant ce qui l’intéresse. Il faut reconnaître que ce n’est jamais très compliqué de savoir ce qu’elle veut puisque ça se limite en général à sa gourde d’eau, à sa suce si elle a le malheur de croiser son champ de vision (ce qui est rare puisqu’elle est confinée à son lit normalement, la suce, pas Mia!) ou à un objet posé sciemment hors de sa portée. Genre les verres d’eau par exemple, elle aime beaucoup, les lingettes (qu’elle machouille), miam miam ou à peu près tout ce qui peut se mettre à la bouche ou salir!

Du côté des jeux qu’elle aime, jouer à l’attraper est son préféré. Elle surveille qu’on la suive bien et hop elle galope, le tout en rigolant et en tombant si on la laisse partir un peu trop vite! Elle aime aussi jouer à vider des choses. Par exemple, la boîte de Monsieur Patate que Zoé a reçu à Noël est parfaite pour être retournée et vider entièrement avec grand fracas sur le sol! Ou vider l’eau du bain en secouant un gant trempé, ça marche bien. Et enfin, toujours en bonne position de ses activités préférées, on retrouve le « grimpage », grimpage de la petite chaise de sa sœur (suivi de je-me-mets-debout-les-mains-en-l’air), grimpage de l’escabeau qui traine, et s’il faut amener quelque chose pour accéder à plus haut, pas de problème! Tout ça lui vaut quelques bosses régulièrement mais ça ne l’empêche pas de recommencer plus tard!

Au cours des dernières semaines, nous avons donc célébré Noël et Zoé était plus qu’impatiente. Le matin du 25, elle s’est levée tôt (comme d’habitude) puis a découvert en silence la montagne de cadeaux qui l’attendait! Les deux cocottes ont été super gâté avec notamment une cuisinette qui a fonctionné à plein régime toutes les vacances! Je ne listerai pas tous les cadeaux mais clairement le Père Noël ne se base pas sur la sagesse pour le nombre de cadeaux sinon j’en connais une qui en aurait eu bien moins!
Effectivement Zoé est toujours dans une phase « non », voire une phase « je fais tout le contraire de ce que mes parents me demandent » ou encore « je fais exprès de pousser à bout maman/d’embêter ma sœur », etc.! Heureusement, il y a aussi de bons moments, elle sait toujours être mignonne mais disons que la patience nous manque un peu quand, en plus, ça fait plusieurs nuits qu’elle se lève vers 5h30 pour ne plus se rendormir! Si elle garde la patate, nous, sur la longueur, on commence à accuser la fatigue!
Ce qui est mignon, c’est de voir les filles interagir de plus en plus ensemble, de rigoler comme des belettes en faisant une bêtise, même si ça vient là aussi avec des cris quand il s’agit de se disputer le même jouet!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *