pill.gif
Depuis 2 ans environ, j’ai des problèmes de sommeil. Alors qu’avant je pouvais dormir jusque 11 heures sans problème, maintenant non seulement je suis réveillée tôt mais surtout j’ai un sommeil agité. Je suis constamment semi-consciente de ce qui se passe, que je me retourne ou que je rêve. J’en arrive à me parler à moi-même pour essayer de me forcer à changer de rêve ou arrêter de penser au travail/à la maison, etc. Un médecin m’a dit qu’on appelait ça un « sommeil de chat ». J’imagine que ça explique pourquoi ils peuvent dormir jusqu’à 16h par jour, il faut bien ça pour se reposer!

Lasse de cette situation, j’en ai parlé à un médecin à la mode d’ici (qui ne parle ni français, ni anglais, qui ne pose aucune question et ne fait aucun examen médical) et j’en suis ressortie avec une boîte de somnifères!
Au départ, j’hésitais à en prendre, ne souhaitant pas m’y accoutumer mais le soir de notre cambriolage m’a paru idéal pour commencer, sinon pour sûr je n’aurais pas trouvé le sommeil. La première nuit, j’ai trouvé ça marrant car au réveil, on ne se rend même pas compte si on a dormi ou pas. C’est peut-être parce que pour moi dormir veut dire être consciente quelque part (logique!!), du coup ne rien ressentir en revient à ne pas dormir (toujours très logique)!

Bref, par la suite j’ai pris des demi pilules de temps en temps, quand à force de mauvaises nuits, la fatigue au travail devenait omni présente. Moi qui suis « contre » les comprimés en tout genre (que ce soit des vitamines ou des médicaments), je prendrais volontiers ces cachets miracles à tout va si, justement, je n’avais pas peur de ne plus pouvoir m’en passer ou qu’ils ne fassent plus vraiment effet. C’est très étrange comme relation car je n’ai toujours pas l’impression de dormir quand j’en prends mais d’un autre côté, je sais que je ferme les yeux pendant 8h alors que sans je m’agite, je me réveille, je somnole, je me parle, et je finis la nuit réveillée et épuisée.

Le plus drôle ce sont les effets secondaires possibles qui incluent un risque de fatigue inhabituelle! Avouez que c’est ballot pour des somnifères!

9 commentaires le Une petite pilule avec ça?

  1. Je compatis car j’ai ce problème de temps en temps, et comme toi c’est assez nouveau. J’ai du mal à m’endormir, en fait je m’endors quelques minutes mais je me réveille, puis me rendors etc.
    En fait, je me suis rendue compte que j’avais du mal à déconnecter de la pression du travail – je ne bosse pas dans un environnement très sain. Je refuse de prendre des p’tites pillules pour le moment, mais ça me fais peur quand je vois qu’au travail, beaucoup de monde fonctionne avec ça…

  2. J’ai eu moi aussi une période difficile au niveau du sommeil. Mon médecin m’avait prescrit des somnifères, mais pour moi, cela n’a pas marché, j’avais des cauchemars horribles à cause de ces médicaments, et comme j’étais sous somnifères, je ne pouvais pas me réveiller, une horreur quoi… (alors qu’habituellement je ne me souviens jamais de mes rêves, ils ne me réveillent qu’en cas de gros cauchemars). Du coup j’ai arrêté au bout de 3 comprimés… Mon sommeil est revenu petit à petit avec quelques crises par-ci par-là. J’espère que tu va finir par trouver le repos!

  3. Après une semaine presque sans dormir j’avais essayé les somnifères et j’ai détesté car j’ai eu l’impression de ne pas avoir dormi du tout. alors que habituellement j’avais l’impression d’avoir dormi un peu!

    T’as essayé des produits naturels ?

  4. Moi j’ai un sommeil très agité avec des périodes de somnambulisme intense… Ce qui fait que je me lève rarement reposée. Mais j’ai jamais tenté les somnifères, de peur d’en devenir dépendante (mon alternative, des cures de valériane, de temps en temps)
    Tiens, je serais curieuse de savoir comment ton médecin t’a ausculté !

  5. Je n’ai quasiment jamais eu de problèmes de sommeil, je ne pourrais donc pas de donner de conseils mais j’ai quand même l’impression de moins bien dormir ici, sans doute parce que les fenêtres n’ont pas de volets…

  6. Oui même si ça peut te soulager quand même tu as raison de te méfier, je n’en ai jamais pris par peur de l’accoutumance et je ne suis pas très copine des cachets non plus (par contre pour la grossesse faudra pas faire l’impasse sur les vitamines prénatales quotidiennes !), mais qui sait peut-être que tu dormiras mieux dans la nouvelle maison (mets-toi au feng shui) ?!

  7. Zhu: quand les problèmes de sommeil perdurent longtemps, toutes les nuis, à un moment il n’y a pas beaucoup d’alternative malheureusement…

    Caro: moi je me souviens tout le temps de mes rêves, et ce n’est pas très reposant… mais j’imagine l’angoisse pour les cauchemars!!

    Cynthia: j’ai pris de l’homéopathie mais ça n’a pas changé grand chose… 🙁

    Marie: le médecin ne m’a pas ausculté du tout, et ne m’a posé aucune question ou presque! Je ne m’attendais même pas à ce qu’il me prescrive des somnifères, ou en tout cas pas si facilement!

    Anne: moi aussi ça joue l’absence de volets mais je compte bien acheter des obscurcisseurs dans la maison!

    Marlène: on verra dans un mois et quelques! 😉

    Luxe: je n’aime pas le thé ou les tisanes… Pour les bains, ça va me coûter une fortune en électricité si j’en prends chaque soir! 😀

  8. Moi j’avais énormément de problèmes de sommeil petite, et puis ça c’est calmé, même si certaines nuits ça revient. T’as essayé la valériane j’imagine, sache que ça ne crée aucune accoutumance, et moi c’est depuis que j’ai fait mon erasmus que je dors mieux, donc depuis que j’ai changé de pays, peut-être qu’inconsciemment tu as « peur » de dormir chez toi, surtout après ton cambriolage ce serait pas étonnant…. il est fort possible que ça aille mieux dans ta nouvelle maison, sinon juste ne pas te créer de psychose autour de ça, et te dire que oui, ça peut se passer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *