Catégorie : Les crevettes

1 mois à quatre

P1060232.jpgAujourd’hui Mia fête ses 1 mois et pourtant j’ai l’impression d’être rentrée de la maternité hier! Pendant ces quatre semaines, on a essayé de trouver un rythme mais pour l’instant ce n’est pas encore gagné. Notre petite puce a tendance à dormir difficilement ou à se réveiller en sursaut (et en pleurs) au bout de 10-20 minutes la journée et à mettre très longtemps pour s’endormir la nuit. Du coup, le manque de sommeil pour ses parents se fait sentir et la patience diminue…

Contrairement à sa grande sœur au même âge, Mia a tendance à se faire entendre beaucoup et très fort! Alors en journée ou quand je suis toute seule, ce n’est pas trop un problème (enfin sauf pour mes oreilles) mais la nuit ou quand Zoé fait la sieste le week-end, ça devient tout de suite plus compliqué à gérer. Cela dit, Zoé ne se réveille plus la nuit quand sa sœur pleure, c’est déjà ça!
Dans le registre des différences également, Mia tète très peu de temps (10 minutes en moyenne) là où sa grande sœur pouvait passer 45 minutes. Au final, je ne sais pas ce qui est mieux car la nuit ça avait l’avantage de vraiment relaxer/endormir Zoé de téter aussi longtemps alors que là je passe parfois 2 heures à recoucher Mia!!

Côté poids, elle grossit bien et fait maintenant 3.690 kg (on croquerait se bonnes joues). Elle aime prendre des bains et ne dit rien quand sa sœur pousse de grands cris à côté d’elle mais elle n’aime pas trop être changée.
Sinon la vie à quatre se passe plutôt bien mais les week-ends sont bien épuisants puisqu’il y en a toujours une à s’occuper. Zoé a réduit ses siestes à 1h30 max depuis quelque temps et ça fait ça de temps en moins où on peut nous-même se reposer (en admettant qu’on arrive à endormir Mia en même temps).
Du côté de Zoé, la propreté progresse à grand pas depuis peu puisqu’elle fait de nombreux pipis dans les toilettes et demande de plus en plus quand elle a envie. Par contre, zéro caca à date mais comme elle fait souvent très tôt, on n’a pas trop le temps de lui proposer. Quoiqu’il en soit, ça progresse!
Au niveau du language, ça serait trop long de lister tout ce qu’elle apprend chaque jour mais elle se fait vraiment très bien comprendre et rares sont les semaines où on ne nous fait pas une remarque là-dessus. À la garderie, on nous a aussi dit qu’elle était vraiment facile et gentille, ce qui nous ravit bien sûr. Par contre, on est dans la phase « je veux faire moi-même » donc il faut que ce soit elle qui mette/enlève son pantalon, ses chaussures ou encore son cache-cou, avec le temps que ça suppose. Cela dit quand elle n’y arrive pas, elle nous dit « tu peux t’aider Zoé? » et devant cette tournure, on peut juste sourire. Niveau nourriture par contre, elle ne mange pas grand chose, même à la garderie, sauf si c’est quelque chose qu’elle aime vraiment (le poisson par exemple) ou encore le fromage qu’elle adore!

EDIT: j’aurais du préciser mais pendant ses 15 premiers jours Mia n’a pas dormi une seule nuit dans son lit et maintenant elle passe la première partie dans son lit et à partir de 4h-5h du matin, selon l’heure à laquelle elle se réveille, elle finit sa nuit en cododo avec nous! C’est la seule solution pour la rendormir facilement sinon je peux passer 2h à essayer de la coucher dans son lit et rendu là, ça ne me tente plus du tout!

38.2

IMG_2328.jpg
Ce n’est pas la température de Zoé qui est enrhumée en ce moment mais le « terme » auquel je me suis rendue pour ma deuxième grossesse, car si Zoé avait fait durer le plaisir en naissant à 40 semaines et 5 jours il en a été autrement pour sa petite sœur…

En effet, alors que j’étais suivi de près à cause de ma hauteur utérine basse et que je devais passer TRF (test de réactivité fœtale) et échographie tous les 3 jours environ depuis la 37e semaine d’aménorrhée, Mia a décidé qu’il était temps de rencontrer sa famille le mercredi 9 octobre. Ce matin-là, à partir de 3h30, j’ai commencé à avoir des contractions régulières alors quand Chéri s’est réveillé à 6h, je lui ai dit que c’était le jour J et qu’il fallait décider de ce qu’on « faisait » de Zoé. Le temps que celle-ci se réveille, vers 7h, et qu’on aille déjeuner, le travail s’était arrêté!

Changement de plan donc, tout le monde suit sa journée initialement prévue avec garderie pour Zoé, travail pour Monsieur et TRF + écho à l’hôpital pour moi… Cependant, vers 16h, les contractions sont revenues mais suffisamment espacées pour que je n’y prête pas trop attention, jusqu’à ce qu’elles deviennent vraiment douloureuses, vers 17h30. Quand Chéri est rentré, on s’est dit qu’on allait se donner jusque 21h pour décider de ce qu’on faisait de Zoé au cas où ce soit de nouveau une fausse alerte, mais vers 18h30, j’étais revenue sur mon idée et je pressais Chéri de préparer Zoé pour l’emmener chez des amis, à Montréal, pour la nuit…
Chéri est donc parti vers 19h en quatrième vitesse pendant que je tentais tant bien que mal de gérer le travail qui devenait pas mal intense, le tout en textant à deux copines! C’est à ce moment-là que j’ai tenté d’appeler mon accompagnante puis la maternité pour savoir quoi faire (les contractions variaient entre 2 et 5 minutes mais duraient 40-50 secondes) pour me rendre compte qu’il n’y avait plus de réseau!! Là, le stress commençait à monter pas mal, mais vers 20h Chéri est rentré et on a vite embarqué valise et sac pour se rendre à l’hôpital.
Sauf que comme ça aurait été trop facile, il y avait des travaux sur la route qui ont fait que c’était tout bouché! Mon chauffeur a voulu prendre une rue parallèle mais on s’est retrouvé dans un cul-de-sac donc au final on a roulé sur la portion de la route fermée pour les travaux avec les warnings! Je vous passe les détails (enfin pas tant que ça) car on s’est de nouveau retrouvé dans un embouteillage ensuite mais on a fini par arriver à la maternité un peu avant 21h!

De là tout a été très vite, mon accompagnante est arrivée, on a fait un monitoring (l’enfer) et l’infirmière a annoncé que j’étais presque complètement dilatée, la bonne nouvelle! Le temps que je rejoigne la chambre de naissance, que deux contractions arrivent et hop, ma deuxième cocotte était sur le point d’arriver, au point que l’infirmière avait peur que j’accouche sur le carrelage de la chambre! Deux poussées plus tard, Mia naissait, il était 21h28! J’ai continué à trembler pendant de longues minutes tant tout a été très vite. Elle était toute petite, toute fragile et un peu collante, il faut bien le dire! Après être restée en peau à peau et avoir tétée, l’infirmière l’a examinée: 2.670 kg pour 47.5 cm, ce qui nous a fait dire que si elle était arrivée à terme comme sa sœur, elle l’aurait sans doute dépassée.

Par la suite, Mia a du aller se réchauffer en couveuse à la pouponnière avant de nous rejoindre pour la nuit. Zoé a rencontré sa petite sœur le lendemain et après quelques minutes de timidité, elle a vite voulu la toucher, lui faire des câlins et des bisous. On est rentré à la maison le vendredi midi et depuis Zoé s’écrie « MIA » dès qu’elle la voit et aide aux changements de couche! Par contre, les premières nuits, elle se réveillait à chaque pleur de sa sœur en nous disant « Mia pleure, Mia a faim », comme si elle n’avait pas confiance dans les soins qu’on fournissait à sa sœur! Depuis ça va mieux, Zoé ne se réveille plus à chaque pleur mais continue toujours autant à vouloir « s’occuper » de sa sœur!
Physiquement, les deux se ressemblent pas mal mais Mia a les cheveux plutôt bruns alors que Zoé tirait vers le roux à la naissance. Pour le reste, l’avenir nous le dira…

2 ans

photo.jpgIl y a deux ans, à quelques heures près, Zoé faisait son entrée dans notre vie. Un nouveau-né facile, un bébé facile et maintenant une petite fille encore assez facile. Elle est pleine de vie, ne tient absolument pas en place plus de 30 secondes mais fait souvent sa petite vie de son côté. Elle nous interroge sur plein de choses, commente tout ce qu’elle voit en nous demandant ce que c’est et fait le clown ou nous imite dès qu’elle peut. Ses phrases deviennent de plus en plus structurées, ses questions aussi et on s’use parfois à répondre encore et encore à la même interrogation.

Elle a fait son entrée dans sa nouvelle garderie, le CPE sur le lieu de travail de son papa, et prend donc le bus avec nous tous les jours. Elle adore le bus mais a très vite envie de se mettre debout puis de descendre pour de bon! Il faut donc la divertir et on trimballe avec nous compote, madeleines, bébé (ça devient son doudou), livres, histoire de la canaliser.
L’adaptation avec ses nouvelles éducatrices et les autres enfants de son groupe, les Souris, s’est faite facilement, à part qu’elle ne fait que des courtes de sieste (1h30 versus presque 3h avant) mais sinon elle apprend plein de choses. Son éducatrice était morte de rire l’autre jour car Zoé s’est fâchée! Oui, oui, c’est tellement rare que ça l’a fait rire et qu’elle nous l’a raconté! Notre puce est donc une petite fille facile, qui ne fait pas encore trop de caprices et on en est très fiers!

En prenant le bus, elle a appris à faire la distinction entre un fleuve (le St-Laurent en l’occurrence) et une piscine! Parce qu’au début l’étendue d’eau (qui fait quand même bien 1.5km) passait pour une piscine à ses yeux (elle risque d’être déçue quand la nôtre sera creusée!). Elle en profite aussi pour reluquer tous les tracteurs qu’on croise (on s’entend qu’avec tous les chantiers en ville, ça ne manque pas), enfin dans tracteurs, elle englobe grue, pelleteuse et tout autre engin qui ne soit pas un camion, une moto ou un avion! En parlant d’avion, depuis qu’on est rentré de France, elle reconnaît parfaitement le son, même au loin. D’ailleurs elle a l’ouïe fine et ne manque pas de nous faire remarquer quand elle entend un bruit de tondeuse qu’on perçoit nous-même à peine! Par contre, qui dit tondeuse dit automatiquement papa et si papa va au garage, c’est automatiquement parce qu’il va passer la tondeuse!

Dans un autre domaine, elle a intégré son lit de grande et en fait, ça n’a pas changé grand chose! Elle a la même routine pour se coucher et n’a encore jamais tenté de se relever mais du coup, même le matin, elle préfère continuer à pleurer/nous appeler depuis le lit plutôt que d’en descendre elle-même! On l’encourage et elle vient jusqu’à notre chambre (sauf qu’elle n’arrive pas à ouvrir la porte) mais comme elle est encore en turbulette, ça la gêne pas mal pour avancer.

Pour en revenir au langage, on a parfois l’impression de vivre avec Alain Delon puisqu’elle parle beaucoup d’elle à la 3e personne: « Zoé pleu(r)e, Zoé é (r)éveillé, le papa de Zoé », etc. Si les phrases se complexifient, certaines lettres, elles, sont difficiles à prononcer, à commencer par le R. Ça donne donc « tacteu, fenête, pote » par exemple.

Je suis sûre que j’oublie encore plein de choses mais tellement d’apprentissages se font en même temps que c’est parfois difficile de se souvenir (ou même de prêter attention) à tout…
Ce qu’il y a de sûr, c’est que cette petite puce de deux ans est un vrai rayon de soleil et qu’à l’aube de l’arrivée de sa petite sœur, ça me fait un pincement au cœur de penser à quel point tout est allé si vite. Cette journée du 13 septembre 2011 reste encore parfaitement gravée dans ma mémoire et j’ai hâte de voir comment va se passer la naissance de notre deuxième crevette…
En parlant d’elle, on a fait une écho il y a quelques semaines pour vérifier sa croissance (comme pour Zoé, ma hauteur utérine est basse) et tout va bien. Je ne m’attends pas à un gros bébé non plus mais si à 2 ans, elle fait 11.4 kg et 85 cm (selon nos mesures) comme sa sœur, ça sera parfait. En attendant, j’ai mal partout et je compte les jours (15) avant d’arrêter de travailler!

Bon anniversaire mon bébé!

23 mois

IMGP8613.jpg
Ça sera sans doute mon avant-dernier mensuel pour parler des progrès de Zoé vu que dans le prochain, on franchira la cap des 2 ans… Je vous épargne le couplet du « ça passe trop vite » mais boy, que ça passe vite! 🙂

Ce mois-ci le langage a encore occupé beaucoup de notre temps, parfois à déchiffrer ce que la pépette voulait dire, parfois à simplement s’enthousiasmer de tout ce qu’elle sait déjà dire. On est toujours dans la phase du « quoi? » mais on a aussi entamé le « c’est quoi ça? » qui est parfois un peu difficile car on ne sait pas toujours de quoi elle parle quand elle désigne des choses loin ou à l’inverse des objets du quotidien qu’elle connaît déjà. Zoé fait donc de plus en plus de phrases, même si parfois c’est pour dire « ça pue le caca »! Comme tout parents, on a l’impression qu’elle est bien en avance pour son âge mais faut dire qu’en France, tout le monde nous a fait la même remarque (mode super fiers on).

En parlant de la France, nous avons donc passé pas loin de 3 semaines sur place et ça n’a pas été de tout repos! Les vols ont été compliqué avec une demoiselle qui refusait de tenir en place (y compris pendant le vol de nuit, ce qui nous a valu une remarque de la part d’une dame) et sur toutes les heures de vol (6h à l’aller et 7h50 au retour), Zoé n’aura dormi qu’1h-1h30 à chaque fois! Faut dire qu’à son âge, c’était un peu tendu de ne pas avoir de siège pour elle et elle nous l’a bien fait sentir en refusant de nous rendre notre place si on avait le malheur de se lever!! On l’a aussi récupérer derrière nous quand elle s’est faufiler sous mon siège à un moment!

À part ça en France, elle a beaucoup aimé voir ses grands-parents, oncles et tantes, cousines de même que les animaux du coin! Elle a adoré courir après les poules chez mes parents alors même que moi je m’en tenais bien loin!! Du coup, elle a appris plein de noms/cris d’animaux au passage.
Tout le monde a eu l’occasion de constater qu’elle ne tient pas en place et qu’elle est infatigable quand d’autres enfants sont présents puisque, autant au mariage de mon frère qu’au baptême de mon filleule, elle a refusé de dormir et a tenu bon des heures durant à courir/crier partout! Nous, on était bien épuisés par contre!

À part ça, c’est toujours la reine de l’escalade, elle aime toujours manger des fruits et promener ses bébés partout, surtout qu’elle s’est fait offrir 2 poussettes!
Petite anecdote rigolote, hier au goûter je lui propose un fruit, contente, elle dit oui, puis je lui propose une pêche et là, cri outré de mademoiselle « non, un fruit, un fruit! » alors au final je ne sais pas ce qui rentre dans la catégorie fruit chez elle mais ça m’a bien fait rire. Tout comme ses commentaires sur ce qu’elle fait, genre « je pleure » (ah bah tiens, on n’avait pas remarqué), « dur » (quand soulever un sac deux fois plus gros qu’elle par exemple lui pose problème) ou encore « réveillée » (quand elle ne veut pas qu’on la couche ou quand elle vient, pour de vrai, de se réveiller)… Bref, elle nous fait bien rire et elle est toujours aussi mignonne!

Côté de sa petite sœur, ça roule, bien que ça fasse plus d’un mois et demi que je n’ai pas vu mon médecin! Je commence à compter les jours avant mon congé maternité, même si on en est encore loin puisqu’il reste pas loin de 6 semaines avant que je ne m’arrête… Me semble que j’aurais été fatigué et un peu nauséeuse tout le long de cette grossesse!
Zoé de son côté commence un peu à comprendre puisqu’elle sait maintenant que j’ai un bébé dans le ventre, même si sans doute qu’elle ne comprend pas que dans quelque temps ce même bébé va chambouler notre vie à tous… En attendant on n’a toujours pas décider quelle décoration on mettait dans la nouvelle chambre mais comme on doit changer de lit Zoé sous peu, ça devrait nous donner un coup de pied aux fesses!

22 mois

P1050430.jpgIl y a quelques jours, Zoé a franchi la barre des 22 mois. On se rapproche très vite des deux ans alors que j’ai l’impression qu’elle vient tout juste d’arriver parmi nous!

Au cours de ce mois, on est entré de plein fouet dans la phase… du oui! Moins pénible que la phase du non, c’est sûr, mais assez décontenançant quand on ne parvient plus à distinguer si elle comprend ce qu’on lui demande ou non. Parfois c’est assez clair « Est-ce que tu vas faire une bêtise si je te sors du chariot? » « – Oui! » alors que d’autres non… Cette phase s’accompagne aussi du « quoi » qui, lui, est franchement pénible. Pour le coup, à chaque fois qu’elle ne comprend pas ce qu’on lui demande ou qu’elle n’est pas sûre, elle nous sort un « quoi? », voire deux ou trois et à la longue, c’est juste épuisant!

Côté vocabulaire donc, elle aime beaucoup « beurk, tondeuse et pelouse » ces derniers temps, alors que nous on se garde de prononcer « piscine, parc, dehors, toboggan et balançoire » sous peine d’avoir des cris/pleurs jusqu’à ce qu’on se plie à son désir du moment! Elle maîtrise aussi « gilet, body, ca(s)quette et sandales » côté habit et aime toujours autant enfiler chaussures et gilet (oui même s’il fait plus de 30° depuis des jours!) alors que ses bébés se retrouvent cul-nu très souvent! C’est globalement un vrai petit perroquet alors il faut faire attention à ce qu’on dit.

Elle a un peu de mal à prononcer les prénoms des enfants de nos amis mais elle associe toujours « Nanaël et Olia » ensemble. Tout comme sur Skype, si on lui dit qu’on va parler à Papichon, elle demande « tonton » ensuite (les deux sont venus nous voir en mai ensemble). On lui explique qu’on part en vacances bientôt et qu’on va prendre l’avion avant de voir toute la famille mais là encore, elle dit « oui’ avec un petit air de « j’ai rien compris » derrière…

Côté taille, on se rend compte qu’elle grandit beaucoup, surtout quand on la voit allongée dans son lit et qu’on repense à ses premiers mois. Elle est aussi très à l’aise pour escalader toute sortes de choses, notamment les jeux aux parcs où elle m’impressionne par sa capacité à monter échelle et autres marches trop grandes pour elle (dans ma tête quoi)… Faut se faire à l’idée que ce n’est plus vraiment un bébé, même si comme tout parent, pour moi elle le restera toujours!!

Par contre, pour le vrai bébé qui s’en vient, elle s’en contrefout un peu (ou ne comprend pas en tout cas) alors que moi j’en chie pas mal! Ça fait environ 3 semaines que je souffre de maux de dents et après être allée trois fois chez le dentiste (qui ne voulait pas me faire de radio), il s’avère que j’aurais plutôt une sinusite! La première de ma vie, avec à peu près aucun symptôme classique en plus! Je vous passe les détails des autres joies de la grossesse mais disons que mon corps et moi sommes fâchés depuis 6 mois! Pour autant, j’aime déjà cette petite fille à venir et j’ai hâte qu’elle fasse partie de notre famille!

21 mois

P1050284.jpg
Hier Zoé a fêté ses 21 mois et je dois dire que ces dernières semaines, elle a été particulièrement rigolote! Elle a développé de l’intérêt pour des trucs qui jusque-là ne l’avait jamais tentée, à commencer par les livres! À date, elle les prenait, les déplaçait, parfois les mangeait mais jamais vraiment ne voulait les lire. Depuis peu, elle demande quasiment tous les jours à « lire », ce qui consiste donc à tourner les pages plus ou moins vite, à regarder avec plus ou moins d’attention les dessins, souvent pour de très courtes périodes mais au moins elle s’y met!
Dans le même genre, elle se met à chanter aussi, et à me laisser chanter… Jusqu’à présent, quand je lui chantais une comptine, soit elle m’interrompais tout simplement, soit elle me disait (voire criait) « non »! Je commençais à douter de mes capacités de faire la Star Ac mais depuis peu on chante ensemble. Le plus drôle, c’est de chanter « Vieux Mac Donald a une ferme » (on la chante en français) car au moment du « hi ha hi ha oh », elle crie (en décalé) « ya yo yo » et c’est vraiment très drôle! Elle sait aussi que la chanson « Bateau sur l’eau » est associée aux bains car elle a un bateau dans la salle de bain et qu’on la chante souvent à ce moment-là.

Elle s’occupe toujours beaucoup de ses poupons (elle en a deux) et aime particulièrement leur donner le biberon ou les assoir. Elle ne sait pas encore les habiller mais si elle a le malheur de trouver les chaussettes de Tinnie (le nom d’un des bébés, qui était le mien petite) alors elle va m’achaler pour lui mettre, puis deux secondes après va les enlever pour me redemander de les mettre! Et à ce jeu-là je perds patience avant elle!
Dans les autres jeux qui commencent à l’intéresser, il y a les cubes à insérer selon leur forme dans le bon trou. Elle n’est pas très patiente et ne comprend pas encore tout mais elle vient juste de débuter cet apprentissage…

Si on parle vocabulaire, elle connaît énormément de mots (dont moustiquaire!) et on peut de plus en plus lui poser des questions et avoir des réponses qui ont du sens. Genre « tu veux manger quoi? », la réponse sera 50% du temps « fromage » (sa nouvelle passion), 50% du temps « compote » (voire fruits)! Si elle pleure et qu’on lui demande ce qui ne va pas, elle commence par dire qu’elle pleure (bon constat!) avant de nous dire ce qui l’embête (un bobo, la casquette a enlevé, etc.). Si on lui demande ce qu’elle a fait à la garderie et la réponse est souvent la même « gogan » (toboggan) ou « açoire » (balançoire). Vous l’aurez compris, elle adore les jeux extérieurs de ce type, et adore être dehors tout court. D’ailleurs sa nouvelle gardienne nous l’a fait remarquer! Elle nous a aussi dit que Zoé ne tenait pas en place! On avait bien remarqué aussi!

En parlant garderie, elle en a donc intégré une nouvelle pour quelques semaines où il y a 5 autres enfants et j’appréhendais pour rien! Le premier matin, elle a pleuré quand on l’a déposée et le soir-même la gardienne nous a dit qu’elle avait passé une bonne journée « bien mangé, bien dormi »! Elle n’a aucun mal à faire la sieste parterre avec les autres enfants mais là où elle dormait 2-3h avant, c’est 1h30 ici… Son éducatrice nous a aussi dit qu’elle était très sage et qu’elle jouait bien avec les autres enfants. On n’est pas peu fiers, d’autant qu’en terme de politesse, elle maîtrise très bien le merci. On commence le s’il-te-plaît mais c’est plus difficile…

Niveau nourriture, elle est de plus en plus autonome avec ses ustensile et prend maintenant ses biberons toute seule. On s’entend que sur ce dernier point, elle est à la traîne mais à vrai dire comme elle n’en prend plus qu’au réveil et au coucher à la maison, je ne l’ai jamais poussée pour le tenir seule puisque c’est notre petit moment à deux. Mais bon, l’autonomie ça a du bon aussi, surtout quand un autre bébé s’en vient! Dans le même registre, elle essaie souvent de mettre ses habits seule mais n’y arrive pas encore. Par contre, mieux vaut pas lui enlever son manteau ou gilet si elle ne l’a pas décidé car là ce sont des cris assurés!

On ne lui a pas encore beaucoup parlé de sa petite sœur. On l’a déjà mentionnée mais comme tout ça est encore très loin pour elle et loin d’être concret, on n’en parle pas spécialement. Du côté du bébé justement, il m’en fait voir de toutes les couleurs! J’ai toujours des nausées, je suis toujours pas mal fatiguée et là Zoé m’a refilé son rhume qui a bien fini de m’achever! Je dois dire que j’ai déjà très hâte que cette grossesse s’achève alors qu’il y a juste 21 semaines de faites… 🙁

20 mois

P1050108.jpg
Demain Zoé fête ses 20 mois et aujourd’hui pour fêter la fête des mères, je suis allée bruncher avec deux copines maman aussi mais sans nos petits (mode mère indigne)! On a fêté ça à notre façon et c’était bien agréable!

Ces dernières semaines, notre cocotte s’est mise à dire quelques mots de politesse notamment « merci ». Souvent elle le répète après nous mais quand on est sorti du coiffeur (où elle a eu sa première coupe sous les pleurs), elle a dit avec un grand sourire spontanément « merci, bye-bye »! J’étais super fière! Autrement, niveau vocabulaire, elle maîtrise de mieux en mieux les phrases type « j’ai soif » ou les mots « ouvrir, descendre, asseoir, dehors » et d’autres qui m’échappent. En parlant de descendre, elle ne sait toujours pas descendre les escaliers seule mais ce n’est pas faute de se lancer dans le vide régulièrement! Par exemple, elle adore aller dehors mais son occupation favorite c’est monter et descendre les escaliers du deck sans fin! Sauf que comme elle ne sait pas descendre seule, il faut être sans arrêt à côté d’elle pour la rattraper ce qui limite le côté « relaxons dans le jardin »!

Côté nourriture, elle mange de mieux en mieux toute seule, sait porter sa cuillère à sa bouche mais pas toujours remplir la cuillère par contre! On s’est rendu compte qu’elle aimait vraiment la viande et se gave surtout d’escalope de dinde ou encore de dinde tranchée version charcuterie! Côté fruits, elle mange un peu de toute mais recrache régulièrement la peau des bleuets et quand on voit la taille du fruit, c’est un exploit! Elle se met à aimer le fromage de plus en plus, même si ici on est un peu limité donc pour l’instant elle mange surtout du chèvre et du gruyère.

Maintenant qu’il fait beau, elle passe beaucoup de temps dehors, notamment à la garderie et alors là, c’est le drame chaque soir puisqu’elle ne veut plus partir et quitter ses copains (soit les fils de sa gardienne qui ont 3 et 6 ans)! Cela dit, elle va bientôt intégrer une autre garderie où il y aura 5 autres enfants (de 11 mois à 4 ans) car sa gardienne part un mois et demi en vacances. J’ai hâte de voir comment ça va se passer, surtout qu’elle va devoir faire la sieste sur un matelas parterre avec les autres enfants…

En extérieur, elle a aussi étrenné son tricycle mais a encore beaucoup de mal à comprendre qu’il faut laisser les pieds sur les pédales! Alors l’alternative, c’est de la mettre dans le siège vélo qu’on a acheté derrière papa, sauf qu’elle n’aime pas trop porter le casque… Alors même qu’elle passe son temps à vouloir porter un bonnet (maintenant un chapeau) en permanence sur la tête! M’enfin, on est plus à une contradiction prêt!

Et sur le plan du futur bébé, je suis maintenant à 17 semaines et toujours sujette aux nausées et à la fatigue! Il me semble que le premier trimestre a décidé de jouer les prolongations mais au moins je commence à le sentir discrètement bouger! Sinon on saura (si bébé est dans la bonne position) le 29 mai si c’est une fille ou un garçon…

19 mois

SAM_6354__Small_.jpg
Dans quelques mois, on n’arrêtera de compter en mois pour parler des progrès de Zoé et en même temps, on commencera à compter en mois pour son petit frère ou sa petite sœur, puisqu’elle prendra ce « grade » aux alentours du 19 octobre!

Comme pour ma cocotte, j’ai subi de plein fouets les nausées et à 13SA j’en ai encore, même si ça diminue! Ça, plus la fatigue du premier trimestre, s’occuper de Zoé n’a pas été facile tous les soirs ces dernières semaines! Heureusement que son papa est là!

Du côté de notre demoiselle, ce week-end, elle a plusieurs fois demandé le pot en disant « pipi/caca » et en faisant mine de se déshabiller mais il n’y a rien eu au final. Cela dit, c’est déjà un progrès et on est confiant pour la suite des choses, surtout avec l’arrivée des beaux jours (enfin pas cette semaine, puisqu’il est tombé 10 cm de neige vendredi!).
Zoé adore mettre son manteau et ses chaussures et crie dès qu’on lui enlève! Ce n’est pas rare qu’au milieu de la journée, elle aille chercher une paire de chaussures, pardon « saussures », et qu’elle réclame qu’on lui mette! En fait, c’est sa façon de dure qu’elle veut sortir, sauf que se balader avec elle, c’est un peu un cauchemar vu que tout ce qui l’intéresse, c’est d’aller dans les allées des maisons de nos voisins! Une demi-heure plus tard, on est généralement à 20 mètres de chez nous!

Côté vocabulaire, elle prend son téléphone, le met à l’oreille et dit « allo » (c’est très mignon), elle dit assez bien « mamie » et « papi », même si ça sonne parfois « mimi ». Elle adore aussi son bonnet et le prononce « noné », pantalon, c’est « palon » et mouchoir « choir ». Elle fait parfois de petites phrases, type « l’est où bébé? » (son jouet, pas son cadet!) mais ça reste rare. Comme du côté repas, il n’y a pas de grand progrès (à part qu’elle ouvre grand la bouche, quand elle ne dit pas NON!), elle sait dire « pain », « nanane » (banane) et s’essaie à « cuillère » et « biscuit » (bien qu’elle ne veuille jamais en goûter!) mais je ne saurais pas retranscrire sa prononciation!

À part ça, sa principale occupation (à part bouger) c’est de s’occuper de ses bébés, par contre il faut qu’ils soient nus! Si on les habille, elle tire sur les vêtements pour les enlever! Elle a récupéré ma Tinnie (une poupée que j’adorais, petite) et beaucoup de dinettes que mes parents ont amené quand ils sont venus en mars. Du coup, la maison ressemble à une maison de poupée géante!

