Catégorie : Les crevettes

Deux ans

P1120013Oh ma Chérie, demain tu fêtes tes 2 ans!! On ne s’y attendait tellement pas qu’on n’est pas vraiment prêt pour ta journée! Mais qu’à cela ne tienne, on fêtera ça un peu mieux samedi!

À deux ans, tu es une petite fille espiègle qui est à la fois indépendante (tu joues sûrement plus souvent toute seule que ta grande sœur) et à la fois très câline, à souvent demander d’être portée! Tu observes ta sœur et ne manques pas une occasion de reproduire la bêtise qu’elle est en train de faire! Cela dit, pour être honnête, elle-même ne manque jamais une occasion d’imiter tes âneries non plus! Alors parfois c’est mignon, on sourit, on s’attendrit et parfois, surtout si ça implique de courir partout dans la maison en criant, on perd un peu la tête!

Tu tripes sur les portefeuilles et dans le bus tu passes de longs moments à enlever/remettre les différentes cartes bancaires ou de fidélité dans leurs emplacements. Tu aimes beaucoup le chocolat et ne manque jamais de manger mes BN si tant est que j’en ai! Tu aimes aussi allumer/éteindre les lumières (heureusement il y en a peu que tu atteins pour l’instant) et depuis que papy et mamie sont venus cet été, tu ne vas plus te coucher sans avoir fait un bisous à tout le monde! C’est chou et comme tu vas au lit très facilement, on te laisse faire quand tu redemandes, par exemple, de refaire un bisous à « Oé » alors que tu en as déjà eu un! D’ailleurs, tu dors encore avec ta suce à la maison mais plus à la garderie depuis une semaine, yeah! Kathleen m’a fait les gros yeux quand je lui ai dit mais promis, on va la couper dès que le timing sera bon! On est si fiers de toi! Tu grandis, tu prends ton indépendance et la propreté va bon chemin.

Tes mots sont encore difficile à comprendre mais certains ne font pas de doute, surtout quand c’est pour appeler ta sœur « Viens Oé! » « Monte Oé! » Dois-je préciser que cela me fait fondre?!

Ma chipette d’amour, avec ta naissance éclair il y a deux ans, j’aurais sans doute du m’attendre à ce que tu pousses comme un champignon mais juste encore un peu, reste mon bébé quelques temps!

Comment le coiffeur vire au combat!

Ma fille aînée est une peureuse, voilà c’est dit! Parlez-lui de docteur et elle commence à dire que « non, non, non, elle n’ira pas » même si c’est juste pour une visite annuelle et qu’objectivement vu qu’elle n’y est à peu près jamais allée à part pour ses visites annuelles, on s’entend que l’expérience n’est pas trop négative.

Imaginez donc quand il faut qu’elle aille chez l’optométriste ou le dentiste… Ce dernier, elle a besoin d’y aller puisqu’elle a une carie depuis plus d’un an mais à chacun des rendez-vous elle n’a jamais voulu s’assoir dans la chaise et encore moins que le dentiste s’approche de sa bouche! Il a juste eu le temps de voir la carie la toute première fois et depuis on réessaie tous les 8-9 mois histoire de voir si ça s’arrange mais la réponse est non!IMG_1973 Sauf qu’elle a aussi peur des coiffeurs!! Elle y va une fois par an environ et à chaque fois, c’est la crise! Cette fois, comme je voulais une bonne coupe, j’avais prévu le coup et sélectionné un coiffeur « pour enfants » avec glissade pour attendre, petite voiture comme chaise, télévisions qui projettent des dessins animés, etc.! Malgré les amies qui étaient elles-mêmes allées chez le coiffeur peu avant et qui lui avaient dit que ça ne faisait pas mal, malgré les photos des glissades, ça a été la crise pour ne pas y aller!IMG_1977Une fois sur place, tant que ce n’était pas son tour, elle était ben correcte et aussitôt que la coiffeuse l’a appelée, elle a couru vers la porte pour s’enfuir! Ensuite, elle s’est mise à pleurer et j’étais donc cette maman avec son enfant de 4 ans en larmes alors que tous les petits autour se laissaient coiffer sans broncher!IMG_2292Elle a fini par s’assoir dans une chaise (une chaise normale parce que les petites voitures, ça fait peur, ça pourrait être un manège!) et la coiffeuse a pu commencer son travail mais Zoé me serrait la main tout le long!! Autant vous dire qu’on a fait ça vite et qu’au lieu de la belle coupe que j’imaginais, ma fille est ressortie avec un carré bien lambda, une espèce de frange pas droite et qu’à l’instant où la coiffeuse a demandé « on les sèche?! », Zoé est descendue à la vitesse de l’éclair de sa chaise! Elle n’a même pas voulu que la dame lui fasse une tresse!

