CIMG0980.jpgComme prévu, j’ai voulu faire des macarons ce week-end et ayant deux bananes qui ne passeraient pas la nuit, j’ai voulu les faire vendredi soir. C’est alors que j’ai réalisé qu’il fallait d’abord réserver des blancs d’œuf pendant 12h au frais!

Priant pour que mes bananes survivent, je me suis exécutée et le lendemain matin, j’ai sorti mes blancs d’œuf, mon batteur et alors que j’étais prête à les monter en neige, je me suis rendue compte qu’il fallait du sucre glace pour faire des macarons et qu’évidemment je n’en avais pas! Je me demande bien comment j’ai pu acheter de la gélatine alors qu’il n’y en a pas besoin et ne pas acheter du sucre glace alors qu’il en faut!

Du coup, comme il faisait un peu -30 samedi et qu’on devait déjà sortir pour le salon de l’habitat et un resto le soir, je n’ai pas eu le courage d’aller jusqu’à l’épicerie pour ça. J’ai donc attendu le lendemain midi qu’on aille remplir le frigo à Atwater et alors enfin j’ai pu me lancer dans la préparation des macarons!

Et bien franchement c’est un peu galère à faire quand même! Première étape mixer amande en poudre et sucre glace sauf que mon mixeur n’a pas aimé du tout et qu’en gros à part faire de la fumée, il n’a rien mélangé… J’ai fait de mon mieux pour compenser et j’ai enfourné le tout comme prévu quelques minutes. Après que ça ait refroidi, il fallait tamiser dans les blancs d’œuf montés en neige et évidemment en termes de tamisage, j’en ai mis autant par terre que dans mes œufs! Humm…

Puis vint l’étape où il faut remplir la poche à douille pour faire de jolis ronds réguliers… Remplir l’ostie de poche n’a pas été une mince affaire, surtout qu’à la fin ça coulait par en bas alors que je n’avais pas fini mon remplissage en haut, oups! J’ai fait au plus vite puis j’ai essayé de faire des beaux ronds mais ne sachant pas s’ils allaient beaucoup grossir ou pas, j’en ai fait de petits, de biens trop petits! Sans parler qu’ils n’étaient pas tous ronds, loin de là, re-oups!
Après ça il faut les laisser “croûter” pendant 1h puis les enfourner 10-12 minutes… J’en ai profité pour faire mon mélange bananes-chocolat (avec de nouvelles bananes, les autres étant décédées)… Une fois passé l’étape délicate mais réussie du décollage de la plaque, j’ai pu tartiner mes macarons de ma ganache, et il m’en est resté en masse en fait! Après ça il faut encore réfrigérer les macarons plusieurs heures, voire jusqu’au lendemain! Résultat pour une recette “commencée” vendredi soir, je vais pouvoir en savourer (ou pas) les fruits lundi!
Et le verdict? Ils étaient trop mous, donc sans doute pas assez cuits et un poil trop sucré à mon goût…

La morale de l’histoire est simple: cuisinez soi-même n’est vraiment pas une sinécure!

15 commentaires le Pas toujours comme prévu

  1. En effet, ce n’est pas une mince affaire de cuisiner ces macarons! au moins tu les as terminés, j’avoue que je ne sais pas si je serais allée au bout de l’aventure 😀

  2. Pour une première, ils sont pas mal quand même ! Les miens ressemblaient plus à des rochers coco (sans coco !!!)

    Ta recette semble bien compliquée ! Ma recette est simple et tellement efficace que je ne les rate jamais !!!!

    En tout cas, ca me donne bien envie 😉

  3. En même temps dit toi que les macarons sont toujours dur à faire. Je connais même un bouquin qui explique uniquement comment rattraper des macarons quand ils sont loupés 😉

  4. C’est clair que c’est galère à faire (remplir la douille c’est une horreur, ça coule en bas, tu t’en mets partout…) mais ils ont air pas mal réussis quand même !
    Et pour les blancs d’oeuf c’est le contraire il faut les sortir du frigo au moins un jour avant pour qu’ils perdent leur humidité afin qu’ils soient plus fermes.

  5. Caro: la gourmandise m’a empêchée d’abandonner! :p

    Anne: il faut que tu me donnes ta recette alors!

    Marie: moi aussi je préfère les manger mais l’avantage de les faire soi-même c’est qu’on choisit le parfum qu’on veut! 🙂

    Pauline: c’était un peu mou mais ça se mangeait quand même! 😉

    Nolwenn: ah trop drôle ! Je ne savais pas qu’un tel bouquin existait! 😀

    Marlène: dans ma recette ils disent de les casser la veille et de les laisser au frais si je me souviens bien… :-

  6. Je sais beaucoup de recettes disent ça mais quand j’avais fait l’atelier avec un chef pâtissier il nous a dit que justement c’était le contraire qu’il fallait faire !

  7. Je dois aussi me lancer dans la réalisation des macarons, mais je n’ai pas encore trouver la motivation ! Mais tu viens de me retenter ! En tout cas, ils ont l’air quand même super présentables !

  8. Je suis en train de préparer un billet sur le sujet 😉
    En tout cas, moi, pas de mixage d’amande et sucre, les oeufs au frais et pas de douille !!! Simplissime 😉

  9. c’est la galère les macarons !
    Mais c’est marrant, j’ai pris un cours chez un grand cuisinier et au contraire, il nous a dit de ne pas les mettre aux frais les oeufs, mais à température ambiante…va comprendre !

    Pour mixer la poudre d’amande et le sucre glace, il nous a fait utiliser une passoire (ou un tamis), pas la peine d’utiliser le mixeur qu’il avait dit.

    Bon en attendant, j’ai réessayé de faire la recette chez moi toute seule, j’y suis pas arrivée…!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.