Un jour, sûrement, quelqu’un m’a offert ce drôle de petit chien blanc et bleu. Seulement depuis, personne n’a été capable de se souvenir qui, quand ou à quelle occasion…

Ce petit chien est sans doute l’objet qui a le plus de valeur à mes yeux dans la maison de mes parents, avec les albums photos tout de même. C’est ma seule peluche d’enfance qui n’a jamais eu de nom et qu’on continue de nommer « mon chien » quand on y fait référence.

Quand j’étais petite et qu’il était encore trop tôt pour sortir de son lit, je jouais avec lui, lui faisant adopter les positions assis-couché ou encore oreilles rabattues, oreilles sur la tête, etc. J’ai passé des heures à le tripoter mais surtout j’ai dormi avec lui jusqu’à ce que je parte à Paris en 2003. Et encore je l’ai laissé chez mes parents car il était trop vieux (et fragile) pour voyager mais sinon il serait toujours avec moi.
Aujourd’hui il est soigneusement ranger en hauteur (pour éviter les assauts du chat) dans une armoire mais je redors avec lui quand je vais chez mes parents.

Le reste du temps, à Montréal, je dors avec un petit ours blanc. Si je pensais perdre cette manie en vivant à deux, je suis finalement trop habituée à la position que me procure ces petites boules de faux poils pour m’en départir mais malgré tout il se tient à l’écart, discrètement…

7 commentaires le Comme un bébé

  1. Bon retour!

    Moi, j’ai un édredon schtroumph depuis que j’ai 4 ou 5 ans et je dors toujours avec… Chéri sait déjà que cette couverte fera partie de notre vie 😀 nettement moins discret que ton petit ours blanc!

  2. Une fille & La toile: pour toi aussi… 🙁

    MiniMin: ah ah moi qui pensais être la seule! 😉

    Anne: c’est plus discret peut-être! 😀

    Marlène: je tiens aussi le coin de la couette parfois… comme mon ours est tombé du lit! LOL

  3. Moi aussi j’ai mon ours que je traine partout! Incapable de partir sans lui.
    C’est un ours ange, mon ange gardien offert par ma mère il y a 8 ans quand j’avais été hospitalisée, pour qu’il me garde quand elle ne pouvait être à mes côtés.

  4. oh c’est mignon, tu dors encore avec un nounours.
    Mon équivalent c’est paddington. Il est tout foutu et tout moche, je ne dors plus avec, mais il est avec moi dans mon chez moi. Quand j’ai quitté mes parents, je l’ai pris. Il est sur la chaise de la chambre. J’avoue ne plus dormir avec depuis longtemps (déjà chez mes parents j’avais arrêté), mais je n’ai pas pu le laisser seul chez eux, j’avais besoin de l’avoir avec moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *