emergency.jpg
Quand il y a une alarme qui se déclenche dans mon building au travail, on entend d’abord les soupirs de tout le monde. Puis un Monsieur prend la parole pour nous avertir qu’un danger a été signalé et qu’ils en recherchent la cause mais qu’il faut qu’on se tienne près des sorties de secours « juste au cas où ».
Vous imaginez bien que personne ne bouge de son fauteuil. C’est seulement quand le même Monsieur nous demande d’évacuer, en prenant soin de mentionner par les escaliers et non les ascenseurs, qu’on se dit que si ça se trouve il se passe réellement quelque chose. Toutes les filles sautent sur leur sac à main, certaines font même fait un détour par les toilettes, puis tout ce petit monde descend étage après étage. Arrivé en bas, on se dit qu’on est sauf même si on se doutait bien qu’il n’y avait aucun danger réel mais on ne peut s’empêcher de se demander ce qu’il se passerait si…

La consigne veut qu’une fois en bas on doive traverser la rue et non rester au pied de notre tour, ce qui paraît logique quelque part. La consigne ne précise toutefois pas s’il est autorisé de traverser l’autre rue pour aller magasiner ou boire un café!

6 commentaires le Emergency

  1. Et le jour où ça sera une vraie urgence, j’imagine que les filles aux toilettes regretterons d’être passées aux toilettes et que les cafés du coin seront bondés 😉

  2. En même temps si les boutiques sont juste au pied de la tour… en cas d’évacuation tu seras plus en sécurité dans la cabine d’essayage de JACOB plutôt que dehors avec toute cette foule 😀

  3. C’est arrivé une ou deux fois que l’alarme incendie se déclenche chez nous, on a passé la tête par la porte et la fenêtre pour voir ce qui se passait et comme on ne voyait rien et qu’on n’entendait pas de sirène de pompiers on a continué à travailler tranquillos !

  4. JS : dans la mesure où « on ne sait jamais » j’évite tout de même d’aller aux toilettes… surtout qu’avec 9 étages à descendre, ce n’est pas pire !

    Marie : Je me demande bien à quoi ça devait ressembler avec tout ce fracas !

    Une fille & La toile : dans une tour c’est bizarre de voir des gens se rajouter à chaque étage….

    Marlène : nous on n’a pas trop le choix, il y a des équipes de sécurité censées vérifier que tout le monde est sorti !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *