J’avais déjà parlé du Valois à propos de leur brunch mais jamais encore des autres plats proposés… Nous y sommes allés 3 soirs, dont une fois en terrasse et un dimanche soir où il n’y avait quasiment personne. Par contre, lors de notre dernière visite, une veille de jour férié, nous avons pu constater à quel point le lieu pouvait être bruyant quand il est très achalandé…

Du côté de la carte (il n’y a pas de table d’hôte), on y trouve des choix pour tous les goûts. Quelques salades et tartines mais surtout onglet de bœuf à l’échalote, moules à la provençale, tartare de bœuf, foie de veau poêlé, jarret de veau et encore bien d’autres plats que je n’ai pas mémorisé.
En entrée, on hésite entre la tarte aux tomates confites, le tartare de saumon, l’assiette de gravlax maison, le carpaccio de bœuf, le plateau de cochonnailles ou encore la soupe du jour. Côté dessert, j’aurais bien tenté le petit pot de crème au chocolat mais il n’en avait plus, j’ai donc du me rabattre sur le fondant au chocolat, par ailleurs très bon, quand Chéri a, lui, pris une crème brûlée.
La carte des vins est bien étoffée mais comme toujours au restaurant on a l’impression de le payer trop cher (ici 8$ au verre)… Les entrées sont dans les 11$ en moyenne, les plats dans les 22$ et les desserts aux alentours de 8$. On en sort donc déjà pour une belle addition, surtout à Hochelaga mais le lieu est très convivial, peut-être trop si on juge au bruit…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.