Au final, ça m’a coûté 22$ et ça a été aussi pénible que les expériences précédentes dans un coiffeur de quartier à 10$. C’est donc la dernière fois qu’on teste le salon « spécial enfants » même si on n’a pas grand chose à lui reprocher à part son prix!

Minimod, 6845-500, boul. Taschereau, Brossard

 

La propreté? Le caca partout, non?

Pour aller s'assoir dans une bassine pleine d'eau, là elle garde sa couche!
Pour aller s’assoir dans une bassine pleine d’eau, là elle garde sa couche!

Mia s’est lancé dans la grande aventure de la propreté! Tout d’abord, en voyant sa sœur aux toilettes, elle a voulu faire pareil mais elle avait bien trop peur pour s’assoir pour de vrai sur les toilettes ou même sur le pot.

Les semaines passant, elle a décidé de s’assoir mais tout habillée, pas de problème, ça fait toujours une couche de moins à remettre!

Puis, elle a pris confiance et a décidé d’enlever ses habits, sa couche et de s’assoir, enfin, sur le trône! Mais rien n’est sorti ce jour-là, ni les jours suivants. Il a fallu plusieurs semaines avant que le premier pipi n’apparaisse et à vrai dire je crois qu’il n’y en a pas eu d’autres depuis à la maison (alors qu’à la garderie, quelques uns).

Mais pendant ce temps-là, notre cocotte a pris goût à avoir les fesses à l’air et nous fait toute une comédie pour ne pas remettre de couches! On se dit, c’est l’été, c’est l’fun, elle va pouvoir apprendre plus vite la propreté… Mais en fait non. Parce que voyez-vous, mes filles ne restent pas dehors! Mes filles jouent à rentrer/sortir en permanence! Et que je vais te chercher un jouet, et que je vais reposer un autre, et que j’ai oublié mon chapeau, en veux-tu, en voilà! Résultat des courses, j’ai l’impression d’avoir un chiot à la maison à qui on apprend la propreté puisqu’il a fallu ramasser nombreux pipis mais aussi caca de Mia parterre! DANS la maison!

Et quand ce n’est pas ça, elle nous a aussi fait le coup de jouer tranquillement dehors, après le souper, quand tout à coup, sa sœur débarque en criant « Vite, il faut venir, Mia a fait caca dehors! » Et en effet, non seulement elle a fait caca dehors mais à moitié dans sa couche (elle-même à moitié enlevée) et à moitié parterre! Me voilà donc à ramasser du caca sur les pavés, remettre le pantalon à moitié descendu déjà plein de caca et prendre ma marmaille puante sous le bras pour l’emmener sous la douche!

Et quand ce n’est pas l’une qui donne des idées à l’autre, c’est l’autre! C’est ainsi qu’en train de savonner Mia, Chéri a débarqué pour donner une douche à Zoé puisque celle-ci avait décidé de faire caca dehors à son tour et avait été cherché un sopalin pour le ramasser! Nan mais c’est quoi ce bazar?! Depuis quand on sème des crottes partout?!

Alors voilà, l’aventure de la propreté en été, pour moi c’est fini! Mais pas pour Mia ça a l’air! Rassurez-moi, ça se passe comme ça aussi chez vous?!

Joyeux 4 ans ma Chérie

DSC_0318Il y a 4 ans, j’étais à la maison en train de chronométrer soigneusement mes contractions. Tu allais naître en début de soirée et faire de moi une maman pour la première fois! Je me souviens très bien de cette soirée, de ces premiers jours… Tu étais le bébé parfait. Tu dormais bien, tu tétais comme une championne et j’étais tellement heureuse de t’avoir près de moi qu’il m’arrivait de pleurer à la simple idée que l’univers pourrait te reprendre!

