CIMG2833.jpgCette article a été écrit le 3 octobre mais pour une raison qui m’échappe je ne l’avais pas publié. Alors il n’est plus très à jour concernant les nuits de Zoé mais le reste est toujours vrai…

J’aurais plein de choses à vous raconter alors que ma crevette vient d’avoir 3 semaines mais d’abord revenons un peu en arrière. Avec le recul, la grossesse me semble être passée très vite, pourtant 9 mois c’est quand même très long, surtout que le premier trimestre a été pas mal désagréable et que sur la fin j’avais très hâte d’accoucher… Le plus bizarre dans tout ça, c’est qu’à peine j’avais accouché que j’avais oublié toutes les sensations de la grossesse! Oublié ce que ça fait d’avoir un gros ventre, d’être gêné dans ses mouvements, de sentir remuer à l’intérieur de soi… Tout ça m’a quitté aussitôt que ma puce est née. Si au début cela ne me faisait rien, maintenant quand je vois des photos d’amis enceintes, ça me rend presque nostalgique de cette période! Pourtant je n’ai pas aimé être enceinte autant que je l’aurais cru. Oui, j’ai globalement aimé (sauf le premier trimestre) mais je n’étais pas dans un état euphorique ou de « grâce » comme on entend parfois…

Pendant ces 9 mois, j’aurais pris près de 15 kg alors même que jusqu’à la fin je n’avais pas un gros ventre et que lorsque je disais aux gens que ma date prévue d’accouchement était dépassée, ils me regardaient avec des yeux écarquillés! J’ai eu le chance de ne pas faire de rétention d’eau, de ne pas avoir de vergetures et de ne pas avoir de contractions avant le jour J. Donc globalement on peut dire que j’ai eu une grossesse idéale.
Plus le temps avançait, plus j’avais hâte de « vivre » mon accouchement, de savoir ce que c’était, enfin. Et le jour J, quand les contractions ont commencé dans la nuit (vers 1h30), j’étais quasiment contente. Quand Chéri s’en est rendu compte (vers 2h30), pas très réveillé, sa réaction a été la suivante: d’abord demander si ça voulait dire qu’il n’avait pas à aller au travail et ensuite râler parce que « maintenant il n’arrivait plus à dormir parce qu’il était tout excité »!

Cela fait 3 semaines que tous ces événements se sont déroulés mais chaque mardi je repense à ce jour-là avec un peu plus de nostalgie et un peu moins de souvenir de la douleur! 🙂
Depuis le 13 septembre, je découvre la maternité et même s’il y a eu quelques moments de frustration devant les pleurs de ma puce, globalement tout se fait naturellement. Si lors de sa toute première tétée, je savais à peine comment la prendre ou la changer de position tant elle me paraissait petite et fragile, très vite on s’est adapté l’une à l’autre et maintenant j’arrive à l’avoir dans les bras et à faire plein de choses d’une seule main sans avoir peur pour elle.
On a la chance d’avoir un bébé très calme, très sage, qui donne de la voix parfois mais vraiment avec beaucoup de modération. Bien sûr les nuits sont courtes (encore que ça fait deux nuits qu’elle dort plus de 6 heures!) mais globalement on a un un bébé option « pas embêtant ».

6 commentaires le Avec le recul

  1. Ahah sacré Chéri !
    Sinon pareil pour la grossesse, je n’ai pas eu de problèmes particuliers mais je n’ai pas spécialement aimé ça, franchement ça ne me dit rien de revivre ça, même si je suis prête à le faire une 2e fois si ça arrivait (mais pas plus).
    Et j’ai aussi pas mal oublié toutes les sensations qui allaient avec, je me souviens juste que je n’étais jamais vraiment bien…

  2. Tu as vite oublié tes nausées dis donc 😉 Je me souviens encore que tu en bavais pas mal…
    Mais c’est vrai qu’on oublie vite. J’ai encore quelques vergetures (et bien sûr un bébé) qui me rappellent que j’étais enceinte mais sinon j’ai vraiment du mal à me rappeler les impressions, les petits tracas, les mouvements dans mon ventre d’il y a quelques mois.

  3. Marlène: je sais pas, je me dis que pour le 2e, maintenant que je sais ce que c’est, peut-être qu’au contraire j’apprécierais plus la grossesse…

    Nolwenn: c’est clair que je n’étais vraiment pas bien au premier trimestre mais comme tout le reste s’est bien passé, ça s’oublie plus vite! 🙂

    Lauraki: je ne te le fais pas dire! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.