Catégorie : C’est mieux en le disant

Seule ou à deux

couple.jpg Une chose me choque depuis que je suis en couple, c’est la rapidité à laquelle on s’habitue à être avec quelqu’un. Je ne parle pas du côté routine d’une relation mais plutôt de comment on passe de célibataire endurcie à midinette toute triste lorsqu’on ne voit pas son amoureux plusieurs jours de suite.

C’est ainsi, qu’alors qu’on n’habite même pas (encore) ensemble, dormir seule me paraît déjà quelque chose de désagréable et qui ne devrait pas se répéter trop souvent! Pourtant je dors mieux chez moi (j’y ai mon super oreiller à plumes sans plume, mon chien qui est en fait un ours et mon pyjama en pilou, forcément) mais malgré tout j’ai systématiquement hâte d’être au jour suivant, à celui où je dors chez et avec Chéri, même si c’est pour dormir mal.

Ça ne fait pourtant pas très longtemps qu’on est ensemble mais déjà le « nous » occupe une place incroyable (c’est le moment où Aurélie devrait faire un commentaire râleur d’ailleurs :))! Cela étant, faire des projets d’avenir me fait toujours un peu peur comme si ça allait forcément nous me porter malheur.

Chéri fait des achats

Cet été, le frère de Chéri (en visite) lui a suggéré d’acheter une télé d’occasion pour pouvoir utiliser la console (PS2 à l’époque) qui trainait dans un coin depuis que son ancien coloc avait embarqué l’écran plat. Après avoir regardé les télés d’occase à 80-100$, il s’est dit qu’il pouvait aussi bien en acheter une petite neuve, dans les 300$, en attendant d’avoir les moyens de s’acheter l’écran plat dont il rêvait.
Le lendemain Chéri revenait de Futureshop avec un écran plat 47 pouces pour 2600$ et quelque!!!
laveuse.jpg
Ce week-end Chéri s’est lancé dans l’achat d’une laveuse et d’une sécheuse. Alors que vous trouvez des modèles à partir de 400$, Chéri avait décidé de prendre la Rolls des électros et donc d’investir dans des machines qui lavent et sèchent (allez comprendre) à la vapeur! Comme pour la voiture où on élimine des tas de modèles dès le début sous des prétextes douteux, là il n’était question que de LG car apparemment les garanties sont bien mieux et puis le moteur il est à entraînement direct ou je ne sais pas quoi!
Voilà comment dès samedi prochain, je vais ramener mon linge sale chez Chéri et le faire laver et sécher par les Rolls des machines, qui auront coûter la bagatelle de 3200$! Quand je pense que j’ai payé les miens (d’occasion) 100$ chaque!

Il est donc évident maintenant que Chéri est pire qu’une nana pour ce qui est des achats. Il ne veut que du haut de gamme, que des choses qui « lui font plaisir », ce qui revient, en général, à que des choses chères! Espérons que le raisonnement soit le même pour mon mes cadeaux de Noël!

De l’intérêt de la jalousie…

a ridiculous husband having his wife attracted by  a bodybuilder Je me posais la question hier: quel est l’intérêt de vouloir rendre l’autre jaloux dans une relation??

Si je comprends bien que la jalousie est un sentiment qu’on ne maîtrise pas, qui est lié quelque part à la confiance, en soi ou en l’autre, je me demande néanmoins quel est l’intérêt dans un couple d’attiser cette jalousie par des remarques ou des attitudes?

Ça me semble un peu risqué comme jeu. Au début c’est une façon de voir que l’autre tient à soi en réagissant, mais il y a une « chance » qu’à un moment cela prenne de l’ampleur et que la jalousie devienne rancœur ou absence de confiance. Dans ce cas, faudra pas se plaindre si l’autre devient suspicieux ou perd son sourire à la longue. C’est vrai quoi, c’est quoi l’intérêt?!

Quand on en a marre des radars…

bombe.jpg… on les fait sauter!

C’est ce que faisait Frédéric Rabiller depuis l’élection de Sarkozy car le vilain président avait refusé d’amnestier les contrevenants et que de toute manière il avait voté pour Ségolène Royal… Il a donc googlé « explosif » et s’est mis à en fabriquer dans sa cuisine! Ça a tellement bien marché qu’il a détruit une douzaine de radars automatiques et qu’il s’est mis à avoir des revendications! Sous le nom de la FNAR (Fraction nationaliste armée révolutionnaire), il a écrit à Paris Match et réclamait 4 millions d’euros si on ne voulait pas que l’organisme s’en prenne à d’autres cibles…

Sa petite entreprise fonctionnait bien jusqu’à ce qu’une bombe explose dans sa cuisine, lui ôtant la main droite et 3 doigts de la main gauche! On nous dit maintenant que l’homme de 29 ans était un solitaire, sans beaucoup d’amis, loin de sa famille et qu’il ne voulait blesser personne! Soit.

Mais pourquoi, au grand diable, n’a-t-il pas ralenti en voiture plutôt que de continuer à se prendre des amendes au point de ne plus avoir de permis de conduire? Pourquoi ce qui lui vient à l’esprit c’est faire sauter les radars avant de se dire que sa conduite avait peut-être un problème et de devenir un criminel?!
Vraiment il y a des gens que je ne peux pas plaindre.

Source: Le monde

Que faire de ses nuits…

voleur.jpg Vivre seule c’est fun… Surtout quand en pleine nuit vous entendez du bruit dans l’appart d’à-côté qui est censé être vide depuis plusieurs jours! Sauf qu’avant d’identifier que ça venait de chez votre ex-voisine, vous avez d’abord cru que quelqu’un essayait d’ouvrir votre porte! À moitié endormie, le cerveau à 30% de son maximum, vous échaffaudez un plan d’urgence: sortir et appeler des secours! Et bien l’air de rien, même si vous avez vraiment peur au fond de votre lit à l’écoute de ces bruits étranges, crier à l’aide n’est vraiment pas spontanée! Je crois que l’intrus aurait pu se faufiler jusqu’à ma chambre que je n’aurais toujours pas crié, persuadée qu’en restant silencieuse il ignorerait la grosse boule que je formais sous ma couette!

J’ai bien songer à sortir de mon lit, de ma chambre, de mon appartement mais la porte d’entrée (et mon violeur) aurait été sur mon chemin. Sans compter que la veille j’avais fermé pour la première fois les deux portes de ma terrasse, entravant d’autant ma sortie en urgence. La dernière solution résidait dans les fenêtres de ma chambre mais sauter du 3e étage ne me tentait pas trop! Surtout que là aussi le temps m’aurait manqué car il aurait fallu que je lève la première fenêtre à guillotine, la moustiquaire puis la deuxième fenêtre à guillotine, autant dire que j’aurais encore les fesses dans l’appartement quand mon assassin serait rentré!

Le temps d’élaborer toutes mes stratégies, mon nouveau voisin avait emménagé. Car oui, tout ce ramdam venait du Sieur qui n’a pas jugé mieux que d’emménager dans la nuit (en vrai il était 6h du matin), histoire d’entretenir un bon voisinnage, parce qu’autant vous dire que les allers et retours avec les cartons à cette heure-ci, ça fait du bruit dans les escaliers et qu’il n’y a sûrement pas que moi que ça a réveillé!

La morale de cette histoire c’est qu’il faut toujours avoir une fenêtre ouverte près de son lit et une corde prête à déployer pour descendre en rappel car vous ne savez jamais qui va pénétrer chez votre voisin et vous flanquer le frousse!

La What else Formation

Vendredi dernier, je discutais sur msn avec une amie quand nous est apparu cette révélation: les mecs ne comprennent rien aux filles! Si si, je vous jure, il a fallu nos deux esprits forts concentrés pour en arriver à cette conclusion, mais un vendredi après-midi au travail et un soir devant la Star Ac pour elle, il ne fallait pas trop nous en demander non plus!

Cela étant, il n’en reste pas moins que les mecs sont quand même très lents à la détente et qu’ils ont un peu beaucoup de mal à saisir ce qu’on attend d’eux.
Quand vous aimeriez un compliment une fois de temps en temps et que Monsieur continue à parler de « ce qu’il y a à manger sur vous », quand vous aimeriez qu’il vous accompagne à une soirée mais que « ça ne tente pas » Monsieur ou encore quand vous aimeriez savoir ce qu’il ressent mais que bien sûr il ne souffle mot, autant de choses qui vous font maudire les hommes lorsque la discussion s’engage sur ce terrain avec une amie!

Il nous est donc apparu qu’il était ultra urgent d’enseigner quelques bases de la pyschologie féminine à la gente masculine et qui mieux que George Clooney-himself pour ce faire?! La « What else Formation » devrait être déclarée d’utilité publique et prendre lieu et place de l’ancien service militaire! Voilà, c’est dit!

Tester vos amis

infidelite.jpg Si vous vous demandez comment se comporteraient vos amis si un jour ils apprennaient que votre chéri vous trompait ou s’il se servait d’eux comme alibi, il existe une méthode simple pour tester cette situation.

Vous êtes sur msn, vous engagez la conversation avec un copain de votre chéri en disant « alors c’était bien le ciné hier soir? » et là plusieurs cas de figure.
Dans le premier, il prend un prétexte bidon pour vous dire qu’il n’a pas le temps de vous parler pour l’instant.
Dans le deuxième, il hésite « euh », « je ne sais pas quoi te répondre » et vous met ainsi la puce à l’oreille! Apparemment vous le prenez de court, il ne sait pas quoi répondre parce qu’il n’a pas vu le film tout simplement! S’il est honnête il vous fera la réponse suivante « Je pourrais te dire que les acteurs étaient géniaux mais la fin tirée par les cheveux ou alors que ton copain s’est servi de moi comme alibi alors qu’il voyait une autre nana car je n’étais pas avec lui »!
Dans le troisième cas, il vous répondra que le film était assez bon, réponse suffisamment vague pour être modifiée par la suite quand il aura effectivement vu le film et discuté avec son pote pour ajuster leur mensonge!

Comme j’ai eu cette conversation avec un ami cette semaine, je peux vous dire que c’est appréciable de savoir qu’on peut compter sur l’honnêteté de ses proches, surtout si ce sont des potes de Chéri!

Mais c’est encore plus appréciable quand vous n’avez rien à reprocher à votre amoureux car jamais il ne vous a dit que cet ami venait au cinéma et que vous avez juste déduit des noms de « avec Miss (et d’autres) ». Du coup, l’embarras du copain en question était plutôt rigolo!

Petits mots

amies.jpg Il y a des semaines qui sont parfois difficiles, ou vous n’avez pas trop le moral, et où tout à coup un petit mot peut faire toute la différence.
Il y a quelques jours une amie a écrit sur mon « mur » Facebook « tu me manques… ». Ça m’a énormément touchée évidemment, d’autant qu’elle aussi me manque. Du coup, le lendemain, on a passé une heure au téléphone à papoter de tout et de rien, un vrai bonheur!
C’est un des trucs chiants ici, c’est qu’il n’y a pas de système à la Free ou vous pouvez appeler des pays étrangers gratuitement. Ainsi, avec en plus le décalage horaire, on se parle moins souvent mais à chaque fois c’est un vrai plaisir.

Une autre amie, qui me manque beaucoup également, ne m’avait pas écrit de mail depuis un certain temps (une semaine quoi). Du coup, j’ai pris la plume en me fendant d’un « alors? » et en lui racontant mes dernières péripéties. Et vous savez quel était l’intitulé de sa réponse? « Tu es mon rayon de soleil du dimanche soir ». Comment ne pas être émue?
Sa longue réponse m’a donné le sourire (et parfois les larmes aux yeux) et je me dis que même si mes amies sont loin, on reste ensemble, complices malgré le temps et la distance. Malheureusement ce n’est pas le cas avec tout le monde mais avec ces deux-là j’ai bon espoir que ce soit parti pour durer…

Expliquez-moi!

Prenez une nana qui fait 5 ans d’études pour obtenir un DESS d’édition et communication. Elle fait des stages intéressants, on la garde en CDD puis elle décide de partir vadrouiller. Pendant ce temps, elle fait des petits boulots sans rapport avec son métier mais ce n’est pas grave c’est pour un an.
Puis elle s’installe pour de bon à Montréal, ville géniale, mais pas là où elle a fait ses études ni ses stages donc autrement dit, niveau contacts, c’est le désert.

Avec un peu de chance et des candidatures spontanées, elle parvient à travailler en freelance pour une petite maison d’édition pour laquelle elle corrige des manuscrits. C’est bien mais ça ne suffit pas pour les factures et il y a un moment où la filière « petite maison » s’épuise.
Tout en envoyant d’autres candidatures spontanées, la jeune fille se relance dans l’interim pour pouvoir payer ses factures mais là encore, surprise, ce n’est qu’un temps partiel (mais bien payé) et hop il vient de prendre fin car la personne à remplacer revient tout à coup à plein temps! Super!

Maintenant expliquez-moi ce que je suis censée faire. Comment est-ce que je peux espérer trouver un job d’éditrice dans cette ville alors que je n’y ai pas de contacts ni d’expérience et qu’il n’y a même pas un site équivalent à l’Asfored qui regrouperait les rares offres?
Est-ce que je suis censée faire de l’interim encore et encore jusqu’au jour où peut-être enfin, je trouverai quelque chose? Combien de temps je peux accepter et supporter cette situation? Dois-je me reconvertir? Dans quoi? Quand est-ce que moi aussi je pourrais appliquer pour une carte de crédit en bonne nord-américaine et être reconnue comme active?!emploi.jpg

Tout change


En juillet 86, à 5 ans, j’ai eu la rougeole pendant que nous faisions du camping avec mes parents et mon frère à Fréjus (enfin je crois). Le camping étant peu ombragé et bruyant, mes parents ont décidé de partir et de se rendre à St Rémy de Provence où des amis passaient leur vacances, mais de rentrer à la maison si jamais il n’y avait pas d’emplacement libre au camping de la ville…

On a trouvé de la place, on est resté jusqu’à la fin des vacances, j’ai pu profité de la piscine quand mes boutons sont partis et on a tellement apprécié le lieu qu’on y est revenu chaque été depuis.
À raison d’un mois ou de quelques jours les années passants, il ne s’est pas passé un été sans qu’un membre de la famille, voire toute la famille se rende à St Rémy, au Mas de Nicolas, depuis 86. Très vite, on y a rencontré des amis qui sont devenus quasiment une deuxième famille, on faisait des sorties à Aquacity à plus de 30 personnes, parents et enfants confondus, c’était un sacré bordel, tout comme lorsque l’on allait passer une journée à la plage ou en canoë sous le pont du Gard… Ah, c’était le bon vieux temps…

Au fil des années, les enfants ayant grandis, chacun a commencé à changer ses habitudes, ses dates de vacances et le camping n’a plus eu tout à fait la même saveur, sans les immenses tablées du 14 juillet et les batailles d’eau. La ville de St Rémy aussi a changé, le Henry IV n’est plus le Henry IV, le France ne fait plus ses incroyables crêpes au jambon, les pizzas du Lou Grilladou ne sont plus aussi copieuses mais les cigales et le mistral, eux, sont toujours bien présents.

St Rémy fait partie de ces endroits où je retournerais toujours avec plaisir car pas un chemin là-bas ne me rappelle pas un souvenir. C’est avec la maison de mon enfance, sans doute l’endroit où j’ai accumulé le plus de souvenirs. J’aurais aimé que rien n’y change jamais mais malheureusement c’est impossible. Et cette année pour la 3e fois en 22 ans, je n’y suis pas allée faire un tour.
L’été sans St Rémy n’est pas tout à fait pareil mais il faut bien grandir je suppose…