itineraire.jpg
Après Boston pour Pâques, nous avons cette fois emmené la marâtre et son chum (un anglais d’Angleterre!) à New-York pour le long week-end de l’Action de Grâce (notre version de Thanksgiving). En prenant notre vendredi, nous avions donc près de 4 jours pour profiter à fond de la Big Apple mais c’était sans compter les trajets…

Sur une carte New-York est à 620 km de Montréal, soit 6h de route environ mais à cela il faut ajouter le temps d’attente à la frontière car à l’aller comme au retour on y a le droit! On reviendra sur ce point dans la semaine car cela à donner lieu à quelques discussions animées dans la voiture pour rentrer!

Leçon n°1 lorsque vous entreprenez un long voyage, toujours vérifier les préférences de votre GPS…
Sinon, vous risquez de faire, comme nous, un beau détour de plus de 100 km, tout ça pour éviter une route à péage de 5$! Mais en même temps, c’était involontaire vu qu’aucune route n’est payante ici, on n’avait jamais vérifié ce détail! C’est en réalisant qu’on ne se dirigeait pas du tout vers la bonne frontière, à savoir Lacolle, qu’on a commencé à se poser des questions mais il était déjà trop tard pour faire demi-tour. Ainsi on est passé par le Vermont et on a eu le droit aux embouteillages à Springfield et Hartford, en plus de ceux à l’arrivée de New-York!

Je n’ai pas cessé de pester contre le GPS, qui est vraiment une plaie parfois, mais au moins on a pu tester pour la première fois une « carpool lane« , ces voies réservées au covoiturage.
Dans la mesure où 2 personnes dans un véhicule suffisent pour prétendre à cette voie je pensais qu’il y aurait beaucoup de monde (c’était près de Springfield) mais en fait pas pantoute! Le voie était déserte alors que les embouteillages s’accumulaient à côté de nous avec systématiquement une personne seule par voiture!
Si cela nous a arrangés, ça fait tout de même frémir de voir autant de gaspillage…

Demain, ou plus tard dans la semaine, nous arriverons à notre leçon n°2 : comment bien voyager avec belle-maman et Chéri!

9 commentaires le New-York part 1, où comment balancer son GPS par la fenêtre…

  1. Tiens, je ne savais pas qu’il y avait une option « cheap » sur le GPS. C’est quand même surprenant que les gens respectent les lignes de co-voiturage – comme quoi, les gens sont plus respectueux que je ne le croyais (et tant mieux!) 😉

    Moi aussi, j’ai hâte à la suite! 😀

  2. Ah c’est génial le carpool, parfois il faut être 3 mais en effet bien souvent il suffit d’être 2, on en a toujours profité partout nous comme ça (et à LA sur les autoroutes tentaculaires je te dis pas la joie de dépasser tout le monde !) !
    Pour le GPS en effet c’est con, moi j’arrive pas encore à lui faire confiance, j’étais restée avec mes papiers googlemaps le mois dernier quand on a été à NY et heureusement vu que le GPS marchait pas dans les tunnels, on aurait loupé la bonne connexion !

  3. Ahaaa les GPS, perso je ne suis pas fan (d’ailleurs on s’en est très bien sorti au Québec -hormis quelques coins perdus de la campagne québécoises…-), ou alors il faut qu’il soit super bien configuré en fonction de la route à faire… Trop bien les carpool, je ne connaissais pas, je ne pense pas qu’en France, les gens respecteraient autant… Hâte de lire la suite hihih!

  4. Une fille & La toile : ça fait peur surtout ! :-/

    MiniMin : il y a une option « éviter les routes à péage » !! ;-(

    Marlène : c’est la première fois qu’on en croisait une ! En général notre GPS est bon mais maintenant on vérifiera ses options !! 😐

    Mox Folder : pourtant c’est bien pratique en général, surtout dans des pays où ils ne jugent jamais bon de t’avertir des embranchements à l’avance ! :-C

    Caro : en France ça serait l’anarchie je pense ! 😀

    Marie J : en tout cas ils ne respectent pas les limitations de vitesse car à près de 120km/h on se faisait doubler alors que c’était limité à 100 ! :-/

  5. Ben oui c’est pratique mais il ne faut surtout pas se reposer uniquement la dessus sous peine de se retrouver en plein coeur de wall street alors qu’on veut juste quitter brooklyn pour rentrer à montreal (heureusement on a été vigilents 😉

  6. Jamais utilisé ce truc, mais bon, j’ai un super bon sens de l’orientation et les cartes et plans Google maps, ca me suffit !
    (faut dire que je ne conduis pas pour aller aux US ;-))

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.