Les semaines ont passé, les mois et maintenant les années mais tu restes mon bébé. D’ailleurs tu te comportes comme tel assez souvent, refusant d’abandonner ton biberon de lait du matin, essayant de devancer ta sœur pour sauter dans mes bras mais tu es aussi une petite fille au goût affirmé (pas question de mettre un pantalon, il faut regarder Peppa Pig encore et encore, les pépites de chocolat c’est bon quand on prépare la brioche mais pas quand on la mange, etc.).

Tu nous demandes très souvent si on est fiers de toi. Et selon les circonstances, on te répond oui ou non mais j’essaie de t’expliquer que ce n’est pas ça qui compte. Qu’il faut que tu soies, toi, fière de toi, qu’il faut être attentive aux autres et qu’il faut être heureuse surtout. Parfois tu aides ta sœur, comme cette fois dans les jeux gonflables où tu lui as montré comment escalader, où tu la tenais par les fesses pour l’aider à monter et tu vois, cette fois-là on était hyper fiers de toi!

Alors bien sûr tout n’est pas rose. Il y a souvent des confrontations puisque tu as tendance à continuer les bêtises même quand on te demande d’arrêter et tu aimes beaucoup embêter ta sœur qui, elle, aime beaucoup venir chouiner dans nos bras! Ton sommeil est devenu plus chaotique ces derniers temps: tu as du mal à t’endormir le soir sans te relever plusieurs fois, tu ne veux plus faire de sieste l’après-midi même si pour l’instant on arrive toujours à te faire dormir un petit moment et les nuits il arrive assez souvent que tu débarques dans notre chambre et que tu attendes patiemment qu’on aille te recoucher! Ça ne fait pas trop notre affaire mais on se dit qu’une fois l’été (et son lot de visites) pour de bon fini, tu retrouveras peut-être un rythme un peu plus agréable pour tous!

Aujourd’hui tu as 4 ans et depuis ce matin tu me demandes « quand c’est midi? » pour pouvoir enfin découvrir tes cadeaux! Tu avais tellement hâte à cette journée! Pour la première fois, papy et mamie sont là pour ta fête et dans une semaine, c’est avec tous tes amis que tu souffleras tes 4 printemps, pour ton plus grand plaisir. À la garderie, il faudra dorénavant attendre la fin du mois pour célébrer l’événement, l’année prochaine, ce sera une autre histoire à l’école…

Joyeux Anniversaire mon amour! Et comme tu me l’as demandé plusieurs fois, au moment de chanter « Bonne Fête », je la chanterai très fort, juste pour te faire plaisir! Et n’en doute jamais mon cœur, on t’aime plus que tu ne le sauras jamais même quand on se fâche, même quand on est un peu moins fiers de toi!

23 mois

IMG_2327Mon petit cœur, tu fêtes tes 23 mois et tu es toujours aussi craquante! Hier soir, tu as mis le déguisement de bisounours de ta sœur et on avait l’impression que tu sortais tout droit du dessin animé! Tu suis ta sœur dans toutes ses bêtises, surtout si c’est l’heure de se coucher et que ça implique de se mettre à courir et crier dans la maison! Mais parfois vous vous faites aussi des câlins et là, c’est mon cœur qui fond!

Tu dis de plus en plus de mots (dont « oh hisse! », quoi c’est pas un mot?) mais ils restent parfois compris de toi seule… Souvent j’ai l’impression que je te comprenais mieux quand tu n’en disais qu’une petite dizaine! Tu as profité de la visite de tes grands-parents pour apprendre à dire « mamie et papy » et c’est pas mal la première chose que tu dis en te levant le matin depuis qu’ils sont là!

Comme tu es pleine de tendresse, tu tends souvent les bras vers moi en disant « portée! » pour que je te prenne et je te refuse rarement ce plaisir, qui l’est tout autant pour moi!

À table, tu es une vraie petite carnivore alors on entend souvent ton papa dire « Ah, ça c’est bien ma fille! » mais pour être honnête tu as un bon coup de fourchette et il y a peu de chose que tu n’aimes pas. Ce qui ne veut pas dire que tu ne lances pas tes couverts parfois ou que tu ne jettes pas des petits morceaux de tout et n’importe quoi parterre, hein! Mais voilà tu as 23 mois et tu n’en fais qu’à ta tête!

EDIT: dans les choses que j’ai oublié: tu connais 2! À chaque fois que tu as deux choses dans la main, tu t’exclames « 2! », ou pareil quand tu vois deux choses dans la rue, exemple 2 vélos!

Aussi peu après les vacances, on a supprimé ta suce pour les trajets en voiture et à part des pleurs les deux premiers jours (et encore, j’ai un doute pour le 2e jour), ça s’est fait sans difficulté! J’aimerais que ce soit pareil pour la nuit mais j’ai comme un doute!

Dilemme du parent expatrié au Québec

Quel vocabulaire employer avec nos enfants? Celui qui est naturel pour nous, avec lequel nous avons grandi et vécu pendant 20, 25 ou 30 ans ou celui qui le sera pour nos enfants allant à l’école, grandissant ici?

Toboggan ou glissade??
Toboggan ou glissade??

Soccer ou football, Zoé a déjà tranché, c’est soccer.

Chaussettes ou bas. Là c’est plus fort que moi, on conserve chaussettes!

Lumière ou feu (de circulation). On emploie les deux selon les jours!

Calinours ou bisounours. On s’adapte selon si on parle à un français ou à un québécois!

Char, voire auto ou voiture. Voiture pour nous!

Melon d’eau ou pastèque. On dit plus souvent melon d’eau mais comme on en mange peu, on ne se pose pas trop de questions!

Écouter ou regarder un dessin animé. Alors là, il n’y a pas débat, on regarde la télé chez nous! En fait, on ne la regarde pas vraiment, les filles n’étant pas branchées dessin animé mais si la question se pose, on va la regarder plutôt que l’écouter!

Pour certains, c’est évident parce que vraiment ça ne peut pas sortir naturellement de ma bouche (char, bas) mais pour d’autres ce n’est pas un problème d’employer le pendant québécois. Et puis certains sont tout à fait courant ici (voiture par exemple) et elle n’aura pas de problème pour se faire comprendre mais pour lumière par exemple ou des fournitures scolaires comme efface (pour gomme), brocheuse (pour agrafeuse), c’est plus compliqué alors je fais le choix qu’elle n’ait pas de problème à se faire comprendre. Je n’ai pas envie que ma fille soit pointée du doigt parce qu’elle sera « fille d’immigrés », qu’elle ne parlera pas tout à fait comme les autres. Je voudrais en faire une richesse pour elle mais je sais aussi que les enfants sont cruels et qu’il en faut peu pour qu’ils se moquent.

Les toilettes, ce lieu formidable pour les petits!

oursbrunDans le registre des bêtises, les enfants ne manquent jamais d’imagination. Ainsi, quand j’ai commencé à apprendre à écrire, j’ai gravé dans le bois qui entourait la table basse en marbre de mes parents « David, Dora, Delphine »! En vrai, je n’ai pas eu le temps de finir mon prénom mais ceux de mon chien et de mon frère y figuraient en entier! Figurez-vous qu’écrire dans le bois avec un bon vieux stylo à bille est super facile!

Mes filles n’ont pas encore fait de « grosses bêtises » qui sont difficilement réparables ou camouflables, par contre dans le registre « j’en râte pas une et je rends fou mes parents », alors là elles ont de l’expérience! On a déjà retrouvé du crayon sur les murs et de la compote de bleuet au plafond! Elles se servent régulièrement des poussettes de bébé comme d’une vraie poussette pour Mia, ou encore elles prétextent vouloir se laver les mains pour en fait jouer dans l’eau et éclabousser tout autour, mais surtout, surtout, Mia a un penchant pour les toilettes!

Alors, il y a eu le classique je tripote la lunette des toilettes, je mets un peu mes mains dans l’eau du bol, voire je jette un objet dedans. Elle m’a fait ce coup-là un jour où je prenais ma douche: je l’ai vu se diriger vers les toilettes, ouvrir le couvercle et hop prendre le rouleau de papier tout neuf et le balancer dans l’eau! Le tout en quelques secondes et mes cris n’y ont rien changé! Depuis, on la surveille de près quand elle s’approche d’une salle de bain mais c’est parfois peine perdue.

