Techniquement, l’école finit jeudi mais dans les faits, ça fait déjà 1 semaine que le rythme est assez léger et je peux enfin le dire: on a survécu à cette année de maternelle!

L’an passé à cette époque, on apprenait que l’école de quartier était débordée et que notre fille devrait commencer sa vie scolaire à une annexe à l’autre bout de la ville. On était fâché que la commission scolaire ne soit pas mieux organisée pour prévenir ce genre d’événement et on se demandait comment on allait réussir à conjuguer tous les emplois du temps ensemble.

Ajoutez à cela les interrogations qui viennent propre à l’entrée en maternelle et notamment les fameux lunchs, les collations, les interdits alimentaires, les fournitures scolaires, les horaires, ça faisait pas mal.

Mais voilà, un an est passé et compte-tenu des circonstances, cette année s’est super bien passée!

Côté organisation, Chéri s’est occupée de déposer les enfants le matin car il pouvait arriver plus tard et moi j’allais les chercher le soir en faisant donc un détour de 11 km. On arrivait ainsi à être à l’heure pour l’école, pour la garderie (et sa règle des pas plus de 10h de présence) et à nos jobs au centre-ville.

Pour ce qui est des lunchs, on a fait au plus simple et comme pour nous finalement: des restes de la veille! Comme en plus il y a un micro-ondes au service de garde, on n’a pas eu besoin de se casser la tête avec un Thermos à faire réchauffer. Les règles de notre école étaient assez souples mais les collations devaient se composer de fruits, produits laitiers ou compotes facile à manger. Une gourde d’eau et hop, tout était dans le sac chaque matin! Et quand je dis dans le sac, c’est une façon de parler car selon les écoles/les profs, les collations doivent être dans la boîte à lunch ou dans le sac à dos! Je dois dire que j’ai été très chanceuse car mon chum s’occupant des enfants le matin, c’est lui qui gérait toutes les collations et comme on essaie d’être zéro déchet, le tout dans des petits contenants en plastique réutilisable.

Quelques semaines avant la rentrée scolaire, il a bien fallu se coller à la liste de fournitures scolaires et je dois dire que j’ai découvert deux mots à cette occasion: le fameux duo-tang inconnu pour à peu près tout parent français et les espadrilles! Et oui, après toutes mes années ici, je n’avais jamais remarqué qu’espadrille ici signifie soulier de course! Il a fallu que je demande à mes copines car je trouvais cette demande un peu bizarre! Pour le reste, ce n’était pas si compliqué heureusement.

Maintenant concrètement, ma Cocotte a fait de beaux progrès cette année et a appris les jours de la semaine, les mois de l’année, les saisons, les lettres majuscules et minuscules, sa date de naissance, notre adresse, notre numéro de téléphone, plusieurs sons, etc. Elle avait quelques devoirs à faire à la maison et le côté fun (au moins à ce niveau), c’est que ça nous permettait de savoir ce qu’elle apprenait justement parce qu’il fallait lui tirer les vers du nez pour savoir ce qu’elle faisait à l’école sinon!

Il reste qu’on a hâte qu’elle réintègre l’école de quartier (à la rentrée) pour gagner du temps bien sûr mais aussi pour qu’elle soit entouré d’ami(e)s qui habitent près de la maison. Ça n’a pas l’air comme ça, mais quand les copines habitent à l’autre bout de la ville, bah on ne les voit pas en dehors de l’école malheureusement…

Donc voilà, l’école est presque finie et on a survécu malgré la seule et unique semaine de vacances des enfants entre le mois de janvier et cette fin juin! On le voit bien autour de nous, les enfants à l’école sont tous crevés et on besoin de lever le pied! On a de la chance d’avoir mes parents à la maison ce qui fait que les journées sont déjà bien plus courtes et que les vacances vont être de vraies vacances mais ce n’est pas le cas de tout le monde malheureusement.

En tout cas, j’en connais une qui est super fière d’aller en 1ère année et qui le répète à tout va! Dire que l’an prochain à cette époque, elle saura lire! Je crois qu’il va falloir que je me fasse à l’idée que ma fille est grande!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.