chalet.jpg
Globalement cette question revient régulièrement lors de nos séjours en France et la réponse est à peu près toujours la même: non, en tout cas pas tout de suite.

Après il faut expliquer nos raisons et c’est là qu’on essaie de faire comprendre la différence de qualité de vie qu’il y a entre Montréal et Paris ou plus généralement le Canada et la France. On a la chance d’avoir tous les deux de bons emplois, des horaires flexibles et légers par rapport à la France (8h30-16h30), d’avoir une grande et belle maison neuve à seulement 30 minutes du centre-ville, avec un jardin suffisamment grand pour notre petite ménagerie et tout ça pour des prix sans commune mesure avec la France.
Si on rentrait aujourd’hui, il faudrait vivre soit en lointaine banlieue parisienne (si on choisissait Paris mais on pencherait plutôt pour Lyon) pour avoir une maison (qui ne serait peut-être même pas aussi grande) soit se rabattre sur un 2 pièces pour espérer ne pas avoir trop de temps de transport… Il faudrait aussi affronter le métro parisien tous les jours et après nos dernières vacances je dois dire que cela me tente de moins en moins. C’est affreux comme il pue, sans compter qu’il n’y a quasiment jamais d’escalators et que lorsqu’il y en a vous avez une bonne chance qu’il soit en panne (on a eu le coup 2 fois dont une Gare du Nord, c’était pratique, avec nos 2x20kg de bagages!). Bref, pour toutes ces raisons on préfère rester à Montréal pour le moment.

La seule chose qui nous ferait rentrer, outre le rayon yaourt de n’importe quelle grande surface, ça serait la famille mais pour l’instant l’équilibre qu’on a trouvé nous convient. On verra dans quelques années comment les choses évolueront mais pour l’instant on est à Montréal et on y reste! Et encore là, je ne vous ai pas parlé de tous les « avantages » aux familles, notamment les congés maternité/paternité… Et puis en pédalo, avec le poids de Tartine, ça nous prendrait trop longtemps pour rentrer! 🙂

10 commentaires le Et vous prévoyez rentrer?

  1. Oui, nous c’est pareil, chaque fois qu’on rentre on nous pose la question, et chaque fois on donne la même réponse! La seule différence c’est que si jamais on venait à quitter Montréal ce serait pour l’Argentine et pas pour l’Europe! C’est qu’on est bien tout de même à Montréal!

  2. Pareil aussi, et même ça me vexe car j’ai l’impression qu’on ne respecte pas notre choix !
    Mais c’est clair que la qualité de vie est indéniable, si on devait partir ce ne serait pas pour retourner en France non plus, mais pour essayer un nouvel endroit à découvrir (idéalement en Californie…), et ce n’est pas du tout dans un futur proche.

  3. Hé oui toujours la même rengaine quand on rentre… Ce que je trouve le plus dur c’est de répéter sans cesse à sa famille qu’on aime, que non, il n’est pas question de retour.
    Et même chose, chaque retour en France est un moyen d’apprécier ce qu’on a au Québec.

  4. Oui, c’était un peu ça aussi en Grèce, j’attends de voir cet été (j’appréhende même mon retour pour ça). La seule chose qui va peut-être nous sauver cette année, c’est le fait que l’on vienne d’acheter. Mais je suis d’accord avec Marlène, si on me pose cette question, je suis du genre à m’emporter ou me vexer ouvertement car pour moi, je prends ça pour de l’intrusion dans notre vie privée. Surtout quand ceux qui des fois posent ces questions, ne sont pas venus voir comment on vit.
    Bref, ça sera je crois, toujours la même rengaine pour nous tous.

  5. Ah miiince, j’avais écris un commentaire mais je crois que j’ai oublié de presser le bouton après la prévisualisation !
    Bon, je recommence, alors.

    Nous, on aime bien notre vie française (et on avait tout à fait envie de rentrer ici), on est super bien à Lyon, et on était bien aussi dans notre vie montréalaise. Nos familles ont pensé que ça y est, on avait fait notre voyage à l’étranger et qu’on allait enfin se poser… Donc c’est pas facile d’avouer qu’on va repartir de l’autre côté de l’atlantique bientôt, et sûrement à plusieurs reprises ! Parfois, il faut savoir passer outre l’inquiétude, voire les réprimandes ou la colère de sa famille pour vivre sa vie… après tout, l’important c’est d’être heureux, non ? Maintenant, quand on me fait cette remarque comme à toi, je hausse les épaules et je ne m’énerve plus… c’est plus facile comme ça !

  6. Anso: un autre pays me tenterait aussi mais je ne sais pas si j’en aurais le courage, surtout si c’est dans une langue étrangère…

    Marlène: ça ne me vexe pas mais les gens ne mesurent pas forcément comme la vie est agréable ici alors on essaie d’expliquer encore et encore…

    MissBrownie: on en est très contents! 😀

    Nolwenn: c’est vrai que ça brise toujours un peu le coeur par rapport à la famille mais c’est la vie aussi…

    Lauraki: le bébé est un bon moyen de changer les conversations aussi mais c’est vrai que c’est frustrant de voir que les gens ne nous rendent pas visite mais s’étonnent qu’on ne rentre pas ou même pas plus souvent…

    Cynthia: vaut mieux aimer la ville pour vivre à Paris! 😀

    Pauline: toujours pareil, pour la famille je rentrerais mais à part ça, bof!

    Isa: quand on aime voyager c’est dur de rester en place mais peu de gens le comprennent…

  7. ton post me conforte ds notre choix 🙂 côté famille pour nous, c’est mitigé… les freres et soeurs sont supers contents ils trouvent sa génial ; les parents, oncles, tantes etc… un peu moins, qu est ce que vous allez faire la bas ? qu y a t il de mieux ?? blablabla… beaucoup de gens nous donne leur avis, mais en fait : on s en fiche ! l essentiel c’est de faire ce qui nous plait, on a qu une vie ! :p
    Bises ! et bonne ocntinuation ds ta grossesse, c’est magique comme aventure 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.