Elle profite du fait que sa sœur aille aux toilettes pour s’y incruster et c’est comme ça qu’à plusieurs reprises on est arrivé dans une mare d’eau car elle avait pris un linge au hasard, l’avait trempé (dans l’urine donc) et c’était ensuite mis à le secouer partout en éclatant de rire!! Rendu là, on a essayé de lui interdire l’accès aux toilettes sauf que d’une part elle sait ouvrir les portes, d’autre part j’aimerais ça qu’elle ne porte plus de couches un de ces quatre!

À ce sujet, je vous raconterai l’aventure « propreté » avec Mia dans un autre article, ça vaut le détour!

Dans un même bateau

Zoé, qui faisait une crise de bacon!
Zoé, qui faisait une crise de bacon!

Au cas où vous en doutiez: on en chie TOUS avec nos enfants!

Personnellement je ne « crois » pas trop aux phases qu’on nomme dans les journaux « Terrible two, threenagers, fucking four » ou autres. Je crois que nos enfants grandissent, apprennent, testent, sont dépassés par leurs émotions et que cela prend différents visages qu’ils aient 2 ou 4 ans et que ça va durer encore bien des années!

Au cours des 3 derniers jours avant de reprendre le travail cette semaine, nous avons eu différentes activités qui impliquaient toujours d’autres enfants et à chaque fois le constat a été le même, que cela soit en discutant avec les parents ou en observant les enfants : ils nous rendent dingues! Par moment! Parce que même si on les échangerait bien contre une grasse matinée ou un repas sans cri ou nourriture à terre de temps en temps, reste qu’on les aime et qu’on referait tout pareil même si on savait avant à quel point ils allaient nous « pourrir » la vie certains jours!

Certains enfants sont plus intenses que d’autres et certains cachent bien leur jeu! Prenez ma presque-4-ans : en soirée avec d’autres enfants, c’est pas mal la plus sage, celle qu’on entend le moins, qui n’achale pas (trop) les autres, qui ne fait (presque) rien d’interdit (sans que quelqu’un l’ait fait avant elle au moins) mais à la maison, c’est une autre histoire!

À la maison, elle dit non à tout. Elle embête sa petite sœur en permanence, elle escalade des meubles (ce qui lui a valu une chute dans son dressing il n’y a pas si longtemps), elle refuse de ramasser ce qu’elle fait tomber (ou lance) parterre, elle refuse de rester au coin si on la punit. Je pourrais continuer comme ça encore longtemps. Globalement, à la maison, elle nous pousse à bout. Alors on réagit comme on peut : parfois en désamorçant la crise, parfois en s’emportant nous-même parce que bon, là c’est la goutte d’eau.

Et finalement si les enfants ont tous la même propension à nous tester, ce sont surtout nos façons de réagir qui sont différentes. On ne tolère pas les mêmes choses, on n’est pas énervé par les mêmes choses, on n’a pas le même vécu en tant qu’enfant nous-même d’abord puis parent de nos enfants. Alors chacun réagit avec les outils en sa possession, chacun essaie de faire de son mieux, tout en évitant le regard de jugement que porte tout un chacun « parce qu’il n’y a pas de meilleur parent que celui qui n’a pas d’enfant »!

Peut-être que ma fille va aller au coin pour ne pas vouloir rendre le doudou à sa sœur à l’arrêt de bus et que les gens vont trouver que, quand même, je suis un peu dure avec cette mignonne petite fille à couettes qui ne fait que s’amuser. Oui, mais que savez-vous de tout ce qui s’est passé avant cet instant? Est-ce qu’elle n’a pas d’abord refusé de mettre ses chaussures pour quitter la garderie? Est-ce qu’elle n’a pas tenté de traverser la rue en courant? Est-ce qu’elle n’a pas refusé d’avancer dans les portes tournantes, bloquant tout le monde derrière? Est-ce que sa sœur n’a pas elle aussi fait une crise pour un quelconque motif?