Je crois que j’ai pas mal fait le tour pour ce 19e mois.

18 mois

P1040302__Small_.jpg
Hier ma cocotte d’amour a eu 18 mois! J’aurais bien aimé fêté ça mais un vilain rhume me cloue au lit avec fièvre et maux de tête… Elle aussi a eu de la fièvre ces derniers jours car plusieurs dents sont en train de sortir, notamment les canines.

À part ça, Zoé apprend plein de nouveaux mots, plus ou moins bien prononcés, à commencer par « ouais » hier soir, parfois quelques « oui » mais pas très clair (contrairement au non qu’on entend beaucoup), « teau » pour manteau, chaussures et chaussettes, ça ça marche bien, surtout qu’elle trippe sur ces objets, « pote » pour compote, « caccord » pour d’accord, « néné » pour qu’on lui donne une craie pour dessiner et bien d’autres que j’oublie.

Elle monte les escaliers presque debout avec une drôle de technique alors qu’à l’inverse elle a enfin appris à les descendre (à sa sauce) ce qui donne « je m’accroupis, je m’assois, je descends, je me mets debout, je m’accroupis, etc », c’est pas le plus court mais ça lui permet de descendre! 🙂

Comme on a une petite acrobate, elle adore se mettre debout sur le canapé et se jeter dans tous les sens, escalader les accoudoirs, les dossiers, ce qui nous donne quelques sueurs froides!

Tout le monde nous parle du terrible two et je dois dire qu’on sent bien qu’on s’en approche. Zoé fait des crises pour un rien parfois, exemple elle aime garder son manteau le soir sur elle, ou à défaut pouvoir le traîner partout dans la maison, sauf qu’avec les poils de Tartine si on la laisse faire, le lendemain elle porte une fourrure! Bref, on lui retire le manteau et là elle se roule parterre, pleure aussi fort que possible jusqu’à ce que quelqu’un ait pitié d’elle et lui fasse un câlin qui fait tout oublier! Ce genre de crises ne se produit pas encore très souvent mais on y vient…

Pour finir sur quelque chose de mignon, Zoé s’est maintenant faire des bisous, enfin là aussi c’est à sa façon puisque ça consiste à ouvrir grand la bouche et mettre plein de bave sur notre joue, mais c’est adorable pareil!

17 mois

P1040091__Small_.jpg
Mademoiselle a 17 mois aujourd’hui. À 17 mois, elle sait montrer sur notre visage le nez (et le dire), les yeux, la bouche et montre régulièrement ses mains en s’exclamant « main » (logique). Elle répète à peu près tout ce qu’on dit, y compris avec les intonations ce qui donne lieu à des conversations très animées mais où elle seule comprend ce qui se dit le plus souvent. Par exemple depuis hier elle répète « hmm bbb » et j’essaie de déchiffrer ce que ça veut dire mais je manque d’indice! J’en viens à me demander si elle n’a pas écouté la chanson qui a rendu célèbre les frères Hanson! Donc notre travail de parents en ce moment consiste surtout à décoder le langage bébé.

Du côté jeu, son grand plaisir est qu’on lui court après dans la maison. Elle s’enfuit en poussant de grands cris et en éclatant de rire, c’est adorable à voir même si nous on « court » derrière en répétant « doucement, attention » parce qu’elle n’a peur de rien! Cela dit, on a réussi à la faire tenir en place quelques minutes en lui créant une petite table ardoise à laquelle elle s’assoit de temps en temps pour gribouiller avec une craie! Bon, la craie a déjà passé plus de temps dans sa bouche ou parterre cassée que dans sa main à dessiner mais ça viendra bien un jour…

Pour en revenir au vocabulaire, elle maîtrise maintenant le « bye-bye » (et le geste de la main qui va avec, tout comme le bravo tient), bébé (elle balade le sien un peu partout), chat, chien, Ta’tine et bien sûr non! Alors lui elle le sort à toutes les sauces « NON! », « non? », « non non non », elle ne s’en lasse pas. Vous pouvez donc lui dire « on va faire dodo Zoé? » et recevoir un beau « NON! » en réponse alors que 5 minutes plus tard elle est couchée et dort déjà! Bref, pas sûre qu’elle comprenne toute la portée du mot mais elle a l’air bien décider à ne pas apprendre « oui » pour l’instant! 🙂