American gangsterIl y a quelques semaines je me plaignais des critiques qui, trop souvent, émettent des avis avec lesquels je ne suis pas d’accord. Ça vaut parfois une bonne surprise comme ce fut le cas pour Ce soir je dors chez toi, mais ça entraîne aussi bon nombre de déceptions…
Alors que tout le monde encensait American Gangster, en parlait déjà comme d’un favori aux Oscars, et qu’il récoltait même 3 nominations aux Golden Globes (dont meilleur film et meilleur réalisateur), j’ai convaincu mon frère d’aller le voir.
J’étais sûre de mon coup : ce devait être un bon film, entre tous les échos positifs entendus et le casting de choix (Ridley Scott derrière la caméra, Russel Crowe et Denzel Washington devant).

L’histoire, assez classique, suit la montée en puissance d’un trafiquant de drogue en parallèle de sa chasse par un des seuls flics incorruptibles de la ville dans les années 70 (joué par un Russel Crowe un peu trop ventripotent). Le film durant 2h37, quand le début m’a paru long, je me suis dit que c’était le temps que tous les éléments se mettent en place, que l’histoire soit amorcée… Sauf qu’en fait c’est comme ça tout le temps ! À quasiment aucun moment le rythme ne s’accélère ou on ne retient notre souffle. On les regarde juste évoluer, avancer vers la fin sans s’inquiéter pour eux, sans être pris aux trips, et pour un tel film, c’est quand même dommage.

Une des rares scènes qui m’ait vraiment plu et marquée, c’est au moment de l’arrestation de Lucas, ce face à face entre ces deux hommes qui ne s’étaient quasiment jamais vus et qui pourtant jouaient au chat et à la souris depuis des années… Contrairement à ce à quoi on aurait pu s’attendre, pas de course-poursuite, pas d’échange de coups de feu, juste ce regard, ce fatalisme et une belle intensité dramatique, accentuée par la rue déserte et tous les témoins au loin.

À noter que ce film est tiré d’une histoire vraie et que le flic (qui était par ailleurs avocat) responsable de l’arrestation du baron de la drogue est devenu par la suite son défenseur devant les tribunaux ! Quand la réalité dépasse la fiction !

Pour rappel un extrait des critiques : « On n’avait pas vu film de gangsters aussi brillant depuis Les affranchis de Scorsese (…). Un chef-d’oeuvre en course pour les Oscars. » (Le journal du Dimanche). Pour Première c’est « dans son genre, l’un des meilleurs films de l’année. » No comment !

4 commentaires le American Gangster

  1. En effet le rythme est lent, le film est somme toutes très classique, j’ai beaucoup aimé pour ma part mais je comprends que tu te sois ennuyée, ce n’est pas un film d’action ni même policier, plus un portrait en face à face de deux hommes et tout ce qui importe c’est l’acteur et son rôle, et j’ai trouvé Washington grandiose, et cette scène où ils sont enfin tous les deux est magnifique. Mais je ne le mettrai pas dans mon top 10 de l’année par exemple (top 10 que je dois faire pour FDC pour demain argl…)

  2. Mon homme a exactement le même avis que toi sur ce film : trop long, manque d’action :-/
    Il a été super déçu!
    Les critiques presses, je ne les écoute jamais car j’ai toujours l’impression d’avoir un cerveau différent de ceux qui écrivent les critiques LOL
    Je préfère attendre les critiques spectateurs 😉

  3. Marlène: effectivement si on ne s’attend pas à un policier ou à un film d’action, alors on s’ennuie peut-être moins… Je suis assez d’accord pour Denzel Washington par contre Crowe est assez moyen je trouve. Outre son physique (bah oui, le ventre ça lui va pas trop), il a pas forcément assez la hargne on va dire…
    Pour les scènes où ils se retrouvent je suis du même avis, c’est vraiment un très grand moment, j’ai adoré. Je vais aller voir ton top 10 de l’année alors mais il y a de fortes chances que j’en ai manqué plein!

    MissBrownie: c’est difficile parfois de ne pas écouter les critiques, surtout qu’en même temps, pour faire un choix des fois ça peut être utile. Pour les critiques spectateurs, c’est vrai que c’est une solution mais en l’occurence pour celui-ci il a 4 étoiles sur Allociné!

  4. Je ne sais pas comment a été ‘vendu’ le film en France mais la promo a peut-être été mal faite aussi, d’où les déceptions si les gens s’attendaient à autre chose – et en France on sait vraiment pas vendre les films !
    Pour les tops 10 et bilan de l’année sur FDC c’est pas encore en ligne mais d’ici quelques jours… Mais c’était quand même une année pas formidable, par contre j’ai déjà vu 3 films qui ne sortiront qu’en 2008 en France et qui seront dans mon top 2008 : Sweeney Todd, Juno et No country for old men, bref allez-y 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.