Nous avons la chance de vivre dans une province qui a des paysages incroyables, alors cette année, comme nous avons du changer nos plans avec la Covid, nous avons troqué San Diego pour partir à la découverte du “Saguenay-Lac St-Jean”.

Je n’étais jamais allée dans ce coin et la première chose à clarifier, c’est que, contrairement à l’appellation générale, le Saguenay et le Lac St-Jean sont 2 régions bien distinctes (même si proches géographiquement) avec chacune leurs centres d’intérêt. Nous sommes partis un peu moins de 2 semaines et nous avons commencé par le Lac en roulant directement depuis Montréal.

Traverser la Mauricie: un bel avant goût d’un voyage accès sur la nature

La route, qui traverse la Mauricie, est agréable et longe la rivière St-Maurice nous offrant de beaux panoramas. Il faut compter quand même 5h pour faire le trajet mais avec les enfants qui grandissent, nous avons seulement fait une halte pour pique-niquer à Trois-Rivières.

Chalet au camping St-Félicien

Nous avons choisi de loger à Saint-Félicien pour les 3 premières nuits, au camping du même nom où nous avons louer un petit chalet type « prêt à camper ». Le camping a une piscine avec quelques glissades et des jeux d’eau alors les filles étaient ravies même si on n’a pas eu le temps de se baigner plus que ça.

Le zoo sauvage de St-Félicien

Le premier jour, nous avons profité d’une belle météo pour visiter le fameux zoo sauvage de St-Félicien. C’est l’un des plus grands zoos du Québec et il compte pas moins de 75 espèces différentes, dans de grands enclos pour la plupart. La renommée du zoo vient notamment du petit train grillagé qui nous emmène carrément visiter une zone du zoo où les animaux sont en liberté!

Ce fût une journée bien remplie, où nous avons pu observer de nombreuses espèces.

Le 2ième jour, la météo étant capricieuse, nous avons simplement profité du mini-golf et du karting en face du camping avant de nous rendre au musée des Amérindiens de Mashteuiatsh en après-midi. Je ne peux pas dire que ça restera dans mes incontournables, le musée étant assez petit et pas très interactif. Les enfants ont eu bien du mal à s’y intéresser malheureusement.

Le trou de la Fée (sans sa caverne)

Dans les jours qui ont suivi, nous avons fait 2 activités incontournables de la région : le parc de la caverne du « trou de la Fée » et le village historique de Val-Jabert! Le premier a un nom un peu pourri, on ne va pas se le cacher, mais on y a passé une super après-midi! Bien que le trou de la Fée soit connu surtout pour sa caverne et que celle-ci soit fermée cette année à cause de la Covid, nous n’avons pas regretté notre visite.

C’est avant tout un grand parc avec différents sentiers qui nous permettent d’admirer plusieurs points de vue sur les Trois chutes avec aussi quelques passerelles ancrées dans le roc. Attention, il est recommandé de venir avec des souliers fermés.

Avant la balade, il y a aussi un petit « spectacle » multimédia projeté à même une caverne qui est vraiment sympa. Comptez 3h environ si vous voulez faire tous les sentiers tranquillement.

Le village historique de Val-Jabert

L’autre attraction autour du Lac St-Jean est le village historique de Val-Jabert. Si vous y allez pour être plongé dans un village d’antan avec des personnages en costume, vous risquez d’être un peu déçu car peu d’habitations se visitent (encore moins cette année) mais si vous voulez profitez d’un très beau site en pleine nature alors vous passerez un agréable moment!

Là encore, il y a une chute, mais qui se mérite, puisqu’il faut monter pas moins de 764 marches pour atteindre le sommet (oui, le chiffre nous a marqué). Notez que si vous avez 6 et 8 ans, vous trouverez peut-être l’énergie de monter toutes ces marches ou presque à pied comme mes filles, mais autrement il vous faudra transpirer un peu!

Dans un bâtiment, au pied de la chute, il y a une vidéo immersive qui raconte l’histoire du village. C’est très intéressant mais on aurait aimé la voir au début de la visite plutôt qu’à la fin car on s’est beaucoup demandé ce qui était arrivé pour que le village soit déserté.

Si vous voulez admirer le Lac, vous devez vous arrêter à Roberval. La marina est agréable, avec un grand parc pour enfants, et une superbe vue sur le Lac. Vous y croiserez même 1 ou 2 maisons avec un hydravion à la place du Seadoo dans le garage!

Le parc national de la Pointe Taillon: un gros coup de coeur

Ensuite, nous sommes allé presque de l’autre côté du Lac pour découvrir le parc national de la Pointe-Taillon. C’est un parc de la Sepaq magnifique avec 45km de pistes cyclables, une grande plage et une vue à couper le souffle. C’est un de mes souvenirs préférés de nos vacances, même si notre cadette a trouvé ça dur les 25 km de vélo que nous avons fait. À noter d’ailleurs qu’on peut louer des vélos sur place et que la location est gratuite pour les enfants!

Dans ce coin, nous avons dormi dans un petit chalet au camping Pointe-Taillon de Ste-Monique. C’était bien mais comme la première épicerie est à presque 30 minutes, mieux vaut être organisé (ce qui n’était pas notre cas).


Côté restaurants, j’avais dans l’idée des petites villes balnéaires comme on voit en Europe alors j’ai déchanté assez vite! Là encore la pandémie n’aide pas avec les restrictions mais on a eu bien du mal à trouver de petits restos (tsé autre qu’une chaîne ou un fast-food). Par contre, il y en a qui est vraiment top, c’est celui de la marina de St-Félicien : Ô pied marin. Les prix y sont très abordables et les plats délicieux. J’y ai mangé un filet de truite parfait, le tout au bord de l’eau (attention aux maringouins à la nuit tombée).


Je vous parlerai du fjord du Saguenay dans un autre article mais pour finir ce premier volet, je vous dirais que mon seul regret a été de ne pas avoir un hébergement au bord du Lac. Parce que finalement, on n’a pas pu profiter de ce panorama incroyable à travers nos différentes activités si ce n’est le parc de la Pointe-Taillon alors dormir avec vue sur le Lac (qui est immense) aurait été Wouah!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *