On peint des coquillettes

Ces 2 dernières semaines sont passées à toute allure et autant on parlait de réouverture des écoles dans le dernier article, autant, oups, on s’est questionné pour rien puisque les écoles vont rester fermées dans la grande région de Montréal!

Mais vous savez quoi? Si ce revirement avait eu lien dans les premières semaines du confinement, j’aurais été désespérée, autant maintenant, ça m’arrange presque!

Parce qu’on ne va pas se mentir, s’il avait fallu que les filles soient à l’ecole à 8h10, il aurait fallu se lever plus tôt qu’en ce moment! Parce que oui, un des effets secondaires du confinement, c’est qu’on se lève de plus en plus tard! On a commencé vers 7h15 pour émerger maintenant à 8h, voire un peu plus tard encore pour moi! Oups!

Puis, je pense l’avoir dit il y a 2 semaines, mais avec le retour des beaux jours (pour les températures douces, il a fallu attendre jusque tout récemment), la vie de ruelle a repris et l’ambiance à la maison s’en trouve plus équilibrée! Les filles continuent à faire les devoirs avec leurs grands-parents mais passent pas mal tout le reste de la journée dehors.

De mon côté, je suis redevenue productive au travail, youhou! C’est important n’empêche parce que ça joue sur mon moral, mon stress, ma culpabilité aussi. Alors, voilà, sans dire que tout est rose, je le sens bien cet été, même sans camp de jour ou grand voyage.

On aimerait quand même pouvoir partir dans la nature, louer un chalet peut-être, histoire de changer d’air et de rythme aussi mais on verra si c’est possible ou non au cours des prochaines semaines…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *