lumiere.jpg#4 La fin de l’hiver

À Montréal on est des petits malins, on fait la nuit blanche au mois de février, celle-là même qu’à Paris on fait au mois d’octobre quand on a encore une chance qu’il ne fasse pas trop froid!
Non, ici, on fait ça un 28 février, histoire d’être bien sûr d’avoir encore de la neige sur les trottoirs, un facteur éolien qui fait descendre les températures sous les -10° et malgré tout des milliers de gens dans les rues. Car oui, c’est ça le plus fort, les gens font la nuit blanche, font la queue dehors parfois plusieurs heures pour pénétrer dans un lieu à l’activité recherchée et le font avec le sourire!

Moi j’avoue que l’hiver, il commence un peu à me taper sur les nerfs. Ce n’est pas tellement lui en tant que tel le problème, ce sont les couches qu’il faut mettre pour lutter contre ses effets. J’ai envie de ne pas passer 5 minutes chaque matin et chaque soir à mettre l’écharpe, la doudoune, le bonnet, les gants, les bottes fourrées (dont la doublure n’arrête pas de se coincer dans la fermeture éclaire, argh!)… Mais c’est comme ça, l’hiver est encore là pour quelques semaines, un mois, et on pourra souffler. Il faut reconnaître qu’on aura passé 4 mois quasiment sans pluie, avec de nombreuses journées radieuses, quelques tempêtes de neige, des jours plus gris mais dans l’ensemble un hiver agréable, sans extrême à part les 4-5 jours à -25° qu’on a eu en janvier.

Petit à petit l’herbe va réapparaître dans les parcs, les bourgeons vont fleurir sur les arbres et Montréal va retrouver l’effervescence de l’été, la succession des festivals et toutes les terrasses seront bondées. C’est pour ça que j’aime cette ville, on y vit de vraies saisons et on est toujours un peu impatient de retrouver la prochaine…

11 commentaires le Ma vie chez les Inuits #4

  1. Arrivé en février, tout le monde en a ras le pompon de cet hiver! Et c’est pour ça qu’ils ont décidé de mettre le festival Montréal en lumière là. Pour faire sortir les gens de chez eux, réapprendre à apprécier l’hiver. Et pis des festivals en été à Mtl c’est pas ce qui manque! Ceci dit, l’année dernière j’ai passé mon tour pour la nuit blanche, beaucoup trop froid dehors! Mais cette année je compte bien me rattraper! Ça sera ma première à Mtl, habituée que je suis de celle de Paris. J’ai bien hâte de voir…

    Et c’est vrai que c’est chouette avoir 4 saisons! 😎

  2. Je ne mets jamais de gants (ou seulement pour « jouer » dans la neige) j’ai pas de grosses bottes et je pars en t-shirt sous le manteau le matin, comme ca je ne suis pas encore tannée de l’hiver !!!

    Les journées pluvieuses comme aujourd’hu, par contre, j’aime vraiment, vraiment pas !

    Bonne nuit blanche 😉

  3. Jamais fait la nuit blanche, ni à Paris ni ici, faire la queue des heures dans la foule, je suis pas capable…
    Sinon ouais vivement que ça se termine, mais quelle joie de redécouvrir la ville chaque printemps, c’est en effet agréable d’avoir des vraies saisons !

  4. Nous on s’en sort bien cet hiver puisqu’on l’a pris en cours de route, du coup on résiste!!!! Mais j’avoue que je commence à en avoir ras la casquette de perdre 5mn à mettre mes bottes de neige (parce qu’en plus y’a des lacets, genre montagnard!!) et vu que je les enlève au bureau, je perds quand même 20mn de ma journée à faire mes lacets!!! Maudit hiver 😀

    Il parait que mars c’est la saison des tempêtes, je sais pas ce que les québecois entendent par là, mais je crois que je le découvrirais bientôt!! En tout cas j’espère qu’il pleuvra pas demain soir, sinon c’est sûr je dis adieu aux nuits blanches!!!!

    Bon week-end!

  5. 4-5 jours à -25!! 😮
    Aurais-tu oublié les -35degrés, les températures les plus froides des 5 dernières années!!!!
    Moi je n’oublierai JAMAIS!!!!!, mon corps est toujours traumatisé! 😀 LOL

  6. Une fille & La toile: merci, toi aussi! 🙂

    Petite Fleur: ah oui je n’avais pas pensé à cette explication! 😉

    Anne: oui mais regarde une journée de pluie et le lendemain grand soleil! Par contre, je ne sais pas comment tu fais pour ne pas mettre de gants et juste un tee-shirt! 😮

    Marlène: je l’ai fait une fois à Montréal mais sans rester très tard, genre jusqu’à 23h quoi… Mais c’est vrai que rester dans le froid ça ne me tente pas des masses non plus! 😐

    An’so: pareil pour les chaussures au travail, ça me tanne! Par contre, pour la saison des tempêtes je ne sais pas trop, ça ne m’avait pas marqué pendant mes hivers précédents… :-/

    Olivier: mauvaise langue! En avril on a un petit risque de chute de neige mais ça se calme bien malgré tout! 🙂

    Lilti: lol mais toi tu es une petite nature! T’es sûre que c’était -35? Je pensais que c’était plus chaud que ça! Comme quoi on oublie vite! 😀

  7. j’étais à Montréal en plein été indien et j’avoue que j’ai trouvé les couleurs magnifiques. C’est vrai que chez toi, tu as des saisons bien différenciées. A paris cette année on aura eu de la neige (et pitetre encore un peu la semaine prochaine), mais bon rien à voir avec tes températures à toi.

  8. Moi c’était le mois d’avril que je trouvais le plus dur. Parce que je suis quand même d’accord avec Olivier, l’hiver est toujours là en avril, et ça fait un bout de temps qu’on se le tape! Il ne fait peut-être plus -20, mais il peut y avoir des tempêtes de neige dingues. En 2000, c’est le 16 avril qu’on a eu la plus grosse tempête de l’hiver, je t’épate avec ma mémoire des dates hein? 😀
    Et surtout, Avril c’est gris, quand la neige fond c’est laid, l’herbe jaunâtre, les crottes de chiens… Euh, pardon, je vais te déprimer, là. Bon courage!

  9. En effet, mon commentaire ne s’est pas affiché… Commentaire invisible…

    Je disais qu’il nous reste sans doute encore 2 mois d’hiver et il a déjà neigé au tout début mai.

    On va prendre notre mal en patience et faire des sports d’hiver.

    Merci pour tes articles, Delphine! C’est l’fun de te lire!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.