50510593.jpg Prenez une demi douzaine de nanas qui ont entre 18 et 22 ans à vue d’œil, donnez-leur des brosses à cheveux, des bacs à shampoing, des fer à lisser, des micros tenues, des cellulaires, des appareils numériques et vous aurez une idée de l’ambiance qui peut régner dans une école de coiffure!

Oui parce que, Ô lecteur, je n’ai peur de rien, pas même de ressortir avec les cheveux violets et ultra courts alors que je suis entrée les cheveux longs et blonds pour juste « rafraîchir » ma coupe!
Faut dire, j’ai vraiment pas une thune en ce moment et 35$ pour coupe-brushing (mise en plis comme on dit ici) et mèche, ça me parle vachement!

Sauf que passer 2h30 dans cette basse-cour, parce que ça piaille tout le temps, ça met les nerfs à rude épreuve surtout quand vous comprenez que la petite nana, au demeurant sympathique, qui s’occupe de vous n’écoute qu’à moitié ce que vous souhaitez!
Au lieu des mèches habituelles, elle m’a donc décolorer certaines mèches au niveau des racines puis a appliqué une espèce de coloration jaune blonde sur l’ensemble de la chevelure. Sauf que moi je voulais des mèches blondes (plus « blanches » plus que jaunes) bien distinctes car j’ai horreur de l’effet uniformisation! Râté!

Ça c’était la première partie de mon souhait, la 2e étant couper les pointes, diminuer le dégradé et faire un brushing lisse. Au lieu de ça elle a coupé… euh… rien, ou presque, d’ailleurs qu’a-t-elle fait avec ses ciseaux pendant un quart d’heure, et a fait un brushing à la Grace Kelly (j’ai rien contre mais quand même).

Pendant ce temps, ses copines qui s’ennuyaient s’amusaient à se coiffer entre elles, et vas-y que j’ai les cheveux frisés et que je mets de la laque mais qu’une heure après une collègue me fait un brushing raide, et vas-y que je pose des extensions, que je rase les cheveux du prof. Ah oui, parce qu’il y avait un prof aussi…
Enfin parfois! Enfin elles avaient l’air de le considérer comme tel mais comme il n’est jamais venu me parler ni voir ce que faisait son élève, j’émets quelques doutes!

Bref, ça s’appelle Gandini sur St Denis mais il y a aussi Tornade, plus haut sur la même rue, et c’est vachement plus professionnel… Quitte à prendre un risque, autant prendre des précautions!

12 commentaires le La basse-cour

  1. Ah oui Tornade j’en ai entendu parler mais jamais testé, j’ai trouvé ma coiffeuse ici et j’en ai pas changé depuis 2 ans; et ça donne vraiment pas envie ton expérience !!

  2. Oh tu m’as fait peur!
    Quand tu t’es mis à parler de la longueur j’ai cru qu’au contraire elle t’avais tout coupé ..ou presque 😀

    So ça va c’est pas si pire ! 😉

  3. Manulafronde: ça ne vous choquerait pas en photo, y a que moi qui voit vraiment le « drame »! LOL

    Marlène: Tornade c’est celui que j’avais testé l’année dernière. J’aurais pas du changer! :-/

    Kriss: non de ce côté-là ça va, à part que ça ne change rien mais c’est surtout les « mèches » que je n’aime pas!

    Vincent: je ne pense pas que ce soit flagrant en photo… 😉

  4. Reste chez Tornade est va y le dimanche.
    C’est tjs moins cher et surtout c un prof qui te coiffe.
    J’avais payé 13 dollars pour une coupe geniale que j’arrive tjs pas a me faire refaire ici!!!
    J4ai js eu trop confiance ds les petites pitounes que je voyais aux bacs!

  5. Une fille & la Toile: ça met dans l’ambiance quoi! 😮

    MissBrownie: y a des choses avec lesquelles il ne faut pas plaisanter, les mèches en font partie! LOL

    Alice Powers: ah je ne savais pas pour le dimanche! Je m’en souviendrai la prochaine fois!

  6. Ah les cheveux… j’en ai eu des histoires d’horreur! J’ai pensé aller dans les écoles de coiffure, mais j’ai trop peur. D’habitude, j’ai l’habitude de garder les mêmes coiffeurs pendant des années, jusqu’à ce qu’ils quittent ou qu’ils coûtent trop chers. J’allais chez Tonic Salon Spa (sur St-Laurent) pendant des années, car ils offraient un massage sur chaise lorsqu’on y allait pour une coupe. Dès qu’ils ont arrêté la promo, je suis allée ailleurs. Les mèches, j’ai abandonné… trop chers et difficile à entretenir =P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *