Tout avait bien commencé… Un dimanche presque comme les autres, à la seule différence, c’est qu’à peine réveillée, c’est pour vous souhaiter une bonne Fête des Mères que votre enfant a débarqué dans la salle de bain pendant que vous faisiez pipi!

Vous avez reçu un déluge de cadeaux confectionnés avec amour (parfois même avec soin), peut-être des fleurs que le papa aura achetées au nom des enfants et vous aurez pris un petit-déjeuner tous ensemble dans la bonne humeur…

Mais comme les enfants restent des enfants, leur naturel aura fini par ressortir à un moment ou à un autre… Prenez chez nous par exemple: après avoir été assez fou pour manger de la semoule ce midi et donc retrouver la petite de 3 ans et demi avec des micro grains enfouis aussi bien dans les cheveux que dans les chaussettes, c’est pourtant pendant le temps calme, qu’elles se sont surpassées…

J’ai bien vu la petite partir avec 2 cuillères. J’ai bien vu que plutôt que d’aller jouer dans le salon comme d’habitude, elle était partie avec ses cuillères à l’étage. Je les ai bien entendues rigoler comme des baleines. Je me suis bien demandé ce qu’elles faisaient mais en cette journée de fête des mamans, j’ai décrété que mes 5 minutes assise sur le canapé valait tout l’or du monde.

Alors quand la plus grande est redescendue en courant pour me faire part de ce qui se passait là haut, j’ai assez vite regretté! Il semblerait donc, selon suspect no 2, que le suspect principal (celui de 3 ans et demi) soit monté, outre avec ses 2 cuillères, avec un paquet de céréales de type Country Crisp au chocolat que l’enquête révélera entamé, mais à peine! Le témoignage est confus sur la suite des événements mais le résultat, lui, est sans équivoque: il y avait des céréales renversées absolument partout dans la chambre du suspect no 2, y compris donc sur la table de nuit, sur le lit (qui est pourtant un lit mezzanine!) et bien sûr parterre!

Le principal suspect, au moment où l’enquêteur est arrivé, était assis sur le lit dans le but d’entreprendre de ramasser les dégâts à sa façon, soit en mangeant les copeaux de chocolat! La grande sœur, elle, se contentait de rappeler qu’elle n’y était absolument pour rien, ce que les traces de pas au milieu du champ de céréales auraient tendance à contredire!

Visiblement, je devais avoir l’air beaucoup moins fâché que ce que je ressentais vu que ça rigolait encore bien fort! Il a donc été convenu que le mini démon passerait l’aspirateur pour ramasser les dégâts… ce qui a duré à peu près 3 minutes avant qu’elle s’exclame qu’elle n’avait pas le goût de faire ça! (Tu m’étonnes!) Sa sœur, toujours aussi serviable, s’est proposée pour prendre son relais. Bien qu’un peu plus persévérante, je dois dire que sa technique manque un peu de professionnalisme dans la mesure où pour 10 cm/2 aspiré, elle étalait sur son passage le double de céréales pas encore ramassées!

Rendu là j’ai pris le relais et fini le travail tout en l’envoyant recopier la phrase « Je ne joue pas avec la nourriture ». Sa sœur, elle, a été privé d’écrans pour toute la semaine, sans compter bien sûr qu’elles seront, au même titre que les autres membres de cette famille, privées de céréales pour la semaine au moins!

Allez, bonne fête les mamans!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.