Cela fait des années que je travaille au centre-ville, tout près du métro McGill, et des places à lunch, j’en ai essayées pas mal. Mais la seule et unique où je retourne régulièrement, la seule et unique qui met tout le monde d’accord quand on hésite où aller entre collègues est invariablement Atti! Atti est un restaurant coréen sur la rue University (maintenant Robert-Bourassa d’ailleurs) qu’on remarque à peine, où dans lequel on ne s’aventurerait pas forcément à cause de son étage en demi sous-sol.

La première fois que j’y suis allée, c’était à l’occasion de l’anniversaire d’une de mes collègues, en grand groupe. On avait commandé différents plats qu’on avait partagé mais le serveur nous avait expliqué que ce n’était pas le principe du restaurant… On l’avait fait quand même et j’avais aimé sans plus mais je serais bien incapable de vous redire ce que j’avais goûté ce jour-là.

IMG_3825Plusieurs mois plus tard, j’y suis allée avec une collègue qui m’a dit qu’il fallait que je prenne le « bibimbap ». Un peu difficile à prononcer même plusieurs années plus tard, le bibimbap est un plat unique qui regroupe toutes sortes de choses : légumes variés, œufs, pousse de soja, salade, riz et bien sûr un choix de viande ou crevettes. Vous aurez aussi à choisir une sauce parmi un choix de 3 mais je vous le dis, il faut prendre la sauce Atti tout simplement. Pour ma part, je prends toujours le bibimbap au bœuf alors qu’une collègue prend plutôt celui au poulet. Depuis je n’ai jamais rien testé d’autres, tant ce plat me plaît. Il faut savoir par contre que les légumes n’étant pas chaud, c’est un plat tout juste tiède, ce qui n’est pas au goût de tout le monde!

IMG_3822Comme tous les items au menu, il est servi avec une sorte d’entrée composée de 3 préparations. Le plus souvent des pommes de terre cuites et marinées (délicieuses), du chou (trop épicé pour moi) et des haricots verts relevés. Fut un temps où il y avait des crevettes panées qui étaient juste divines mais ça fait bien longtemps qu’elles ont disparu. On vous apportera également un bol de bouillon. À noter que tout est apporté en même temps car c’est apparemment ainsi dans la culture sud-coréenne. Pour ce plat, il vous en coûtera 12$.

IMG_3824Une amie plus aventureuse que moi a pris à plusieurs reprises les nouilles Japchae, qui sont des nouilles transparentes de patate douce qu’elle aime beaucoup. Elle a aussi récemment goûté la soupe au bœuf et ça, par contre, ce n’était vraiment pas terrible! Le bouillon goûtait juste l’eau chaude, très décevant.

Le jeudi et vendredi midi, le restaurant est souvent plein, bien qu’il y ait une salle au sous-sol donc mieux vaut réserver. À noter aussi qu’il y fait souvent assez froid et que si vous êtes placé au sous-sol, vous pourrez être assis à une table traditionnelle où on vous demandera d’enlever vos chaussures. Je dis ça juste au cas où vous ayez des chaussettes trouées!

2077, rue Robert-Bourassa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *