DSCF9848.jpg Avec Chéri on a des visions différentes du tourisme. Moi je peux la jouer japonaise, à prendre des photos tous les mètres et à m’extasier sur la moindre façade alors que lui déteste les photos (surtout s’il doit poser), déteste avoir l’air d’un touriste mais aime bien se balader surtout s’il peut marcher vite. Alors forcément quand on part quelques jours à New-York, on rencontre quelques conflits…

En bonne petite écolière, avant de partir, je me trouve un guide de voyage que j’étudie à la loupe pour savoir ce que j’ai envie de faire et d’en quel ordre, voire même où manger, les repas jouant beaucoup sur mon humeur, alors que la devise de Monsieur est « On improvisera »!
Comme je n’ai pas envie d’imposer mes goûts, surtout lorsque l’on voyage avec sa mère et son chum, je laisse couler et attends de voir ce que l’aventure nous réserve, tout en imposant une condition : au moins un moment de shopping seuls tous les deux car arpenter Victoria’s Secret avec sa famille ne me tentait pas plus que ça!

Si j’ai obtenu mon moment de shopping seuls, je n’ai malheureusement pas vraiment obtenu de faire les boutiques, car oui, oui, il y a une différence! C’est ainsi que l’horaire fixé pour se retrouver étant un peu court (faut dire qu’on avait rendez-vous une trentaine de blocs plus loin), j’ai pu rentrer chez Foot Locker acheté les Puma que j’avais repéré à Montréal mais pas dans d’autres boutiques car « on va être en retard / il y a trop de monde / les fringues sont moches, etc. » en fonction des magasins!
J’ai donc appris à mes détriments qu’il ne faut jamais faire du shopping avec son chéri, en tout cas pas avec le mien!

Une autre chose que j’ai appris c’est qu’à l’avenir je ferais un programme détaillé de quoi faire et quand car sinon c’est un coup à être tellement mal organisé qu’on refait deux jours de suite les mêmes choses (genre marcher de South Ferry jusqu’au Rockfeller Center, en passant par Broadway et Times Square).
Alors forcément après ça crée quelques tensions car je ne veux pas imposer quoi que ce soit mais ce qu’on fait ne me convient pas forcément alors que Chéri lui s’en fout de ce qu’on fait… Finalement on tourne en rond et on se dispute dans la rue, c’est malin!

Demain, ou un autre jour, nous parlerons (enfin) de New-York et peut-être même un peu des américains qui sont de gros boulets!

5 commentaires le New-York part 2 où comment se prendre la tête

  1. Ah du coup t’es revenue sans UGG ? En plus c’était le moment de faire du shopping vu le taux de change !
    Sinon moi je suis plutôt comme toi, photos et balade tranquille et je lis à fond le guide avant, mais je fais toujours un programme bien précis (surtout à NY) que je soumets ensuite à Monsieur, qui est d’accord ou pas, auquel cas on modifie le programme mais avant, histoire en effet de pas se rater lorsqu’on y est !

  2. Moi, c’est nul, j’ai du annuler le mien because malade !

    Mais perso, je suis un peu comme vous 2 ! J’aime planifier certains trucs à faire ou à voir et j’aime aussi me perdre et me balader au grés des envies ! Surtout à NY !….

    Comme je veux voir la grosse pomme en période de Noël, j’irais peut être à cette période… hâte de voir si tu nous proposes des bonnes adresses et bons plans ! 😉

  3. Pas facile d’allier tous les points de vue… pour notre voyage, on a passé deux soirées avant de partir à lire chacun notre tour les guides pour faire un itinéraire de base je dirais. Mais on aime bien aussi se promener sans trop savoir où. Cela dit je ne suis pas trop shopping (chéri encore moins) et pour les visites, on a à peu près les mêmes envies. Vivement l’épisode Américains/New York!

  4. Tu m’as fait bien rire avec ton commentaire !
    Moi je pars à l’aventure seulement si je sais que les autres sont bien préparés, sinon je suis plus du genre à me balader le guide sous le bras!

    J’attends ton prochain post sur les américains, moi j’ai encore jamais mis les pieds aux States, surtout parce que mon mari a besoin d’un visa et que c’est tout de suite plus compliqué, mais je suis bien curieuse…

  5. Marlène: j’aurais du faire comme toi!

    Anne: à Noël, ça ne doit pas être mal non plus! 😉

    Caro: c’est pas que je sois très shopping mais à New-York avec le taux de change et le choix de magasins, ça donne envie! 😉

    An’so: tu vas pas être déçue pour les américains! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.