CIMG2134.jpg
Lundi 17 janvier

Si tout va bien, dans quelques semaines, je serais en mesure de mettre en ligne cet article. Il y a maintenant un peu plus d’une semaine que nous avons appris que j’étais enceinte. Depuis, j’ai l’impression qu’il s’est passé une éternité et pourtant le temps ne passe pas assez vite.
Quand on est en « essai bébé » comme on peut lire sur le net, on pense parfois à ce que sera notre vie à 3, aux ajustements qu’il faudra apporter, et tout semble couler de source. De toute façon « 9 mois c’est long ». Sauf que lorsqu’on a de la chance comme nous, et que le bébé arrive quasiment du premier coup, on est tout de même légèrement pris au dépourvu parce qu’on a toujours lu qu’il fallait compter 6 mois en moyenne pour que l’essai se concrétise… Finalement, 8 mois de grossesse à peine, c’est très court.

Ce samedi matin de janvier, j’ai fait un test en pensant vraiment qu’il serait négatif car à part un retard de règle je n’avais aucun symptôme. Pourtant le test ne laissait aucune place au doute, j’étais bel et bien enceinte. De là j’ai passé de longues heures sur internet à déchiffrer tout ce qui nous arrivait, et surtout, allait nous arriver au fil des prochaines semaines. Dans les heures qui ont suivi un premier symptôme a fait son apparition: les douleurs dans le bas ventre comme en période prémenstruelles, apparemment c’était l’utérus qui se mettait en place, déjà!
Dans les jours qui ont suivi, mon rapport à la nourriture s’est compliqué. J’ai faim (mais vraiment) très rapidement et pourtant à la moitié de mon assiette ce sont les nausées qui apparaissent. J’ai pour l’instant la chance de ne pas avoir de vraies nausées (c’est-à-dire de vomir) mais se sentir écœurée une bonne partie de la journée n’est pas tout à fait agréable non plus.

Du côté du futur papa, les choses sont forcément plus abstraites parce qu’à part 2 petites barres sur un bout de plastique, la grossesse n’est pas visible. Bien sûr il est heureux mais il est aussi très réservé en attendant que le fameux cap des 3 mois soit passé.
J’ai beau compter et recompter les semaines, on en est pour l’instant qu’à 5 semaines de grossesse, à peine un tiers du premier trimestre… À l’heure où j’écris on n’est encore à l’abri de rien, j’espère donc ne pas me porter la poisse et pouvoir partager tout ça avec vous, quelque part début mars…

8 commentaires le Quand tout a commencé

  1. Chez nous ça a prit 5 mois, et je te dirais que j’ai quand même trouvé que c’était vite arrivé. Mais comme j’avais une amie pour qui c’est arrivé dès le premier essai, j’étais préparé :b

  2. Félicitations ma chère…
    Ce n’est pas sans une boule dans la gorge que je lis ton billet car nous faisons partie de l’autre gang : celle qui lorsque tu as lu ton bout de plastique à deux barres, apprenait par le médecin la signification des initiales FIV.
    Alors je comprends encore plus ta joie!

    Bonne grossesse ma belle!

  3. L’avantage d’être enceinte très vite c’est que ça t’évite de trop y penser. Nous ça a pris 5 ans et à force que ça ne marche pas je me disais que c’était peut-être un signe, qu’on devait peut-être arrêter et se dire qu’on n’était pas faits pour avoir des enfants, etc. En plus ça devient vite une obsession et ça, ça n’aide pas, sans compter que tu ne prévois plus trop de choses à l’avance « au cas où »…

    Pour le papa c’est sûr qu’au début ça a l’air complètement abstrait, même pour la maman, mais une fois que vous sentirez Bébé bouger ça va être autre chose !

  4. Nolwenn: c’était long pour tous mes amis donc je n’ai jamais vraiment pensé que ça serait si rapide!

    Mel: merci! J’imagine qu’apprendre que tout ne se déroulera pas comme « prévu » est difficile et entraine beaucoup de questionnements. Mais même si ça prendra du temps, je suis sûr qu’un jour tu connaîtras le bonheur de la grossesse aussi. 🙂

    Marlène: c’est sûr que ça ne doit pas être facile d’attendre aussi longtemps même si au final le « résultat » est adorable! 😉
    Ça a beau avoir marché très vite pour moi, déjà je trouvais ça long d’attendre un nouveau cycle pour réessayer (sauf qu’en fait ce n’était pas un cycle long mais bien un bébé)!

    Cynthia: oh oui! 🙂

    Lauraki: c’est ce que je me suis dit. On ne sera jamais pour sûr mais c’est une drôle de coïncidence! 😀

  5. Salut Delphine!

    Je ne sais pas si tu te souviens de moi, mais on s’était rencontré à l’enterrement de vie de jeune fille de ta cousine Isa (je t’avais alors soûlé pour d’éventuels projets de partir au Canada)…
    Depuis tout ce temps là, je suis assidûment ton blog, que je profite ici pour saluer la qualité d’écriture, sans jamais laisser de comm’.

    Mais là, sans réellement te connaître, je suis quand même extrêmement contente pour toi et celui que tu nommes « Chéri »… C’est une très belle nouvelle, qui valait pour moi d’écrire un commentaire…

    Profites bien de ces moments, partagez tous les menus bonheurs avec ton Chéri, et annonces-nous vite si c’est une fille ou un p’tit gars !

    Des bises

    Mélanie

    PS: et la nationalité de ce p’tit bout??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *