Grâce à mon chômage (non rémunéré je précise), j’ai un peu de temps à perdre en loisirs et à ce sujet je ne manque jamais d’idée! C’est ainsi que je me suis remise à lire, que je rattrape mon retard en séries et même que je prends le temps de regarder des films parfois géniaux, souvent moyens…
Retour sur les films en question, par ordre chronologique…

Jane Austen Book club
Au commencement il y eu The Jane Austen Book club. La bande annonce m’avait paru sympathique pour un petit film sans prétention et il s’est avéré à peu près à la hauteur. Ça parle (forcément) beaucoup de Jane Austen et j’ai à l’occasion regretté de ne pas avoir lu plus d’oeuvres d’elle, sans dire que c’est un problème pour la compréhension du film, ça aurait sans doute attiser mon intérêt pour les quelques discussions autour de ses romans entre les personnages.
Le film se laisse donc bien voir mais l’étirement temporel sur plusieurs mois est souvent mal utilisé et n’amène pas suffisament de continuité dans les intrigues…

Le suivant fut Good luck Chuck (Charlie, les filles lui disent merci)… Good luck chuck J’avais envie de comédie romantique mais, ayant de plus en plus de mal à en trouver, je me suis rabattue sur ce film dont l’histoire pourrait se résumer ainsi: chaque fille qui couche avec Chuck trouve l’homme de sa vie juste après. Chuck en profite largement et ces demoiselles sont contentes car, bien entendu, tout ce dont rêve une femme est de se faire passer la bague au doigt! En face du jeune homme, l’héroïne n’est autre que Jessica Alba et c’était la première fois que j’entendais sa vraie voix (quoique peut-être dans Sin City…) mais bizarrement je trouve que sa vraie voie ne lui va pas du tout! En VF, elle a une voie moins nunuche en fait et là, ajouté à son rôle de maladroite pathologique, ça faisait franchement cliché! Pour en revenir au film, il est sans intérêt, pas drôle, vulgaire et sans intérêt (ah peut-être que je l’avais déjà mentionné!).

Troisième film vu dans la foulée, Babel. babel Depuis très, très longtemps je voulais le voir et enfin je m’y suis mise. Que dire? Atroce et magnifique sont sûrement les deux mots qui me viennent en premier à l’esprit. Atroce pour l’histoire, ou plutôt les histoires qui sont racontées, comme tout peut basculer à partir de rien… et magnifique pour la photographie et la musique.
Plusieurs destins sont racontés à partir d’un fusil qui peut, paraît-il, atteindre une cible à 3 km et de là, la vie d’un couple d’américains, d’une nounou mexicaine et d’une jeune sourde et muette japonaise va être bouleversée. L’histoire de la jeune japonaise est la moins bien amenée et sans doute la moins crédible et touchante, mais dans l’ensemble on est saisi par les épreuves que traversent les personnages, servis par des acteurs extrêmement justes et sans chichi. Le fait que les temporalités (ça se dit?) soient différentes d’une histoire à l’autre m’a un peu gênée mais au final c’est le seul choix qui pouvait vraiment servir l’histoire.
À noter que ce film est un sans doute l’un des moins bavards que l’on puisse trouver actuellement car les scènes de vie et paysages sont souvent mis en valeur par des musiques alors que les acteurs, eux, sont confinés au silence. Ça rend sans doute toute l’oeuvre plus forte et émouvante…

Enfin, reste Across the universe, un film musical traitant d’histoires d’amour sur fond des années 60. À la base je n’ai jamais très envie de regarder ce genre de film mais celui-ci est plus qu’un film chanté. Le traitement de l’image est Across the universe parfois très poussé, un peu comme un clip, avec des superpositions, des dessins, etc. C’est vraiment une belle oeuvre, sans compter les acteurs qui chantent vraiment et qui sont impressionnants. Notez à ce sujet que si je ne vois pas Atonement (Reviens-moi) très bientôt, James McAvoy sera définitivement oublié au profit de Jim Sturgess qui est juste magnifique! Cela dit il a quand même un accent britannique à coupé au couteau donc je ne suis pas sûre qu’on se comprendrait bien lui et moi…
Un reproche que l’on peut faire au film est l’histoire qui est somme toute très classique et qui rappelle beaucoup de films traitant de la période guerre du Vietnam aux États-Unis. Mais en même temps les événements qui ont marqué ces années le justifient sans doute…
Ah j’allais oublier, il y a quelques guest stars de renom comme Bono (U2) ou Salma Hayek.

10 commentaires le 4 films sinon rien

  1. Ah The Jane Austen Book Club faudra que je le vois !
    Good Luck Chuck je n’essayerai même pas car je n’ai lu QUE des avis comme le tien, comme quoi c’est vulgaire et pas drôle du tout.
    Across the Universe j’ai failli aller le voir et puis la majorité d’avis mitigés (disant en gros que c’est une succession de chansons des Beatles aposées pas très subtilement sur des scènes pas toujours très bien écrites) m’a un peu refroidie, et le DVD ou le câble suffiront, mais je le verrai c’est sûr.
    Babel je l’avais vu à sa sortie et j’avais beaucoup aimé, par contre c’est justement l’histoire de la Japonaise qui m’avait le plus ému moi, comme quoi ! Et je comprends pas ton histoire de temporalités différentes, les 3 histoires se passent à des endroits différents mais en même temps.
    Et niveau film quasi muet va voir (enfin, quand il sortira) No country for old men !

  2. Heu, je croyais avoir laissé un post tout à l’heure, mais poufpouf, il a disparu… Je disais donc que pour moi ce sera babel, mais pour une raison franchement pas avouable… Brad Piiiiiiiiit

  3. Pour Babel, meme si le film est tres bien filme et les histoires prenantes, j’ai trouve le principe des destins melanges completement ridicule. Le lien entre chacune des histoires est franchement des plus minces et je me demande si je n’aurais pas plus apprecie le film s’il avait ete presente comme 3 courts metrages sur un meme theme.
    Avec le principe du film, les histoires sont presqu’interchangeables avec n’importe quelle autre idee qui peut passer par la tete. J’ai trouve ca dommage quand d’autres films comme Crash parviennent a creer des destins vraiment croises.

  4. Kriss: tu devrais aimer Babel je pense mais tu me diras ça.

    Marlène: pour les temporalités je veux dire que chaque histoire a son propre rythme. On suit une journée des américains alors que 2-3 pour la plupart des autres histoires, donc on n’avance pas en même temps quoi.
    Sinon pour la japonaise ce qui m’a gênée c’est que l’histoire qui l’implique, le fusil, est trop ténue pour être crédible presque. Après l’histoire de la fille c’est sûr que c’est émouvant mais bon… ça me paraissait moins lié que le reste.
    Pour Across the universe, il avait plutôt de bonnes critiques en France mais effectivement les tableaux s’enchaînent plus ou moins bien. En tout cas celui sur l’incorporation à l’armée est génial à mon sens. Et No country for old men est prévu au programme sous peu! 🙂

    Vince: j’ai eu le même sentiment surtout pour l’histoire de la japonaise dont le lien avec le fusil me paraissait vraiment un mauvais pretexte pour raconter son histoire. Après par contre, ce ne sont pas des destins croisés, vu que précisément il n’y a jamais de rencontre entre chaque histoire mais plutôt comment un même événement affecte différentes personnes…
    Il faudrait que je revois Crash car je l’ai vu dans de mauvaises conditions et il ne m’a pas marqué plus que ça malgré tout le bien que j’en avais entendu.

  5. Good Luck Chuk, je l’ai vu récemment et comme toi, je l’ai trouvé sans intérêt : nul!
    J’ai aussi regardé « Toutes les femmes de sa vie » avec Ben Stiller et c’était encore pire! :-/

  6. OK je vois, oui en effet tout le long on se demande quel est le lien et c’est un peu tiré par les cheveux, mais en mettant ça à part j’ai trouvé son histoire très belle.
    Et oui revois Crash !
    Et ouaip même en tant que big fan de Ben Stiller j’ai été déçue par The Heartbreak Kid 🙁

  7. J’ai vu récemment The Jane Austen Book Club et j’ai bien aimé, c’était sympa, surtout que je me rappelais vaguement des livres.
    Les autres, j’en ai entendu parlé et tu m’as donné envie de les regarder… même Good Luck Chuck 😉

  8. MissBrownie: je ne suis déjà pas fan de Ben Stiller à la base alors le film en question vu la bande annonce m’a encore moins donné envie de m’y mettre!

    JS: ah bah non alors! T’es pas censée avoir envie de voir Good luck Chuck! 😉 Jte jure c’est vraiment pas terrible!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.