Laissez-moi vous dire que derrière tout parent qui s’emporte, il y a généralement une suite d’événements qui a mené à ce « trop plein ». On fait de notre mieux, on tente de les éduquer comme de futurs adultes responsables et généreux. Mais quel poids on porte sur nos épaules! Nos enfants ont la responsabilité de sauver la planète et l’humanité et c’est à nous que revient la tâche d’en faire des adultes sociables, empathiques, justes et autre joyeusetés. Le problème c’est qu’il n’y a pas de formation sur « comment élever ses enfants », chacun se débrouille et parfois, ouf, c’est difficile! Alors on place des repères pour les aider, on fixe des règles pour que tout le monde vive en bonne harmonie mais à la fin, on ne nous remet jamais de diplôme pour nous féliciter d’avoir réussi leur éducation. Par contre, on nous lance des pierres si notre enfant fait le bacon dans un magasin ou s’il touche l’accoudoir d’un autre passager qui tente de dormir dans l’avion. Allez comprendre…

22 mois

IMG_2181Mia a fêté ses 22 mois il y a quelques jours, pendant que nous sommes en vacances pour la première fois tous les 4! Ce mois-ci, elle a fait des progrès incroyables au niveau du langage! Quasiment le lendemain de mon dernier bilan mensuel, elle s’est mis à enchaîner les nouveaux mots! Elle ne garde souvent qu’une syllabe mais elle « dit » « mouche, porte, fenêtre, dentifrice, sac, bateau, vélo, moto, chapeau, gilet, pompier, camion », plein d’autres en fait (même s’il faut parfois les deviner un peu), si bien que j’ai du mal à suivre et à les retenir! C’est le fun, on en profite! Ça ne l’empêche pas de pousser de grands cris quand on lui refuse quelque chose, mais au moins elle se fait comprendre de mieux en mieux.

Elle chantonne aussi parfois des comptines, par contre si c’est moi qui le fait, bien souvent elle me crie un grand « NON »! Comme Zoé faisait pareil au même âge, j’en déduis que je chante comme une casserole!

Il faut que je vous parle des couchers! Souvent quand je lui dis « On va au dodo? », elle dit « NON! » et, deux secondes après, elle regarde autour d’elle et lance des bye-bye à tout le monde en envoyant des bisous! Je trouve ça juste adorable, d’autant qu’elle l’a fait aussi un jour où on avait beaucoup d’amis à la maison, beaucoup d’enfants avec qui faire la folle dehors mais pareil, d’abord un grand non et 2 secondes après un « bye-bye » et ensuite, hop, au lit sans broncher! Le bonheur!

Je ne sais pas si c’est dans ma tête mais alors j’ai l’impression que Mia pèse de plus en plus lourd! Je commence à avoir du mal à la soulever alors si c’est comme sa sœur, et qu’à 4 ans, il faudra encore que je la prenne souvent dans mes bras, ça promet!

De son côté, Zoé est super excitée par les vacances, beaucoup moins par la longue route pour y arriver par exemple! Elle aime partir à la chasse au coquillage à la plage par contre, si elle s’est élancée à toute vapeur dans l’eau le premier jour, dès qu’elle s’est rendue compte que l’eau était salée, ça a calmé ses ardeurs! Maintenant Mia se baigne plus qu’elle!

Elle profite d’être aux États-Unis pour apprendre quelques mots d’anglais et si Zoé lance des « Hi! » à tout va sur la plage, elle se retrouve vite embêtée quand les gens se mettent à discuter avec elle!

 

Le mois prochain, on fête les 4 ans de mon premier bébé, pfiou! 4 ans que je suis devenue maman!

21 mois

P1110246.jpg
Notre petite demoiselle fête ses 21 mois aujourd’hui et devient tout doucement une grande. Elle a ainsi complètement quitté la pouponnière pour intégrer le groupe de sa sœur à la garderie puisqu’ils fonctionnent en groupe multi-âges. Le premier jour, elle n’a pas vraiment réussi à faire la sieste, en même temps passer de dormir dans un vrai lit, au calme, à dormir sur un tapis parterre, au milieu de 2-5 ans plus ou moins enclin à dormir, ce n’était pas gagné! Bref, passée cette première journée où elle a tenté d’embêter les autres enfants, rejoindre sa sœur, il n’y a pas eu d’autres problèmes et elle fait maintenant ses 2h de sieste facilement, même sans doudou puisqu’on l’a oublié à la maison toute la semaine! Avec la suce par contre, faut pas rêver!

Son éducatrice trouve qu’elle fait des progrès de jour en jour au niveau du langage alors que, personnellement, j’avais plutôt l’impression qu’elle régressait! Beaucoup de « chat » pour désigner à peu près n’importe quel animal, voire même juste pour pointer du doigt (son « ça » j’imagine) mais toujours ses petits mots de politesse qui nous font sourire. Ainsi elle dit avec entrain « peupé » et « messi » quand on lui demande. Dans les nouveautés, j’ai remarqué « quère » pour cuillère récemment, à part ça, rien qui me vient vraiment à l’esprit (ai-je mentionné le « oui » le mois dernier? Parce que ça c’est cute aussi!). On devine quelques phrases comme « féfaud » pour « c’est chaud » mais pas on est loin des grands discours. Cela dit, sa sœur parle pour 2 (voire 3… ou 10) donc on n’est pas non plus ultra pressé de l’entendre tout commenter (voire discuter) comme son aînée!

Si les mots sont compliqués, elle a bien compris qu’on pouvait aussi s’exprimer avec son corps: et que je te pousse si tu m’embêtes, et que je te tape si tu me refuses quelque chose, et que je te barre le passage et te tends les bras si je veux être portée, etc.! Le problème, c’est qu’il faut bien lui dire que ce ne sont pas des manières de faire alors qu’en même temps, la voir pousser avec sa mini force sa sœur qui l’embête, ça me donne juste envie de lui dire « Bravo Chérie, continue comme ça! »… ce que Zoé ne comprendrait pas!

Les deux sont toujours aussi collantes avec moi et se précipitent pour être celle que je porterai quand elles me retrouvent le soir! Cela entraine invariablement une déçue, le plus dur étant quand les deux se font mal en même temps et pleurent pour que je les prenne alors que de toute évidence, c’est impossible!

Comme les deux miss ont un sacré caractère, certaines sorties au parc commencent par des négociations pour savoir qui aura la trottinette, la poussette (la vraie ou celle des bébés), le vélo (Mia est encore trop petite mais s’essaie pareil) ou le tricycle et en cours de route il n’est pas rare que l’une délaisse l’objet de son choix et parte revendiquer celui de sa sœur! Qui est rarement d’accord! Le bon côté, c’est qu’il est généralement facile de les faire quitter le parc puisque l’une se précipite toujours sur le véhicule qui n’est pas à elle pour l’avoir en premier alors qu’on n’a pas parlé d’échange! Récemment on a réglé la question en partant au parc à pied tous les quatre car on n’en pouvait plus du trajet qui dure 30 minutes de chicane plutôt que 10 minutes tranquilles!

Entre leurs disputent, elles trouvent quand même un terrain d’entente quand il s’agit de mettre le bazar, cracher ou crier! Alors ça les amuse beaucoup et nous, ça nous rend un peu fou! J’essaie de travailler le « lâcher prise » mais ce n’est pas encore gagné!
En parlant de cracher, le truc de Mia en ce moment avec sa gourde, c’est de mettre de l’eau dans sa bouche et de se la recracher dessus! Elle m’a fait ça 2 fois dans le bus cette semaine, ça tombait bien il faisait chaud mais enfin quand même quoi! D’ailleurs en parlant de gourde, elle appelle tout ce qui contient ou distribue de l’eau comme ça!

Dans les jeux un peu plus sympa à la mode chez notre 21 mois, le fameux « caché-coucou »! Elle se met les mains sur les yeux, on « l’appelle » partout et hop, quand elle en a envie elle se découvre les yeux et crie « coucou »! C’est super pratique quand vient le temps de lui laver les dents parce qu’elle déteste ça donc je profite qu’elle ait les yeux à peu près cachés (et la bouche grande ouverte à se marrer) pour frotter!

Comme d’habitude, il y a plein de trucs que j’oublie mais ça brosse déjà un bon portrait.