palmier.jpg L’autre jour avec une copine on parlait des conséquences de l’expatriation sur nos familles. Si on est contentes de les voir à Noël, on est aussi bien contentes de retrouver nos maisons et nos vies ici après ces quelques jours. D’autant qu’à chaque voyage, ça prend sur nos vacances et que, rappelons-le, on a que deux semaines de congés payés par an!
Donc si on vient 10 jours en France (parce qu’au prix du billet on ne vient pas que pour 4 jours), que notre famille vient 10 jours, que la famille de notre chéri vient 10 jours et bien on vit au Canada mais on passe toutes nos vacances à faire visiter Montréal, Québec, les baleines, etc.
C’est peut-être un peu égoïste, mais en vivant en Amérique du Nord, j’ai envie d’en profiter pour aller à San Francisco, Cuba, en République Dominicaine ou au Mexique pendant mes vacances plutôt que de refaire encore et encore les mêmes excursions ici…

Sachant qu’en 2009 je rentre 10 jours en juillet pour un mariage, qu’en août ce sont 4 membres de la famille de Monsieur qui débarquent pour 3 semaines, je ne suis pas prête de voir les plages du Sud, je vous le dis!!

16 commentaires le Concilier les vacances avec la famille

  1. T’as bien raison de vouloir profiter et non ça n’est pas égoiste.
    Tu peux aussi retrouver tes parents sur un lieu de vacances, la république dominicaine c’est directe depuis la france ou la martinique. Et c’est l’occas de voir ta famille en vacances.

  2. Je ne suis pas expatriée mais mon Homme oui donc je comprends bien ce que tu veux dire… Tous les ans, c’est destination Tunisie ! Heureusement que c’est un pays chaud et touristique mais parfois j’aimerai voir autre chose 😉

  3. Entièrement d’accord avec toi… On a commencé à travailler sur ça aux dernières vacances de Noël avec la belle-famille : moralité, on passe pour des enfants « indignes » et on « n’a plus qu’à se couper de la famille »… Genre le chantage affectif… On a le droit d’être égoïste un peu et vivre pour soi ! Y a pas de mal à se prendre des vacances pour soi et pas pour « obligations familiales »… là à Noël, 3 semaines en France, j’ai cru craquer… plus jamais ! Mais, au final, on se prend toujours une pique dans la figure et c’est jamais bien agréable… Ah la famille… :-/

  4. Ben, moi aussi, je dois être égoiste alors !
    Je ne suis pas encore rentrée en France, et pour l’instant c’est + un voyage au Mexique ou ailleurs qui me tente, peut être le prochain noel, mon dieu qe ca va être long d’attendre !!!

  5. C’est clair que gâcher nos pauvres 2 semaines de vacances pour se faire chier à aller en France (souvent pour en plus faire un marathon sur place pour voir tout le monde, donc pas du tout des vacances), no way !
    L’année dernière je me souviens quand on avait dit à ma belle-mère – qui était en visite chez nous – qu’on allait prendre une semaine de vacances bientôt, elle avait tout de suite dit « vous venez chez moi », ça m’avait super énervée et j’avais répondu « non, on prend de VRAIES vacances », non mais !

  6. Je me faisais la même réflexion il y a peu. Dès que j’ai des vacances, mon premier réflexe est de penser à Paris. Mais comme tu dis, si je fais ça à chaque fois, je ne vois plus le reste. C’est un vrai dilemne!
    Paris et les gens qui y sont me manquent, mais j’ai tellement d’envie de voyage, de découvertes!
    Une des « solutions » que nous avons trouvé est de se retrouver à mi-chemin. Bon on est d’accord à mi-chemin c’est l’Océan Atlantique, et il y a en toujours un qui finit perdant rapport à la distance. Mais au moins ça nous permet de se voir, en plus de découvrir de nouveaux horizons!

  7. Je suis tout a fait d accord avec toi! C est trop frustrant comme situation car t as envie d aller en France mais ca te bouffe tes vacances pour decouvrir d autres horizons! Surtout que les retours en FRance c est pas vraiment des vacances! Tout le monde veut te voir, tu te mets en 4 pour faire le tour et personne n est content car ne t a pas assez vu, du coup tu culpabilises!!!
    Bref a Noel on a decide de partir au chaud en Amerique centrale, c etait genial mais Noel seul c est pas pareil mais bon…on peut pas tt avoir hein!! 😀

  8. 🙁 pas de solution miracle…toutefois il reste le congé sans solde…qui est beaucoup plus courant ici…mais sa veut dire ceux que sa veut dire…SANS SOLDE ;-( mais sa reste jouable si on fait peu attention et que l’on travaille un peu plus pour anticiper tout ça…mais bon c’est pas forcément applicable pour tout le monde…et surtout qui en a qui savent pas gérer ce genre de système(l’habitude de flambé la paye en intégralement quoi… 😐 )

  9. Ouais… c’est tout un dilemme! Je crois perso que ce n’est pas égoïste de vouloir explorer au lieu de jouer les guides touristiques pour d’autres. Au pire, tu pourrais faire d’une pierre, 2 coups: aller dans le sud et amener ta famille avec toi 😐 !

  10. Pimousse: en l’occurence mes parents et moi sommes déjà allés en République Dominicaine donc il faudra trouver un autre point de rencontre! 😉

    MissBrownie: tous les étés aller en Tunisie à ta place je ne pourrais pas, tout comme je ne compte pas rentrer en France chaque année! :-/

    Une fille & La toile: va falloir tracer des traits sur une carte! 😀

    Lauraki: ah oui tout pareil, sauf que moi je ne suis restée que deux semaines!

    Anne: avec l’hiver en plus c’est clair que le Mexique est plus attirant! 😎

    Marlène: ah oui moi je les ai préparé à Noël pour 2010!

    Petite fleur: ah oui moi j’ai plus envie de découvrir de nouvelles destinations que de revoir toujours les mêmes choses!

    Céline: ah oui l’Amérique centrale ça me dirait bien aussi!! 😀

    Manulafronde: on sera sûrement obligé d’en passer par là c’est ça fait un peu ch*er!

    MiniMin: c’est peut-être ce que je ferais la prochaine fois… 🙂

  11. Je ne vais pas te rassurer, mais en 7 ans, je n’ai pas pu faire grand chose. 🙁
    Quelques escapade à Niagara, Boston, Atlanta, mais sinon c’est toujours Montréal/Québec/Tadoussac/Ottawa…

    C’est une des raisons qui me font partir. Et j’ai hâte de vivre assez loin de la famille pour ne pas étouffer, mais pas trop loin non plus.
    C’est un équilibre difficile à trouver.

    Pour le Mexique, Cuba et le reste, je pourrai en profiter quand j’aurai 5 semaines de vacances par an.

  12. Ha oui je connais ça aussi. Là j’attendais avec grande envie les vacances de Noël pour me reposer car ce sont les seules vacances que j’ai dans l’année. L’école de danse pour laquelle je bosse est ouverte non stop. Et bien mes parents et mon frère ont été là pendant toutes les vacances. Alors c’était super cool de les voir et de se balader avec eux un peu partout, mais pfiouuuuuuu, je reprends l’année encore plus sur les rotules que je l’ai terminée…

  13. En fait y a un truc qui marche bien (pour nous en tout cas), c’est de profiter des WE de 3-4 jours pour aller pas trop loin, grâce à ça on a fait 3 fois NY + Boston, Washington, Toronto, Niagara… (on a Chicago en ligne de mire aussi). Et ce qui est plus loin on part une semaine, ce qui permet de se faire deux fois une semaine par an, au pire tu peux en prendre une en France et une pour toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *